Accueil > Analytics > 17 prédictions sur l’avenir du Big Data
Big Data AVENIR prediction
Big Data concept - business woman using laptop computer with hand drawing Big Data concept background

17 prédictions sur l’avenir du Big Data

bigdatahomme

Une grande majorité de personnes s’accorde à dire que le big data a bouleversé le monde du travail, mais qu’en est-il de l’avenir ? Est-ce que les données continueront de prospérer ? Quelles technologies seront développées à partir du big data ? Est-ce que le big data deviendra un vestige du passé dès lors que la prochaine tendance – la technologie cognitive ? Le Fast data ? – pointera le bout de son nez.

Voici 17 prédictions élaborées par les principaux experts en la matière, ainsi que la manière dont elles pourraient probablement se réaliser.

  1. La masse de données ne cessera pas d’augmenter. Il est indéniable que nous allons continuer à générer de plus en plus de quantité de données, surtout au vu du nombre croissant d’appareils portables et d’objets connectés.
  2. Les logiciels qui permettront d’analyser des données seront plus perfectionnés. Tandis que le langage SQL reste ancré dans la norme, Spark, qui apparait comme un outil complémentaire pour l’analyse des données, poursuivra son ascension selon Ovum.
  3. Ainsi de plus en plus de ces outils spécifiques (dépourvus d’analyste) émergeront. Microsoft et Salesforce ont récemment présenté des fonctionnalités qui permettent aux codeurs néophytes de créer des apps pour visionner les données de l’entreprise.
  4. L’analytique normative sera intégrée dans les logiciels de business analytics. D’ici 2020 IDC prédit que la moitié des logiciels de business analytics possèdera l’intelligence artificielle requise.
  5. Cette première introspection en streaming au sein des données constituera la marque de fabrique des leaders du big data, selon Forrester. Les utilisateurs voudront utiliser les données pour prendre des décisions en temps réel via des programmes comme Kafka et Spark.
  6. Selon Gartner le machine learning constitue un plan marketing pour 2016. Ovum prédit quant à lui que le machine learning constituera un élément nécessaire à la composition des données et à l’analyse normative des entreprises en développement.
  7. Le Big data devra relever d’immenses défis en ce qui concerne la sphère privée, en particulier avec les nouvelles réglementations instaurées par l’union européenne. Les entreprises seront dans l’obligation de renforcer leurs procédures en matière de contrôle de la confidentialité. Gartner prédit pour 2018 que 50% des violations des règles éthiques d’une entreprise seront liées aux données.
  8. De plus en plus d’entreprises nommeront des chief data officers (directeurs des données). Forrester prévoit que le CDO verra sa popularité augmenter – à court terme. Toutefois, dans un futur proche, certaines entreprises auront de moins en moins recours à ces derniers.
  9. « Les agents et les objets autonomes » continueront d’être à la mode, selon Gartner, y compris les robots, les véhicules autonomes, et l’assistance virtuelle.
  10. Selon IDC, le manque d’effectif lié au big data concernera aussi bien des analystes que des scientifiques, y compris des architectes et des experts dans la gestion des données.
  11. Cependant la situation critique que subi le big data devrait s’arranger avec les nouvelles tactiques employées par les entreprises. L’International Institute for Analytics prédit que les entreprises utiliseront le recrutement ainsi que la formation interne pour résoudre leur problème de personnel.
  12. Le modèle d’entreprise data-as-a-service est sur les rails. Forrester suggère qu’après l’acquisition du Weather Channel par IBM, de plus en plus d’entreprises tenteront de monétiser leurs données.
  13. Les algorithmes émergeront également. Forrester estime que les entreprises prendront rapidement consciences de leur possibilité d’acheter des algorithmes au lieu de les programmer en ajoutant leurs propres données. Des services existants comme Algorithmia, Data Xu, et Kaggle sont susceptibles d’augmenter et de se mutliplier.
  14. La technologie cognitive sera le nouveau mot à la mode. Pour beaucoup d’entreprises, le cognitive computing et l’analytique deviendront des synonymes de la même façon que les entreprises voient dès à présent des similitudes entre l’analytique et le big data.
  15. “A présent toutes les entreprises utilisent les données” selon Forrester. De plus en plus de sociétés tenteront de renforcer leur valeur et leur chiffre d’affaire à partir des données.
  16. D’ici 2020 les entreprises qui utilisent des données engendreront 430 milliards de dollars de gains de productivité par rapport à leurs concurrents, selon IIA.
  17. Le « fast data » et les « données exploitables » remplaceront le big data, selon certains experts. Le mot big n’est pas forcément synonyme de qualité dans la gestion des données, et les entreprises n’utilisent même pas une seule fraction de leur donnée. Les compagnies devraient plutôt se concentrer sur les bonnes questions et exploiter les données qu’elles possèdent – qu’elles soient big ou différentes.

Seul l’avenir nous dira lesquelles de ces prédictions se réaliseront et celles qui tomberont dans l’oubli. Le point essentiel à retenir est que le big data ne va pas cesser de croître, et les entreprises qui n’y accordent que peu d’importance seront dépassées.

A lire également

presidentielle sondeurs

Présidentielle : le Big Data bouleverse l’approche des sondeurs

La présidentielle en France approche s’approche de jour en jour, les sondeurs se démènent pour …

Send this to friend