Accueil > Analytics > Data Analytics > Applifarm : la plateforme big data qui veut rassembler 10 000 éleveurs en France
vache applifarm

Applifarm : la plateforme big data qui veut rassembler 10 000 éleveurs en France

Le groupe Neovia basé dans le Morbihan et Innoval, un spécialiste de la génétique animalière avec d’autres acteurs (Ceva, Eylips, Cogedis et Adisseo) ont créé ensemble la startup Applifarm. Le but ? Mettre au point une plateforme Big Data afin de connecter 10 000 éleveurs de bovins en France. Une première. 

Le 13 juin dernier, le groupe Neovia, un acteur important de l’alimentation animale, et Innoval, un champion de la génétique se sont associés pour proposer la startup Applifarm.

Pourquoi mettre sur pied une startup au lieu d’établir un partenariat plus classique ? Les deux entreprises veulent non seulement proposer un modèle de “services big data”, mais également conserver une approche flexible de ce projet.

Aider la filière ruminants à se moderniser

Applifarm est donc une plateforme big data ouverte à tous les éleveurs de ruminants français. L’objectif est de fournir des services utiles à la filière. Elle est donc accessible à l’ensemble de ses membres qu’ils soient éleveurs, agriculteurs, fournisseurs de produits d’élevage et bien d’autres.

L’idée est de favoriser le croisement des données entre ces différents acteurs afin de proposer des services capables d’améliorer le suivi des performances dans les exploitations. Ces informations seront issues de la récolte par le biais d’objets connectés et la saisie manuelle des données. Neovia signale que le milieu agricole comptabilisait 30 millions de capteurs en 2015 et qu’il en comptera 75 millions en 2020. Les élevages des ruminants produiront 4 millions de points de données par jour en 2050 (contre 190 000 en 2014).

Applifarm, une marketplace d’un nouveau genre

Applifarm sera également accessible aux développeurs d’application qui seront les garants de la création d’applications, et des référents en matière d’analyse des données. L’objectif est de favoriser les recommandations personnalisées, le suivi des performances et d’améliorer la rentabilité des exploitations. Malgré le manque d’informations techniques autour de ce projet né en 2016,  cette initiative semble particulièrement bienvenue pour les producteurs de laits qui doivent maintenant assurer près de 600 000 litres à l’année pour arriver à l’équilibre financier.

Applifarm profite d’un déploiement dans l’ouest de la France avec pour objectif de rassembler 10 000 éleveurs en 2018 dans tout l’hexagone. La plateforme sera ensuite ouverte à l’internationale. Il faudra bien évidemment surveiller la croissance de cette première en France qui devrait attirer des acteurs plus conventionnels de l’IT.

Send this to a friend