Apple

Apple admet que les Macs sont des nids de malwares

Dans le cadre du procès opposant Apple et Epic Games, Craig Federighi, le responsable des logiciels d’Apple, a déclaré devant le tribunal qu’Apple déplore la quantité de malwares sur MacOS, son système d’exploitation pour les ordinateurs Mac. 

MacOS : un taux de malware bien plus élevé par rapport à iOS

Selon Federighi, Apple donne aux utilisateurs la possibilité d’installer des logiciels à partir d’Internet sur des ordinateurs Mac. Et cela est régulièrement exploité. Par ailleurs, il a souligné que le système d’exploitation iOS a une barre de protection des utilisateurs nettement plus élevée. La quantité  de malware sur Mac aurait atteint un niveau qu’il juge inacceptable selon ce responsable. 

Epic Games cherche à forcer Apple à lui permettre d’installer sur iPhone des magasins d’applications alternatifs, qui sont déjà autorisés sur les ordinateurs Mac en mettant en avant l’importante différence de niveau de sécurité entre iPhone et Mac. Epic Games soutient qu’Apple peut facilement appliquer des politiques d’installation de logiciels Mac et des mécanismes de sécurité aux iPhones. Apple de son côté affirme que son processus d’examen et ses règles de l’App Store sont entièrement axées sur la sécurité des utilisateurs.

Mac peut être utilisé en toute sécurité

Federighi a déclaré que la base d’utilisateurs du Mac représentait environ un dixième de la base d’utilisateurs de l’iPhone. Apple a déclaré en janvier qu’il comptait 1 milliard d’utilisateurs d’iPhone actifs. L’entreprise aspire à créer quelque chose de bien plus sûr pour iOS. Et les chiffres indiquent que les efforts ont payé. Apple avait en effet trouvé et supprimé environ 130 types de malwares sur Mac l’année dernière. Ceux-ci ont infecté des centaines de milliers de systèmes d’utilisateurs. À côté, l’entreprise n’a recensé que trois types de logiciels malveillants ayant infecté les iPhones.

sécurité données réseau d'entreprise

Quoi qu’il en soit, Federighi affirme que Mac peut être utilisé en toute sécurité. Par ailleurs, il a suggéré qu’Apple considère toujours les produits Mac comme exceptionnels. Pour soutenir son affirmation, il cite l’exemple des développeurs de logiciels qui préfèrent toujours utiliser des Mac car avec ces appareils, ils peuvent installer des outils de développement comme Xcode. Ils peuvent par ailleurs accéder aux cœurs de l’ordinateur. 

Mac, un tout terrain

Si Mac était une voiture, ce serait celle qui peut rouler hors piste, s’adapter à tous les terrains et vous conduire où vous voulez. Et en tant que conducteur, l’utilisateur doit avoir une certaine maîtrise pour pouvoir l’utiliser. Avec iOS, même les enfants peuvent utiliser l’appareil et le faire en toute sécurité. En somme, ce sont des produits vraiment différents. 

Un rapport récent de Nokia cité par Federighi a déclaré que les appareils iOS représentaient 1,72% des infections de logiciels malveillants mobiles, contre 26,64% pour Android et 38,92% pour Windows. Android a toujours un problème de malware considérable, a-t-il ajouté. Il estime à 50 fois plus les infections des malware sur Android par rapport aux problèmes de logiciels malveillants sur iOS.

Pin It on Pinterest