intelligence artificielle 2020 prédictions

Comment l’intelligence artificielle va évoluer en 2020

En 2020, l’intelligence artificielle va poursuivre son évolution technologique et de nouveaux cas d’usage vont voir le jour. Découvrez les tendances et prédictions concernant l’IA pour l’année qui débute.

L’intelligence artificielle a connu une évolution spectaculaire en 2019, et les exploits réalisés grâce à cette technologie n’ont cessé de faire les gros titres. Voici comment l’IA devrait poursuivre son évolution en 2020

Des outils de Machine Learning self-service

Grâce à l’intelligence artificielle, les outils de Machine Learning et d’analyse de données  » self-service  » sont de plus en plus nombreux. En 2020, cette tendance se poursuivre avec l’essor du  » no-code analytics « . C’est ce qu’affirme Chad Meley, VP au marketing de Teradata.

Ces outils permettent d’utiliser le Machine Learning sans compétences en programmation informatique ou en SQL, à l’aide de simples menus déroulants. Il sera donc possible de multiplier les cas d’usage de l’analyse de données et du ML en entreprise.

De son côté, Joshua Poduska, Data Scientist en chef chez Domino Data Lab, s’attend à l’émergence de plateformes de Data Science. Ces plateformes permettront de supprimer les barrières dev ops pour le déploiement de modèle, et de faciliter la collaboration et la reproductibilité.

Les entreprises s’arrachent les pros de l’IA

Malgré l’apparition d’outils self-service, les professionnels de l’intelligence artificielle resteront très convoités par les entreprises. Le métier de spécialiste IA occupe la première place du classement LinkedIn des jobs émergents pour 2020 aux États-Unis.

Les recrutements de spécialistes en tout genre ont augmenté de 74% au cours des quatre dernières années. Cette tendance va se poursuivre en 2020, et les professionnels de l’IA pourront trouver du travail sans la moindre difficulté.

Le fléau des Deepfakes

Selon le CEO de Jumio, Robert Prigge, les  » DeepFakes «  risquent d’avoir un impact néfaste sur les systèmes de vérification d’identité et la sécurité en général à l’heure où les méthodes d’authentification basées sur les données biométriques sont de plus en plus utilisées.

La technologie de DeepFakes pourrait être de plus en plus utilisée à des fins de fraude pour tromper ces méthodes d’identification. Or, la plupart de ces solutions sont incapables de détecter les DeepFakes. La propagation de Fake News sur les réseaux risque également de se poursuivre pour les mêmes raisons.

Fort heureusement, comme l’explique le Dr Jans Aasman, CEO de Franz, il existe des technologies permettant de faire face au fléau des DeepFakes. Par exemple, les bases de connaissances peuvent être combinées avec le Deep Learning pour identifier des photos et des vidéos modifiées.

Le Machine Learning peut aussi permettre de dévoiler les origines des informations. Les sites web et les réseaux sociaux pourront utiliser ces outils pour déterminer si une information doit être publiée ou supprimée.

La mise en place de standards et régulations

Face à l’essor de l’IA, il est nécessaire de mettre en place de meilleurs standards selon le Data Scientist Saura Chakravorty de Brillio. Ces standards MLops doivent permettre d’uniformiser le développement et la livraison de modèles et de code de Machine Learning.

De son côté, Saif Ahmed de Kinetica estime que la façon dont les entreprises obtiennent des résultats grâce à l’IA sera mieux régulée à partir de 2020. La documentation et la transparence deviendront les priorités, et les entreprises devront pouvoir répondre de leur usage de l’IA devant la loi.

Intelligence artificielle et industries

Au cours de l’année 2020, l’intelligence artificielle va trouver sa place dans davantage d’industries. Alors que la reconnaissance faciale est déjà employée dans le retail, la banque ou les assurances pour identifier les clients, elle pourrait s’inviter dans les secteurs du transport, de la logistique, de la santé, du fast food, de l’aviation ou encore de l’énergie.

Par ailleurs, l’IA sera de plus en plus utilisée dans le domaine de l’automatisation des transports. Les véhicules devraient notamment se doter de meilleurs logiciels et de capteurs LiDar. D’ici 2025, l’IA devrait permettre d’économiser 173 milliards de dollars dans le secteur automobile.

Dans le domaine de la santé, l’intelligence artificielle permet d’éditer les gènes avec précision. Ceci pourrait permettre d’éliminer les maladies ou d’altérer leurs effets…

La fin de la peur

De nombreuses personnes craignent de se faire voler leur travail par l’intelligence artificielle. Cependant, Tim Admandpour de PagerDuty estime que les choses pourraient changer en 2020.

À ses yeux, à partir de cette année, nous pourrions enfin prendre conscience que l’intelligence artificielle est une alliée et non une ennemie. L’important sera de trouver l’équilibre entre l’intelligence humaine et l’utilisation de l’IA et du Machine Learning, plutôt que de chercher à tout automatiser de manière effrénée.

Cependant, Richard Socher, scientifique en chef de l’initiative Einstein de Salesforce, prédit au contraire que l’industrie va prendre conscience des risques d’abus liés à l’IA. Les entreprises devront donc mettre en place des pratiques et des régulations pour s’assurer que l’IA ne soit pas utilisée à mauvais escient…