Accueil > Business > Data Center > Sauvegarder des données dans un atome ? Pour IBM, c’est possible
big data atome

Sauvegarder des données dans un atome ? Pour IBM, c’est possible

Voici une annonce qui pourrait révolutionner l’hébergement de données. IBM a réussi a stocker des informations dans un seul atome.

L’exploit scientifique de la semaine dernière est à attribuer à IBM. La firme qui a su se démarquer en mettant en avant son supercalculateur d’intelligence artificielle Watson a réussi à stocker des informations dans un seul atome.

Mercredi dernier par le biais du journal scientifique Nature, l’équipe de recherche de la firme américaine a enfin réussi cette opération pour la première fois. Cela pourrait révolutionner notre manière de stocker et d’accéder à des données dans le futur.

Pour ce faire, l’équipe de recherche a magnétisé des atomes individualisés d’holmium. Cet élément chimique rare aux attributs magnétiques a permis de lire et d’écrire 1 bit de données par atome. Il a fallu faire passé du courant électrique dans l’atome d’holmium chargé magnétiquement pour reproduire ce processus similaire à celui d’un disque dur.

Le chercheur Christopher Lutz du Aldamen Lab d’IBM explique : « Les bits magnétiques sont au coeur des disques durs, bandes magnétiques et de la prochaine génération de mémoire magnétique. Nous avons conduit cette recherche afin de comprendre ce qu’il se passe quand vous réduisez la taille des technologies à l’extrême la plus fondamentale : l’échelle atomique“.

« Chérie, j’ai rétréci la donnée dans un atome »

Dans une approche Big Data, l’objectif est de stocker un plus grand nombre de données dans un espace bien plus réduit. A titre de comparaison, un disque dur de nos jours a besoin de 100 000 atomes pour héberger 1 bit. Utiliser les propriétés de l’holmium permettrait alors de faciliter la gestion des datacentres nécessaires pour accueillir les petabytes de données produits chaque année par les humains connectés à Internet.

Il faudra cependant attendre encore de nombreuses années avant de voir un tel équipement commercialisé auprès des professionnels du Big Data. Les conditions de recherche actuelles imposent des conditions de température très basse et l’utilisation d’instrument de précision.

Sources & crédits Source : Techcrunch - Crédit :

A lire également

nvidia tencent

Tencent fait appel à Nvidia pour propulser ses services d’IA dans le Cloud

La branche Cloud de l’entreprise chinoise Tencent utilisera prochainement les processeurs graphiques Tesla de Nvidia …

Send this to friend