Accueil > Business > La dataviz, qu’est-ce que c’est ? – Définition, outils essentiels
google dataviz

La dataviz, qu’est-ce que c’est ? – Définition, outils essentiels

La dataviz, ou la visualisation de données, est une pratique que l’on côtoie au quotidien sans se rendre compte, ne serait-ce qu’en ouvrant un journal ou en regardant la télévision. L’exemple le plus simple reste le sondage. Avec l’ère numérique, elle est devenue un puissant outil de communication.

Dataviz : une définition simple à comprendre

Dans une société de plus en plus attirée par l’aspect graphique, la visualisation de données prime sur la donnée brute. Elle aide à éclairer des informations en apparence complexes ou noyées dans une grande quantité de paramètres. Le terme dataviz désigne donc l’ensemble des représentations visuelles de ces données brutes. Le but premier ? Éclaircir un ou des phénomènes en lui donnant un aspect plus ergonomique qu’un tableur remplit de chiffres.

Un exemple de Dataviz

C’est ce que l’on appelle le Storytelling. L’expression anglophone désigne la manière dont on raconte une histoire. Ce système s’avère parfaitement compatible avec la visualisation de données puisque dans un souci de pertinence, il faut raconter une histoire à son public, donner du sens aux informations traitées. Une des formes les plus simples reste le diagramme, mais les graphistes font maintenant intervenir d’autres médiums, par exemple l’animation et la vidéo, à l’instar de l’émission de France Télévisions, #Data Gueule.

une pratique aux applications multiples

Si le journalisme s’est emparé de cette pratique, de nombreux domaines d’activité sont impactés par la dataviz. Au sein d’une entreprise, c’est un élément de communication de grande valeur, en direction des investisseurs ou du public. Il est possible présenter un rapport annuel illustré, faire une analyse marketing pour déterminer les clients cibles, mais aussi mettre en avant sa marque. Il ne s’agit pas simplement de « faire joli », mais d’assurer une meilleure compréhension de son secteur d’activité à tous ses interlocuteurs. Certaines entreprises l’ont très bien assimilé, à l’instar de Google avec sa page How search works ? : from algorithms to answers. Ici, la firme de Mountain View explique, à ses interlocuteurs anglophones, comment elle fait fonctionner son moteur de recherche, ses missions et ses contraintes pour obtenir la réponse adéquate à la recherche d’un internaute. En déroulant la présentation, les étapes sont clairement expliquées. La charte graphique épurée et l’utilisation de mots-clés permettent un accès à un large public.

En théorie, la dataviz demande de rassembler une équipe de professionnels. Deux métiers sont essentiels : le data scientist et l’infographiste. Le premier récolte les informations et les analyse, puis le second rend visible l’éclairage de l’expert par la représentation graphique. En pratique, on peut très bien se passer de cette équipe dans le cadre d’un projet à petite échelle.

La dataviz, des outils accessible à tous ?

infogr.am dataviz presentation
Les étapes simples de création d’un projet Infogr.am.

 

Pour cela, des outils gratuits et simples d’utilisation sont à la disposition des entreprises. Si une société maîtrise la compilation de données dans un tableur Excel, il s’agira pour elle de trouver la meilleure représentation visuelle pour souligner son propos. Nul besoin d’être un artiste pour obtenir un résultat satisfaisant. Infogr.am est un site qui vous permet d’exporter vos fichiers Excel ou Open office vers sa plate-forme. La flexibilité de ce service permet de choisir un modèle préconçu et le personnaliser afin de l’adapter à votre projet.

piktochart dataviz theme
Les nombreux thèmes de Picktochart permettent un grand choix de personnalisations.

 

Autre outil bien pratique, Piktochart. Celui-ci fonctionne également à partir de modèles, mais ne fait pas appel au tableur. Il est, en revanche, très utile quant il s’agit de faire une présentation à base de chiffres et de mots-clés. Après une prise en main de deux heures tout au plus, la plupart des utilisateurs seront en mesure d’utiliser la dataviz en complément de leurs méthodes de travail. Les opérations pour obtenir un résultat satisfaisant ne demandent donc pas un grand nombre de compétences. Une fois essayée, elle s’imposera comme une évidence.

Des outils de Dataviz plus perfectionné existent pour faciliter la tâche des professionnels, notamment des journaliste. DataWrapper est un outil open source pour créer facilement des infographies à partir d’une base de données à y insérer. D3.js est un autre exemple d’outil de Dataviz open source. Ce dernier, codé en JavaScript permet de manipuler un nombre important de données et de les rendre visible à l’aide des codes HTML, CSS et SVG. Dygraph fonctionne d’une manière similaire, mais sert principalement à représenter les informations pertinentes sous forme de courbes.

Pour ceux qui n’auraient tout simplement pas le temps de trouver une visualisation originale, un catalogue Dataviz peut être une solution adéquate. La plateforme web « The Data Visualisation Catalogue » est un parfait exemple. Les utilisateurs choisissent le type de représentations souhaité (camembert, diagramme, radar, arbre, timeline, etc.) et bénéficient d’une démonstration et d’une liste d’outils pour le réaliser facilement. Du côté des solutions payantes, l’une des références n’est autre que le Data Visualization Service proposé par Oracle. Cette solution de DataViz s’adresse davantage aux professionnels de la business intelligence qui souhaitent mettre en forme des données stockées dans le Cloud.

Send this to a friend