Accueil > Analytics > Data Analytics > HERE lance son service de trafic en temps réel avec BMW, Mercedes et Audi
here service de trafic en temps reel

HERE lance son service de trafic en temps réel avec BMW, Mercedes et Audi

L’expert de la cartographie HERE est investi d’une mission par les constructeurs automobiles comme Audi, BMW et Mercedes Benz. L’éditeur de logiciel annonce la commercialisation d’un service de trafic en temps réel à partir des données agrégées des véhicules de ces constructeurs. Une première mondiale.

BMW, Audi et Mercedes Benz ont préparé l’avènement des services Big Data. Ils ont placé des capteurs dans les véhicules de dernière génération afin de proposer des fonctionnalités avancées à leurs clients. Ils ont également investi dans la cartographie.

L’entreprise Here fondée par Nokia en 2012 développe des logiciels de cartographie et de planification en ligne. Depuis 2015, HERE appartient en grande majorité ( Intel a pris 15 % de participation en janvier 2017) à un consortium de constructeurs automobiles allemands dont Audi BMW, Mercedes Benz et Daimler. Le rachat avait été estimé à 2,8 milliards d’euros.

Une première mondiale signée HERE

Le dernier service annoncé par HERE est une première commerciale. Il s’agit d’estimer le trafic routier en temps réel à partir des données agrégées depuis les capteurs placés dans les véhicules construits par BMW, Mercedes Benz et Audi. Pour autant, le service basé sur la technique du Data Lake n’est pas seulement valable pour les propriétaires de ces véhicules.

HERE propose les flux de données en temps réel à tous les clients de toutes les marques dans 63 pays.

Une trentaine de pays de cette liste bénéficie de fonctionnalités supplémentaires comme des messages d’information en temps réel lors d’accident sur la route. Par ailleurs, le service de trafic en temps réel est capable d’indiquer les zones de freinage brusque et les limitations de vitesse.

Se rendre indispensable pour l’avènement de la voiture autonome

here capteurs

HERE ne s’arrête pas là. Elle veut agrandir la flotte de véhicules agrégateurs de données déjà en circulation. Elle souhaite également récupérer les informations de la plupart des caméras et des capteurs installés sur les véhicules, mais aussi des parkings et des panneaux de signalisation. L’objectif, proposer prochainement des services pour augmenter la précision des informations fournies aux conducteurs quand ils se déplacent en ville ou qu’ils veulent se garer. C’est aussi un moyen de rattraper des acteurs comme Waze ou Google Maps, dont les services sont actuellement plus précis que les outils embarqués dans les véhicules.

Les responsables souhaitent au final fournir une vision numérique à 360 degrés du véhicule et de son environnement. Il s’agit bien évidemment de se préparer à l’émergence de la conduite autonome.

A lire également

data visualization top meilleurs outils

Data Visualization : top des meilleurs outils de visualisation de données

Il est parfois difficile de présente des données de façon compréhensible à des personnes qui ne …

Send this to friend