Accueil > Business > Finance > Les revenus d’Oracle s’envolent grâce au Cloud au dernier trimestre
revenus cloud oracle

Les revenus d’Oracle s’envolent grâce au Cloud au dernier trimestre

Oracle, toujours dans la course pour battre Amazon Web Services à son propre jeu, a annoncé une hausse de ses revenus supérieure à ses attentes au troisième trimestre. Oracle peut remercier son unité Cloud.

L’éditeur de logiciel Oracle a annoncé mercredi ses résultats financiers pour le troisième trimestre. Effet immédiat de la nouvelle, ses actions en bourse ont grimpé de 3 % en une heure. Rappelons que la firme avait déjà connu une augmentation de 15 % en un an.

La bonne réaction des places boursières s’explique aisément. Oracle annonce des revenus non GAAP en hausse à 9,3 milliards de dollars soit 2 % de plus qu’à la même période il y a un an.

Les bénéfices ont atteint 2,2 milliards de dollars, soit 53 cents par action. C’est 100 millions de dollars de mieux que l’année précédente qui à l’époque s’établissait à 2,1 milliards de dollars et 50 cents par action.

La transition dans le Cloud ne plombe plus les revenus

La compagnie peut se reposer sur la croissance de sa branche Cloud qui affiche des revenus de 1,2 milliard de dollars sur le trimestre, soit 62 % de plus en un an. Oracle peut se féliciter du succès de ses offres SaaS et PaaS qui affiche une croissance de 85 %, soit 1,1 milliard de dollars de chiffres d’affaires en non GAAP.

Oracle rachète le fournisseur de Cloud NetSuite pour 9,3 milliards $

En revanche, l’activité traditionnelle de la firme américaine, les licences de logiciels, chute de 16 %. En effet, Oracle mise depuis trois ans sur sa transition dans le Cloud et ce trimestre, s’étant terminé le 28 février, démontre le retour sur le devant de la scène du bébé de Larry Ellisson.

Un analyste de Drexel Hamilton, Brian White estime que « le pire de la transition vers le Cloud est passé [Pour Oracle]« .

Larry Ellisson, le CEO d’Oracle a lui encore une fois lancé une petite pique en direction d’AWS :

Nos offres SaaS et PaaS se portent très bien, mais je suis encore plus excité par la deuxième génération de notre solution IaaS, qui est à la fois plus rapide et moins cher que l’offre d’Amazon Web Services.

Il faudra tout de même attendre le déploiement de cette infrastructure pour vérifier les propos du dirigeant.

 

Sources & crédits Source : Oracle, Forbes - Crédit :

A lire également

xero machine learning

Xero utilisera le machine learning pour faciliter la facturation des PME

Xero, un fournisseur de logiciel néo-zélandais de comptabilité dans le Cloud vient d’annoncer un nouveau produit …

Send this to friend