Accueil > Cloud computing > Top 10 des vendeurs Cloud Computing en 2017 : Microsoft, Amazon, IBM, Salesforce, SAP…
cloud computing marché top 5 vendeurs 2017

Top 10 des vendeurs Cloud Computing en 2017 : Microsoft, Amazon, IBM, Salesforce, SAP…

Bob Evans, ancien vice-président des communications stratégiques chez SAP et CCO chez Oracle, désormais dirigeant de sa propre firme Evans Strategic Communications, dévoile le top des vendeurs Cloud Computing de 2017. Ce classement révèle d’importants changements dans l’ordre établi, notamment en ce qui concerne les principaux leaders. 

Jusqu’à présent, les principaux leaders du cloud computing étaient les fournisseurs d’IaaS : Amazon Web Services, Microsoft et Google. Toutefois, les entreprises ont désormais dépassé la phase expérimentale et entament à présent le développement stratégique massif du cloud computing. Le classement des principaux vendeurs cloud s’en trouve bouleversé, avec notamment l’arrivée de Microsoft en première place du podium.

Microsoft, le leader du marché cloud computing en termes de revenus

La suprématie de Microsoft sur le marché cloud computing repose sur quatre principaux facteurs. Tout d’abord, la firme est présente sur les trois principaux segments du marché : les IaaS, les PaaS et les SaaS. En outre, Microsoft est la meilleure entreprise à qui s’adresser pour le déploiement de technologies d’intelligence artificielle, de machine Learning et de blockchain au sein d’environnements de production novateurs.

Avec des revenus cloud estimés à 16,7 milliards de dollars, la firme est également le leader du marché. Selon le PDG Satya Nadella, les revenus cloud pourraient atteindre 20,4 milliards de dollars par an dès 2018. Le leadership exceptionnel de Satya Nadella est d’ailleurs le quatrième atout de Microsoft dans la guerre du Cloud.

Amazon, le doyen du marché cloud computing

Amazon ne possède pas autant de parts du marché du cloud computing que ses rivaux du top 5, mais reste le doyen du cloud computing et se place en seconde position en termes de revenus avec 16 milliards de dollars générés au cours des 12 derniers mois.

Il est fort probable que Amazon Web Services rattrape très rapidement son retard dans le domaine des logiciels cloud à partir de 2018. L’écart avec Microsoft est très serré, et ces deux entreprises sont les deux géants du cloud.

IBM, une transition réussie vers le marché cloud computing

Au cours de l’année 2017, IBM est parvenu à surpasser Salesforce.com et SAP sur le marché du cloud computing grâce à sa transition réussie du monde des logiciels et technologies on-premise vers celui du cloud. Au cours des 12 derniers mois, IBM a ainsi généré 15,8 milliards de dollars grâce à ses activités cloud.

Sur ces revenus, 7 milliards de dollars proviennent de son activité d’aide aux grandes multinationales à transformer leurs systèmes informatiques internes en environnements cloud. Tout comme Microsoft, IBM est également présent sur les trois segments IaaS, PaaS et SaaS du marché cloud computing.

Salesforce.com, le leader déchu des SaaS

Par le passé, Salesforce.com était au coude à coude avec Amazon pour la seconde place du marché cloud computing. La firme a lourdement chuté en cette fin d’année 2017, mais demeure un acteur majeur du marché.

Pour espérer atteindre le sommet, Salesforce devra toutefois trouver un moyen d’étendre son emprise par-delà son business SaaS en devenant notamment un acteur majeur du segment PaaS. Pour l’heure, la firme ne peut rivaliser dans le domaine des IaaS.

SAP, le futur leader du cloud computing ?

En tant que fournisseur principal de business applications pour de nombreuses entreprises majeures de la planète, SAP bénéficie d’un avantage par rapport aux autres vendeurs cloud computing. Grâce à des partenariats avec Amazon, Google, IBM et Microsoft, SAP attire aussi la confiance d’une clientèle en quête d’environnements hétérogènes. La technologie HANA de SAP est également déployée au sein de milliers d’entreprises, et la firme semble donc promise à un avenir radieux sur le marché du cloud.

Le reste du top 10 des vendeurs cloud computing est occupé par Oracle, Google, ServiceNow, Workday et VMware. Quoi qu’il en soit, le classement pourrait être bouleversé au cours des années à venir avec l’ascension d’entreprises qui sauront s’adapter aux besoins changeants des entreprises et y répondre de façon pertinente.

Send this to a friend