Accueil > Analytics > 20 faits stupéfiants sur le Big Data
20 faits stupéfiants big data

20 faits stupéfiants sur le Big Data

Le Big Data n’est pas un phénomène de mode et pourtant nous sommes à l’aube d’une révolution qui va affecter chaque entreprise et chaque être vivant de cette planète.

bigdatafemme

Beaucoup de personnes considèrent encore le Big Data comme un simple concept – alors que dans les faits, ils sont sur le point d’être submergés par le raz-de-marée qu’est le Big Data.

Toujours septiques ? Voici les 20 faits avérés qui devraient convaincre n’importe qui de l’importance du Big Data :

  1. La masse de données est en train d’exploser. En effet l’Homme a créé plus de données au cours de ces deux dernières années que dans toute l’histoire de l’humanité.
  2. La profusion de données n’a jamais été aussi rapide : environ 7 megabytes d’information seront créés à chaque seconde pour chaque être humain de la planète pour 2020.
  3. D’ici là, l’Homme aura accumulé environ 44 zettabytes de connaissance numérique contre 4.4 zettabytes aujourd’hui.
  4. Nous créons des nouvelles données à chaque seconde. A titre d’exemple, nous effectuons 40,000 recherches à la seconde (uniquement sur Google), pour un résultat de 3,5 milliards de recherches par jour et 1.2 mille milliards de recherches par année.
  5. En août 2015, plus d’un milliard de personnes ont utilisé Facebook en une seule journée.
  6. Les utilisateurs de Facebook envoient en moyenne 25 millions de messages et regardent 2,77 millions de vidéos chaque minute.
  7. Nous sommes confrontés à une croissance massive des données vidéos et photo, avec pas moins de 300 heures de vidéos téléchargées sur Youtube toutes les minutes.
  8. En 2015, mille milliards de photos ont été prises et des milliards d’entre elles ont été partagées sur Internet. D’ici 2017, près de 80% des photos seront prises par des smartphones.
  9. Plus de 4 milliards de smart phones seront expédiés au cours de cette année – ces derniers sont tous équipés de capteurs capables de collecter toutes sortes de données, y compris celles que les utilisateurs créent eux-mêmes.
  10. Il y aura plus d’un milliard d’utilisateurs de smart phones pour 2020 (annonçant le déclin des abonnements téléphoniques fixes).
  11. D’ici cinq ans il y aura plus de 50 milliards d’objets connectés dans le monde, qui seront tous dédiés à la collecte, l’analyse et au partage des données.
  12. D’ici 2020, au moins un tiers des données passeront par le cloud (un réseau de serveurs connectés à Internet).
  13. Le distributed computing ou calcul distribué (qui accomplit des tâches informatiques en utilisant un réseau d’ordinateur dans le Cloud) est bien réel. Google l’utilise chaque jour à l’aide d’un millier d’ordinateurs dont le but est de répondre à une recherche, tâche qui ne prend pas plus de 0.2 secondes à exécuter.
  14. Le marché d’Hadoop (logiciel open source pour le distributed computing) devrait atteindre un taux de croissance annuelle de 58 % surpassant la barre des 1 milliard de dollars prévue pour 2020.
  15. Les estimations suggèrent qu’avec une meilleure intégration du big data, les services de santé pourraient économiser jusqu’à 300 milliards de dollars par an – ce qui reviendrait à réduire de 1000$ les frais de soins médicaux annuels pour chaque homme, femme et enfants.
  16. La Maison-Blanche a déjà investi plus de 200 millions de dollars dans des projets de Big Data.
  17. Pour une entreprise Fortune 1000 typique, une simple augmentation de 10 % dans l’accessibilité des données engendrait plus de 65 millions de dollars de bénéfice net.
  18. Les distributeurs qui exploitent pleinement le big data pourrait augmenter leur marge opérationnelle de 60 %.
  19. 73% des organisations ont déjà investi dans le big data ou prévoit de le faire pour 2016.
  20. A l’heure actuelle moins de 5% des données totales sont analysées et utilisées.

La rapidité avec laquelle les données augmentent, de même que notre capacité à les analyser, incite les petites entreprises comme les grandes à utiliser l’analytique dans le but de donner un second souffle à leur commerce pour les cinq prochaines années à venir.

La question n’est pas de savoir si le big data va perdurer ou non ; la vraie question est de savoir si les gens sont prêts.

A lire également

big data et de l'analytique

Les secteurs du Big Data et de l’Analytique provoqueront 150 milliards de dollars d’investissements en 2017

IDC vient de publier une nouvelle mise à jour du guide mondiale des investissements dans …

Send this to friend