Accueil > Business > Data Center > Data centers en panne : jeudi noir pour OVH
OVH panne

Data centers en panne : jeudi noir pour OVH

Jeudi pourri pour OVH, l’hébergeur Web français a subi de 7 heures à 11h30 une double panne électrique et une panne de liaison fibre qui a potentiellement touché 3 millions de sites Internet.

Je me lève et je te bouscule, tu ne te réveilles pas. Comme d’habitude”. Non, ce n’est pas habituel pour les utilisateurs de sites web et de messageries hébergés chez le Français OVH.

Jeudi matin. 7 h. OVH subit des problèmes en cascade

Le spécialiste de l’hébergement web et cloud a subi, dès 7 heures du matin, les effets de la loi Murphy, la loi de l’emmerdement maximum. Par la voix de son CEO, Octave Kabla, OVH a rapidement signalé ses clients par le biais de Twitter une panne électrique des arrivées EDF, doublée par la panne des groupes électrogènes sur son site de data centers situés à Strasbourg.

Sur le site de Roubaix, un bug software sur les équipements de fibre optique a coupé le lien avec les points d’interconnexion comme l’explique Octave Kabla dans son rapport d’incident publié à 12h40 sur Twitter. Il s’agit donc d’un incident séparé qui se chevauche avec le premier.

Il a fallu trouver ces pannes et commencer à les résoudre. Cela passe par un redémarrage des services sur le site de Strasbourg prévu dans un délai de “5 min à 4 heures” suivant les clients.

Le site de Roubaix est de nouveau opérationnel après la rupture de connexion et OVH cherche à présent l’origine de cet “incident critique”.

Ce n’est que vers 11h30 que la plupart des sites hébergés chez OVH ont repris du service. Cependant, certains clients sont encore impactés à l’heure où nous écrivons cet article.

Un retour à la normale progressif

Cela a largement laissé le temps aux clients d’OVH et aux clients de ses clients de s’énerver ou de s’amuser des problèmes sur Twitter. Une avalanche de messages humoristiques et de signalement de problèmes ont émergé sur le réseau social. A 13h 20, certains twittos affirment ne pas recevoir leurs mails.

D’autres louent la rapidité d’action d’OVH qui leur a permis de retrouver leur outil de travail 2 heures 30 minutes après la panne. Au rang des victimes, on trouve BFM Business, 01Net ou encore le site de l’aéroport d’Orly ou celui de l’autorité de sureté nucléaire. Avec plus de 3 millions de noms de domaines hébergés, l’impact d’une telle panne sur les Internet est considérable. Malheureusement pour OVH, cette panne intervient après celle de juin dernier, pendant laquelle 96 SSD avait grillé paralysant une partie du site de data centers parisiens de l’hébergeur.

Send this to a friend