Accueil > Analytics > Data Analytics > Einstein : l’IA de Salesforce au service du CRM
Salesforce présente l'intelligence artificielle Einstein

Einstein : l’IA de Salesforce au service du CRM

Le vendeur cloud Salesforce présente Einstein, une intelligence artificielle permettant d’améliorer la gestion des relations clients des entreprises. Grâce aux technologies du Machine Learning et de l’analyse prédictive, les utilisateurs pourront exploiter de nombreuses données pour satisfaire leur clientèle. 

Ce dimanche 18 septembre 2016, Salesforce a présenté son intelligence artificielle Einstein. Cette IA de pointe permettra aux utilisateurs de la plateforme de mieux servir leurs clients.

Le potentiel de l’intelligence artificielle pour augmenter les capacités humaines a déjà été prouvé dans de nombreux domaines. Aujourd’hui, Salesforce compte bien démontrer son potentiel pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises. Selon John Ball, manager général de Salesforce Einstein, la plupart des entreprises peinent à exploiter cette technologie à cause de sa complexité.

Avec Einstein, Salesforce compte changer la donne. Cette nouvelle technologie est décrite comme « une intelligence artificielle pour tous ». Cette IA est intégrée à tous les services Cloud de Salesforce. Ainsi, la plateforme CRM bénéficiera désormais des avancées du Machine Learning, du Deep Learning, des Predictive Analytics, et du traitement naturel du langage

Einstein, un nouvel outil pour tous les clouds de Salesforce

sales-force-einstein-4

Par exemple, sur le cloud ventes de Salesforce, le Machine Learning alimentera un nouvel outil de « predictive lead scoring », permettant d’analyser toutes les données relatives aux différents profils de clients. Parmi ces données, on dénombre les champs standards et customisés, les données d’activité en provenance des représentants, et des activités comportementales résultant des différentes campagnes.

L’objectif est de dresser un rapport prédictif pour chaque profil lead. Au fil du temps, le modèle continuera de s’améliorer en apprenant de signaux comme la localisation géographique des clients, l’industrie dans laquelle ils travaillent, le poste qu’ils occupent, les clics effectués sur le web, ou encore les emails.

Un autre outil permettra d’analyser les données CRM combinées avec les interactions clients. Par exemple, les emails de prospection seront analysés pour identifier des signaux d’achat plus tôt dans le processus de vente, et ainsi recommander les étapes suivantes afin d’augmenter la propension des représentants à conclure une transaction.

salesforce-einstein-3

Au sein du cloud service, Einstein permettra d’utiliser un outil permettant d’augmenter la productivité en établissant une liste de suggestions pour les agents de service. Cette liste sera basée sur les contextes et l’historique des cas, mais également sur les précédentes communications.

Les clouds Marketing, Commerce, Community, Analytics, IoT et App bénéficieront également d’Einstein. Cette IA est capable d’exploiter toutes les données au sein de Salesforce, y compris les données d’activité en provenance de son réseau social Chatter,des emails, du calendrier, du ecommerce, et des flux de données sociales ou des signaux IoT pour développer son modèle Machine Learning.

Cette technologie repose sur les récentes acquisitions de Salesforce comme MetaMind. Au total, plus de 175 data scientists ont aidé à son développement.

L’intelligence artificielle, nouvelle priorité des entreprises

salesforce-einstein-2

Selon Denis Pombriant, managing principal chez Beagle Research Group, tous les vendeurs doivent désormais relever le défi de proposer une intelligence artificielle viable. Une bonne intelligence artificielle doit rendre le savoir facile à collecter et à manipuler. En intégrant des produits comme Einstein au sein d’applications liées aux clients, il est possible d’augmenter les performances des entreprises. L’objectif n’est pas de supprimer des emplois, mais de créer de nouveaux emplois grâce à l’automatisation.

La plupart des concurrents directs de Salesforce, comme Oracle, Microsoft et SAP, ont leurs propres programmes IA. Certains d’entre eux ont été créés bien avant Salesforce. Effectivement, les analyses prédictives sont utilisées depuis maintenant des années par les marketers, et les vendeurs comme Pegasystems ont appliqué cette technologie à la gestion des relations clients.

Les nouvelles fonctionnalités d’Einstein seront disponibles à partir du mois prochain dans le cadre de la sortie de Salesforce Winter 17. Nombre d’entre elles seront ajoutées à des licences et des éditions existantes, tandis que d’autres nécessiteront un investissement additionnel.

A lire également

justice big data prejuges raciaux

Justice : l’utilisation du Big Data reproduirait-il les préjudices raciaux ?

Le Big Data appliqué aux décisions de justice renforcerait-il les préjugés raciaux ? C’est en …

  • AlineClosset

    Je trouve un peu dommage que l’on parle toujours des grosses machines US et jamais de ce qui se passe en France. Un concurrent de Sales Force propose depuis plus d’un an de l’IA fonctionnelle, de façon concrète… et on n’en parle pas. Pourquoi ? J’avais découvert cela pendant le salon CRM/ERP Solution à Paris et c’est vraiment bluffant. Le keynote est d’ailleur dispo sur le site de cet éditeur: http://the-happiness-at-work.com/now/

  • Pierre

    Tout à fait d’accord avec @alineclosset:disqus , je découvre ce site qui a l’air fort intéressant et fourni. Cependant nous pouvons regretter une nouvelle fois qu’il nous est servi la soupe des « grosses machines US » (Salesforce, Amazon, Google et touti quanti…). Bravo cependant à la rédaction de ce site car les sujets sont pertinents mais un peu de cocorico ou de solutions moins « Marketing » seraient aussi à considérer ! Les grosses machine n’ont pas besoin de vous pour se développer alors que des solutions méritent d’être connues !

Send this to friend