Accueil > Cloud computing > IaaS Définition : Qu’est-ce que c’est ? Quels avantages ?
iaas

IaaS Définition : Qu’est-ce que c’est ? Quels avantages ?

L’Infrastructure en tant que Service (IaaS) est l’une des principales composantes du Cloud Computing. Elle permet de bénéficier de ressources informatiques virtualisées. Découvrez la définition complète de ce type de service Cloud, ainsi que ses avantages et ses inconvénients pour les entreprises. 

L’Infrastructure en tant que Service (IaaS) est une forme de Cloud Computing offrant des ressources informatiques au sein d’un environnement virtualisé (le Cloud) par le biais d’internet ou d’une autre connexion. L’IaaS est l’une des quatre principales catégories de services Cloud Computing, au même titre que le Software as a Service (SaaS), le Desktop as a Service (DaaS), et la Platform as a Service (PaaS).

Comment fonctionne une IaaS ?

iaas-2

Au sein d’un modèle IaaS, un fournisseur tiers héberge le hardware, le software, les serveurs, les connexions réseau, la bande passante, l’adresse IP, le stockage et les autres composants de l’infrastructure à la place des utilisateurs. Les fournisseurs d’IaaS se chargent également d’héberger les applications et de gérer les tâches telles que la maintenance de système, le backup, et la planification de la résilience.

Physiquement, le bassin de ressources matérielles provient d’une multitude de serveurs et de réseaux, généralement répartis sur de nombreux Data Centers que le fournisseur est chargé de maintenir. Le client quant à lui bénéficie d’un accès aux composants virtualisés pour développer sa propre plateforme informatique.

Quels sont les avantages d’une IaaS ?

iaas-avantages

Les plateformes IaaS offrent des ressources hautement scalables, pouvant être ajustées sur demande en fonction des besoins de l’utilisateur. Les IaaS sont donc optimales pour les charges de travail temporaires, expérimentales ou soumises à des changements inattendus.

Un autre avantage est que l’utilisateur peut accéder au service depuis n’importe quel endroit du moment qu’il bénéficie d’une connexion internet et que le protocole de sécurité du Cloud le lui permet. Par ailleurs, la sécurité physique des Data Centers hébergeant les IaaS garantit la sécurité des données. De plus, si un serveur subit une erreur, le service dans son ensemble n’est pas affecté, puisqu’il repose sur une multitude de ressources matérielles.

Les autres caractéristiques des environnements IaaS incluent l’automatisation des tâches administratives, le scaling dynamique, la virtualisation de bureau et les services basés sur la politique de l’entreprise.

À quoi sert une IaaS ?

iaas-fonctionnement

Les IaaS peuvent être utilisées pour une infrastructure d’entreprise comme un cloud privé ou un réseau local virtual. Ces infrastructures reposent sur des bassins de serveurs et des ressources en réseau et permettent aux entreprises de stocker leurs données et de lancer leurs applications. Les entreprises en développement peuvent adapter leur infrastructure en fonction de leurs besoins et les Clouds privés garantissent la sécurité du stockage et du transfert de données sensibles.

Elles peuvent aussi être utilisées pour l’hébergement Cloud, afin d’héberger des sites sur des serveurs virtuels reposant sur des bassins de ressources en provenance de serveurs physiques. Un site internet hébergé sur le Cloud pourra profiter d’un vaste réseau de serveurs physiques et d’une scalabilité à la demande pour gérer une demande plus élevée qu’escompté.

Les IaaS sont également utiles pour les Virtual Data Centers (VDC). Un VDC est un réseau virtualisé de serveurs interconnectés pouvant être utilisé pour offrir des capacités d’hébergement Cloud améliorées, une infrastructure informatique d’entreprise ou pour intégrer ces opérations au sein d’une implémentation Cloud publique ou privée.

Ces infrastructures en tant que service peuvent aussi être utilisées pour les tests et le développement d’environnements, afin d’accélérer le lancement de nouvelles applications sur le marché. Elles peuvent aussi servir à prendre en charge le stockage et la mise en réseau des applications web.

Quels sont les tarifs d’une Iaas ?

iaas

Les clients IaaS payent en fonction de leur utilisation. Généralement, le tarif est calculé par heure, par semaine ou par mois. Certains fournisseurs facturent également leurs clients en fonction de la quantité d’espace de machine virtuelle utilisée. Ce modèle permet d’éliminer les dépenses de capital liées au déploiement de hardware et de software en interne. Cependant, il est important pour les utilisateurs de surveiller attentivement leurs environnements IaaS pour éviter d’avoir à payer des services supplémentaires.

Étant donné que les fournisseurs gèrent l’infrastructure, la gestion des systèmes et la surveillance peuvent s’avérer difficiles pour les utilisateurs. Par ailleurs, si un fournisseur IaaS est confronté à une panne, la charge de travail des utilisateurs peut s’en trouver affectée. 

Par exemple, si une entreprise développe un nouveau logiciel, il peut être plus économique d’héberger et de tester l’application par le biais d’un fournisseur IaaS. Une fois que le nouveau logiciel est testé et raffiné, il peut être supprimé de l’environnement pour un déploiement plus traditionnel en interne, ou pour économiser de l’argent ou libérer des ressources pour d’autres projets.

Qui sont les principaux fournisseurs d’IaaS ?

iaas-fournisseurs

Parmi les principaux fournisseurs IaaS, on retrouve Amazon Web Services, Windows Azure, Google Compute Engine, Rackspace Open Cloud, ou encore IBM SmartCloud Entreprise.

On dénombre actuellement trois types d’offres IaaS. Le Cloud IaaS Public permet de louer des ressources matérielles virtualisées auprès d’un fournisseur. Dans cette configuration, de nombreux utilisateurs partagent des ressources de serveurs. Ce modèle garantit une utilisation simple, une élasticité et un tarif proportionnel à l’utilisation.

Les fournisseurs de Cloud IaaS Privé offrent leurs services à une seule entreprise. Les firewalls qui protègent l’infrastructure sont gérés par la firme en question. Les ressources et les serveurs leurs sont entièrement dédiés. Ce modèle est adapté aux entreprise s disposant d’un budget très important et reposant sur leurs propres professionnels Data Center et leurs experts en sécurité.

Enfin, le Cloud IaaS hybride offre un compromis entre les deux. Une entreprise peut par exemple choisir de gérer des serveurs physiques sur un Cloud privé, tandis que le reste de ses serveurs seront externalisés sur un Cloud public. Le Cloud hybride permet aux entreprises de profiter de la scalabilité du Cloud tout en gérant leurs données les plus sensibles sur leurs propres infrastructures.

5 prédictions pour le futur des IaaS en 2017

En 2017, parmi toutes les technologies du cloud, les IaaS devraient rencontrer la plus grande croissance. Dans ce contexte, Oracle formule 5 prédictions pour l’avenir du marché. Selon la firme, il sera bientôt possible de lancer n’importe quel workload sur le cloud en utilisant des solutions IaaS. De même, de plus en plus d’entreprises vont fermer leurs data centers et faire appel à des fournisseurs tiers. Jusqu’à 80% de data centers vont disparaître d’ici 2025.

Le cloud entreprise devrait devenir l’option la plus sécurisée pour les traitements informatiques. Les inquiétudes liées à la sécurité vont donc peu à peu disparaître. En parallèle, le cloud favorise également l’innovation des petites entreprises. Certaines améliorent les business existants, d’autres inventent de nouveaux services exploitant la puissance low-cost du cloud. Enfin, les entreprises tendent désormais à déplacer leurs outils de gestion de systèmes sur le cloud.

A lire également

machine learning startups

Machine Learning : Top des meilleures startups IA et Machine Learning

Le Machine Learning est une technologie permettant d’entraîner les logiciels, à la manière dont le …

Send this to friend