progression fibre optique france

Déploiement de la fibre optique : où en sommes-nous en France ?

Si l’ADSL est encore la technologie de connexion utilisée par la majorité des ménages français, le déploiement progressif de la fibre optique modifie la donne. Au premier trimestre 2019, l’Arcep annonce 5,3 millions d’abonnés à la fibre, un chiffre supérieur de 516 000 par rapport en décembre 2018. Toutefois, l’ADSL en comptait en parallèle 4 fois plus, malgré une baisse. Comment expliquer un tel retard ? Explication.

Faire entrer la fibre chez soi : une démarche pas toujours évidente

Avant toute chose, il faudra faire un test d’éligibilité fibre de son logement, proposé par des opérateurs comme Coriolis. Celui-ci prend en compte la capacité de la ligne téléphonique raccordée au bâtiment à supporter ce type de service, mais aussi l’éloignement par rapport au DSLAM. Ainsi, les options auxquelles vous pourrez prétendre (ADSL, télévision via ADSL ou téléphonie IP) dépendront des résultats de ce test.

Si l’on vit dans un immeuble, il faudra aussi obtenir l’aval du syndic pour raccorder le bâtiment à la fibre optique. De fait, il faudra souvent attendre l’assemblée générale annuelle des copropriétaires pour avoir un retour.

De plus, il faudra également choisir entre une fibre FttH, FTTLA ou Fttdp. Grâce à un raccordement direct à la fibre, la FttH offre le débit le plus élevé. Cependant, elle n’est pas accessible partout. Les deux autres offrent une connexion moins rapide, car doivent répartir le débit entre plusieurs logements.

S’ensuivent des négociations puis la signature d’une convention avec le fournisseur d’accès choisi. Entre autres, ce dernier devra faire installer par un technicien des prises optiques chez les locataires.

installation fibre optique

Déploiement de la fibre optique : comment cela se passe concrètement

Avant qu’internet n’arrive à son routeur, raccorder un logement à la fibre se fait en deux temps. Premièrement, il faut amener la fibre optique à un nœud de raccordement optique (NRO) que l’on habite une maison individuelle ou un immeuble. Ce n’est qu’ensuite qu’on peut réaliser le déploiement à proprement parler de la fibre optique jusqu’au logement.

Afin d’accélérer ce procédé, l’État a depuis 2013 lancé son Plan France Très Haut Débit. Celui-ci prévoit une couverture totale du territoire en fibre optique et un raccordement de tous les foyers français à la technologie.

Le déploiement de la fibre optique : la situation actuelle

À la fin du premier trimestre 2019, 20,8 millions de logements étaient compatibles avec une offre très haut débit quand 14,5 millions d’autres pouvaient prétendre à une offre haut débit. En tout, on comptait 9,5 millions d’abonnés au très haut débit (débit supérieur à 30 Mbps).

Malgré tout, les inégalités persistent entre les communes. Selon l’association UFC, si 34,8 % des Français ont accès à une connexion de plus de 100 Mbps, 47,1 % doivent vivre avec un débit n’excédant pas les 30 Mbps. Pire, 0,6 % de la population n’a pas accès à internet haut débit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest