Accueil > Analytics > Sentient Technologies construit une intelligence artificielle globale
Sentient Technologies

Sentient Technologies construit une intelligence artificielle globale

Lors de l’édition 2016 du Web Summit, le PDG de Sentient Technologies, Antoine Blondeau, a présenté la vision de l’intelligence artificielle mise en avant par son entreprise. Il a ensuite expliqué comment des domaines aussi différents que le commerce en ligne, la santé et l’agriculture en sortiront bientôt transformés.

« Durant les vingt prochaines années, nous allons assister à une vague d’innovations sans précédent. Face à un tel niveau de disruption, il faudra impérativement nous adapter. Nous allons devoir apprendre à apprendre. L’intelligence artificielle peut nous y aider. »

Antoine Blondeau, PDG de Sentient Technologies, donne le ton dès son entrée sur scène. Créée en 2008, son entreprise répond à un objectif simple, mais ambitieux : construire une plateforme d’intelligence artificielle globale, évolutive et agnostique, capable d’officier dans de nombreux champs d’activité et d’y résoudre des problèmes concrets.

sentient-technologies-intelligence-artificielle-globale

De nouvelles manières d’accéder à l’information

Selon Antoine Blondeau, l’intelligence artificielle est d’abord sur le point de transformer la manière dont nous accédons à l’information. « Il y a une vingtaine d’années, la toile était dominée par des portails comme AOL ou Yahoo, alors bien suffisants pour traiter la quantité d’information disponible. Celle-ci s’est progressivement accrue et un nouveau modèle a émergé : celui de Google, qui a su fournir une manière intuitive et efficace de naviguer parmi l’énorme quantité d’information présente sur la toile.

Au cours des quinze dernières années, les choses ont très peu bougé, la barre de recherche de Google est restée quasiment identique. Nous continuons d’accéder à l’information de la même manière. Mais il y a quelques mois, Sundar Pinchai a annoncé qu’après le mobile, l’intelligence artificielle constituerait la nouvelle révolution du web. Cela signifie que nous n’aurons plus à chercher nous-mêmes les produits, les services et les informations que nous voulons. Ils se présenteront directement à nous, l’intelligence artificielle anticipant nos désirs. »

sentient-intelligence-artificielle-globale2

Sentient Technologies transforme le commerce en ligne

Pour le PDG de Sentient Technologies, la manière dont nous faisons nos achats en ligne est aussi en pleine transformation. Jusqu’à très récemment, pour acheter un pull sur un site de vente en ligne, par exemple, il fallait naviguer parmi l’immense quantité d’exemplaires disponibles, en utilisant filtres et mots-clefs pour espérer trouver celui que nous désirons. Mais les choses sont en train de changer.

Grâce aux progrès des techniques de reconnaissance d’image, les ordinateurs sont aujourd’hui capables d’identifier un vêtement sur une photo. Cela permet aux internautes de sélectionner directement des tenues qui leur plaisent. Ensuite, l’algorithme se charge de leur proposer une gamme de produits à l’apparence similaire au sein de la base de données du site. Les buyable pins de Pinterest s’inscrivent directement dans cette tendance. L’application Markable permet également aux utilisateurs d’acheter des vêtements similaires à ceux repérés sur des photos issues des réseaux sociaux.  « Le commerce en ligne se rapproche ainsi du commerce en boutique, devient itératif et interactif. L’intelligence artificielle joue le rôle du vendeur. » explique Antoine Blondeau.

sentient-intelligence-artificielle-globale3

Une intelligence artificielle polyvalente

Sentient Technologies opère aussi dans le domaine de la santé. L’entreprise a ainsi mis au point une technique capable de prédire l’apparition d’une septicémie une demi-heure avant qu’elle ne se manifeste aux yeux des médecins. Une fois approuvée par les autorités médicales, cette méthode permettrait d’accroître considérablement les chances de survie du patient.

Le secteur agricole est, lui aussi, directement concerné. « Nous avons développé un système de conteneurs intelligents, en partenariat avec le MIT Media Lab. » explique-t-il. « A l’intérieur, l’intelligence artificielle contrôle la lumière, l’humidité, la température, mais aussi les nutriments apportés aux plantes, contrôlant leur croissance en temps réel. Cela permet d’améliorer l’efficacité sans avoir recours aux OGM. » Citons encore la cyber-sécurité, où l’intelligence artificielle développée par Sentient Technologies permet de détecter les défaillances avant qu’elles ne soient exploitées par les hackers… Existe-t-il une seule chose que l’intelligence artificielle ne puisse pas faire ? On finit par en douter…

sentient-technologies-intelligence-artificielle-globale5

Une méthode inspirée par un vieux programme de l’US Airforce

La spécificité de Sentient Technologies réside dans l’ambition universaliste et évolutive de sa technologie. « L’intelligence artificielle d’AlphaGo, celle de Siri, ou encore celle des logiciels utilisés dans la sphère financière ont toutes une chose en commun. Elles excellent dans la résolution d’un problème bien spécifique, mais ne peuvent rien faire d’autre. Notre ambition est de construire un système capable de résoudre un grand nombre de problèmes, de mieux comprendre le monde. » détaille Antoine Blondeau. Vaste programme, qui implique une intelligence artificielle capable de s’adapter en permanence. Curieusement, la route que Sentient Technologies construit vers l’avenir est pavée d’anciennes méthodes.

Ainsi, l’une des grandes inspirations de l’entrepreneur français est une méthode de combat mise au point par l’US Airforce durant la guerre de Corée. A l’époque, un colonel, désireux d’améliorer les performances de ses pilotes lors des duels aériens, rassemble un certain nombre de statistiques sur les combats qui font rage dans le ciel coréen. Il observe alors que les meilleurs pilotes ne sont pas les plus rapides, ni les plus précis, ni même les plus agiles, mais ceux qui observent une méthodologie très stricte dans la lecture de leur environnement et leur prise de décision. Il théorise ensuite cette méthode sous le concept d’oodaloop, littéralement « boucle ooda », pour observe, orient, decide and actobserver, orienter, décider et agir »). Pour optimiser ses performances, un pilote accomplit cette boucle aussi rapidement et fréquemment que possible. « Pour survivre et gagner, la clef est d’apprendre et de s’adapter constamment. » résume Antoine Blondeau.

sentient-technologies-intelligence-artificielle-globale6

Aux origines de l’informatique évolutionniste

Fort de ce constat, l’entrepreneur développe avec Sentient Technologie une conception évolutionniste de l’intelligence artificielle. Il s’appuie là encore sur une vieille discipline. Dans les années cinquante, un jeune chercheur en informatique (une science qui en est alors à ses balbutiements), John Kosa et son directeur de recherche, John Holland, ont l’idée de développer une intelligence artificielle capable d’apprendre d’elle même, sans intervention humaine, afin de trouver des solutions inédites à chaque nouveau problème rencontré. Compte tenu des moyens techniques limités de l’époque, ces recherches n’eurent pas d’application concrète. Cependant, elles ouvrirent la voie aux récents progrès fulgurants de l’intelligence artificielle, du deep learning à l’intelligence globale conçue par Sentient technologie.

sentient-technologies-intelligence-artificielle-globale4

 

L’intelligence artificielle darwinienne

« Nous utilisons les principes de l’évolution, que l’on trouve dans la nature, pour concevoir la manière dont nos machines apprennent. Survie du plus apte, mutation et reproduction… Autant de concepts qui permettent d’élaborer des logiciels capables de s’améliorer d’une génération à la suivante et d’apprendre par eux-mêmes. » Parmi une première génération d’intelligence artificielle, Sentient technologies sélectionne les plus performantes. Elle utilise ensuite leur ADN pour concevoir une seconde génération mieux adaptée. Au sein de cette génération, les meilleures sont de nouveau sélectionnées pour obtenir une troisième génération encore meilleure, etc. Répétée sur de nombreuses générations, cette technique permet l’émergence d’une intelligence artificielle darwinienne, toujours plus performante et capable de s’adapter à son environnement.

« Chez Sentient technologies, nous avons choisi de nous remplacer nous-mêmes, pour concevoir une intelligence artificielle capable de s’auto-engendrer. Souhaitez-vous continuer à utiliser l’oodaloop à vitesse humaine, ou bien voulez-vous bénéficier de l’efficacité des machines ? Cette décision sera primordiale pour l’avenir de votre entreprise» conclut Antoine Blondeau sur un ton prophétique. Que l’on s’en réjouisse ou non, il devient de plus en plus difficile de composer sans l’intelligence artificielle.

A lire également

presidentielle sondeurs

Présidentielle : le Big Data bouleverse l’approche des sondeurs

La présidentielle en France approche s’approche de jour en jour, les sondeurs se démènent pour …

Send this to friend