Accueil > Analytics > Data Analytics > Veikkaus : le Big Data pour déceler l’addiction au jeu
veikkaus big data addiction au jeu

Veikkaus : le Big Data pour déceler l’addiction au jeu

Le leader finlandais des jeux d’argent, Veikkaus, utilise le Big Data pour identifier ses clients menacés par l’addiction au jeu. Cette initiative permet à la firme de prendre des mesures pour prévenir le problème, ou venir en aide à ces personnes en détresse.

Le Big Data et les technologies analytiques peuvent conférer des informations précieuses dans tous les domaines. Ces technologies peuvent notamment permettre aux entreprises de mieux comprendre les consommateurs, afin d’identifier des problèmes potentiels ou des opportunités.

Ainsi, l’une des principales entreprises européennes de jeux d’argent s’est servie du Big Data pour créer une vue à 360 degrés de ses clients. L’objectif est notamment d’identifier les clients qui montrent des signes d’addiction au jeu. Cette entreprise n’est autre que l’agence de jeu finlandaise Veikkaus.

En Finlande, les jeux sont nationalisés, et les revenus générés sont redistribués à des infrastructures sociales comme les arts, la science, ou les associations sportives. En janvier 2017, Veikkaus fusionnera avec deux autres agences détenues par l’État : Fintoto, spécialisé dans les courses équestres, et Ray, l’expert des jackpots et des casinos. La firme deviendra la plus grande organisation européenne de jeux d’argent.

Identifier l’addiction au jeu grâce au Big Data

addiction-jeu-argent

Afin de dresser un portrait à 360 degrés de ses clients, Veikkaus avait besoin de collecter de larges quantités de données en temps réel en provenance de canaux de pari en ligne et hors ligne. L’entreprise a créé une architecture de données moderne, basée sur des standards ouverts, en utilisant Pentaho pour gérer, préparer et intégrer les données au sein d’un environnement regroupant la distribution Enterprise Apache Hadoop de Cloudera, Flume, Kafka et HP Vertica.

En 2 à 10 minutes, les données sont utilisables et adaptées au format défini par Veikkaus. Grâce à ces données, la firme peut répondre plus facilement à des questions spécifiques. L’un des principaux centres d’intérêts de l’entreprise est d’identifier les individus présentant des signes d’addiction au jeu pour prendre des mesures.

Veikkaus est capable d’identifier une grande partie de ses clients par rapport à leurs identifiants d’utilisateur lorsqu’ils sont connectés sur un canal numérique ou par l’intermédiaire d’une carte de fidélité. Actuellement, la firme peut classifier 1,9 million de Finlandais sur une population totale de 5,5 millions.

Cesser le marketing et prodiguer des conseils

jeu-argent-data

En se basant sur les patterns repérées durant ses recherches parmi les personnes à la recherche d’une aide contre l’addiction, Veikkaus est en mesure de prédire quels joueurs risquent de succomber à ce vice. En se basant sur ces tendances, l’entreprise peut également déterminer quels types de jeux posent principalement problème, et éventuellement décider d’arrêter de les proposer.

Pour le moment, Veikkaus peut seulement cesser toute activité de marketing vis-à-vis des joueurs sujets à l’addiction. Dans un futur proche, la firme envisage également des interventions plus directes. Il serait par exemple possible de contacter directement une personne pour lui proposer de l’aide ou des conseils.

L’entreprise souhaite aussi étendre la vision à 360 degrés de ses clients en utilisant davantage d’ensembles de données. Les emails du service client seront scannés à l’aide d’une technologie d’analyse de sentiment pour déterminer s’ils sont positifs, négatifs ou neutres. Les données météorologiques seront également intégrées, car il a été prouvé que la météo influence fortement le comportement des joueurs. Enfin, les données en provenance des réseaux sociaux seront également analysées.

Veikkaus, instigateur de l’ère du Big Data

veikkaus

La transformation de Veikkaus en une entreprise dirigée par les données s’inscrit dans une tendance observée dans toutes les industries. Il est encourageant de voir une firme d’une telle envergure utiliser la technologie de façon proactive pour résoudre un important problème social.

Veikkaus est un simple exemple de la façon dont les entreprises actuelles utilisent les vues à 360 degrés conférées par les technologies analytiques. Dans les secteurs de la santé, de la fabrication, ou encore du retail, les entreprises investissent pour utiliser les données afin de mieux comprendre leurs clients (ou leurs patients) et leurs produits afin d’améliorer le service, et de se développer plus efficacement.

A lire également

justice big data prejuges raciaux

Justice : l’utilisation du Big Data reproduirait-il les préjudices raciaux ?

Le Big Data appliqué aux décisions de justice renforcerait-il les préjugés raciaux ? C’est en …

Send this to friend