Microsoft offre une meilleure longévité à ses équipements cloud

Microsoft désire donner une meilleure longévité à ses serveurs et équipements réseaux sur Azure. Avec cette décision, la firme de Redmond rejoint la concurrence qui, en revanche, a déjà franchi le pas dès le début de l’année.

Microsoft prolonge la durée de vie de ses équipements

C’est à l’occasion de ses résultats financiers que Microsoft décide d’offrir une meilleure longévité à ses équipements de cloud computing. Deux années, un temps qui peut paraître long ou court selon les points de vue. Du moins, c’est la durée supplémentaire que Microsoft a accordé au cycle d’exploitation des serveurs alimentant son cloud Azure.

La directrice financière Amy Hood a ainsi déclaré : « Nous prolongeons de 4 à 6 ans la durée de vie des actifs liés aux serveurs et aux équipements réseaux de notre infrastructure cloud. » D’après elle, cette augmentation est grâce aux investissements introduits dans les logiciels et aux progrès technologiques. Ces derniers ont notamment permis d’accroître l’efficacité d’exploitation. Ce qui a, évidemment, augmenté la durée de vie bien en dessus de celle comptable.

pcloud black friday 2022

Et ce n’est simplement pas un avantage sur la pérennité

Il est effectivement évident qu’avec cette augmentation, Microsoft gagne en termes de développement durable. Mais en plus de cela, la firme y voit aussi et surtout un intérêt financier. Au fait, Microsoft va effectivement économiser des milliards de dollars tous les ans. Selon la FCO du groupe, l’impact se valorisera de 3,7 milliards de dollars sur les résultats l’année fiscale 2023. Et ce, avec un bénéfice de 1,1 milliards de dollars sur le premier trimestre seulement.

Cependant, cette nouvelle ne plairait sûrement pas aux constructeurs de serveurs et d’équipements réseaux. D’ailleurs, c’est également le cas pour les spécialistes des semi-conducteurs comme Intel et AMD. C’est notamment parce que, cet allongement signifie que certains achats seront reportés.

Microsoft poursuit la concurrence

Google Cloud et AMD ont de leurs côtés déjà pris cette décision il y a quelques mois de cela. Cela dit, le tour de Microsoft ne vient que maintenant. Au fait, Google a annoncé le prolongement du cycle de vie de ses serveurs de trois à quatre ans. Quant à AWS, l’organisation a déclaré un allongement pour ses serveurs de cinq ans. Et pour les équipements, de six ans. Cela signifie alors que chaque système d’AWS fera l’objet d’une année d’augmentation. En comparant, le plan de Microsoft est donc plus ambitieux avec les 24 mois de plus.

Dès lors, l’organisation devrait bien analyser les conséquences de cette décision auprès des clients. Cela dit, avec les économies, les fournisseurs seront évidemment sous pression des clients. Ces derniers qui, exigeront sans doute une répercussion sur leur contrat et le prix du service. A part cela, ils penseront à leurs futurs besoins. En effet, en deux ans, l’évolution de la technologie est inimaginable. Conséquemment, au fil du temps, les clients pourront avoir besoin de serveurs et d’équipements largement plus performants et plus modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest