Accueil > Cloud computing

Cloud computing

 

Cloud Computing : définition, normes, avantages, modèles et actualités

 

Le Cloud Computing est un terme général pour tout ce qui concerne la prestation de services hébergés sur Internet. Ces services sont divisés en trois catégories : Infrastructure-as-a-Service (IaaS), Platform-as-a-Service (PaaS) et Software-as-a-Service (SaaS).

 

Définition : qu’est-ce que le Cloud Computing ?

 

Le Cloud Computing offre aux utilisateurs et aux entreprises diverses capacités pour stocker et traiter leurs données dans des Data Centers tiers. Il repose sur le partage des ressources pour faire des économies d’échelle. Ces services sont divisés en trois catégories : Infrastructure-as-a-Service (IaaS), Platform-as-a-Service (PaaS) et Software-as-a-Service (SaaS).

 

Le Cloud Computing, ou Cloud, met également l’accent sur la maximisation de l’efficacité des ressources partagées. Les ressources du Cloud sont généralement, non seulement partagées par plusieurs entreprises, mais sont également réaffectées dynamiquement selon la demande. Par exemple, un centre informatique Cloud qui met a disposition ses serveurs à des utilisateurs européens pendant les heures de travailles en Europe avec une application spécifique (par exemple, les e-mails) peut réaffecter les mêmes ressources pour les proposer aux utilisateurs d’Amérique du Nord au cours des heures de travaille en Amérique du Nord avec une autre application (par exemple, un serveur Web). Cette approche permet de maximiser l’utilisation de la puissance de calcul en réduisant ainsi les dommages environnementaux (énergie, climatisation, espace rack, etc.). De plus, avec le Cloud Computing, plusieurs utilisateurs peuvent accéder à un seul serveur pour récupérer et mettre à jour leurs données sans avoir à acheter des licences pour des applications différentes.

Send this to a friend