Accueil > Cloud computing > Cloud Computing : Microsoft et Box nouent un partenariat.
box microsoft cloud computing

Cloud Computing : Microsoft et Box nouent un partenariat.

Microsoft annonce un partenariat avec Box, la fameuse entreprise californienne de stockage de fichiers sur le cloud. Dorénavant, les deux entreprises vendront chacune les services de l’autre, et tenteront de lier leurs différents produits. Une annonce d’alliance surprenante, qui s’inscrit toutefois dans la stratégie de Microsoft pour le développement de Azure.  

Microsoft vient de s’associer à Box, le spécialiste du stockage cloud. Ensemble, les deux firmes vont créer de nouveaux liens entre leurs produits et vendre de nouveaux outils conjointement. Chacune des entreprises vendra les produits de l’autre. Jusqu’à présent rivaux, Microsoft et Box seront désormais alliés sur le marché en pleine croissance du cloud computing.

Cloud Computing : après Amazon Web Services et IBM, Box intègre les services de Box à son cloud

Pour rappel, Box développe un service de stockage de fichiers sur le web, et des outils de gestion. Or, ces services concurrencent frontalement OneDrive et Sharepoint de Microsoft. Malgré tout, Microsoft vendra les services Box, et Box vendra certains services de Microsoft Azure.

Les équipes d’ingénieurs des deux entreprises cherchent également une façon de créer des liens entre leurs produits. Par exemple, Azure pourra être ajouté au programme Box Zones. Ainsi, les utilisateurs de Box pourront choisir de stocker leur contenu dans des régions spécifiques de réseau massif et mondial de data centers Azure. Rappelons que Box Zones intégrait déjà jusqu’à présent Amazon Web Services et IBM, les deux concurrents de Microsoft Azure. Box affirme toutefois que sa collaboration avec Microsoft ira beaucoup plus loin.

Cloud Computing : Microsoft change de stratégie pour stimuler la croissance de Azure

Ce partenariat s’ajoute à la liste des alliances surprenantes sur le marché du cloud computing, totalement inenvisageables il y a encore quelques années sur le marché des logiciels. Lorsque Microsoft dominait le marché des PC, la firme avait la réputation de faire tout son possible pour pousser les consommateurs à opter pour ses produits, et de boycotter ceux développés par ses concurrents. Désormais toutefois, la firme de Redmond a pour priorité la croissance de sa plateforme de cloud computing Azure.

C’est la raison pour laquelle il est dans son intérêt de laisser d’autres entreprises développer des services sur son réseau de data centers et ses différents services logiciels. Microsoft a donc fait le choix d’abandonner son ancienne tactique. Dorénavant, selon les analystes, la firme estime que les consommateurs qui utiliseront le cloud demanderont à ce que les produits qu’ils utilisent fonctionnent avec ceux des autres vendeurs.

Basé à Redwood City, en Californie, Box a commencé en tant que startup fondée par deux étudiants de Mercer Island. Née au début de l’ère du cloud, la firme s’est fait un nom en proposant des outils à la demande basés sur le web, capables de reproduire ou d’améliorer les programmes utilisés depuis de nombreuses années par les entreprises sur leurs propres serveurs. Depuis 2015, la firme propose ses produits et services au grand public, et le montant de ses ventes s’élève à 425 millions de dollars au cours des 12 derniers mois.

Send this to a friend