Accueil > Solutions Cloud > OVH : tout savoir sur le géant français du Cloud Computing
ovh tout savoir

OVH : tout savoir sur le géant français du Cloud Computing

OVH est le géant français du Cloud Computing et de l’hébergement web. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette entreprise et sur ses différentes offres Cloud.

À l’échelle mondiale, le marché du Cloud Computing est largement dominé par les entreprises américaines Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud, et IBM. Cependant, un irréductible français résiste, encore et toujours : OVH.

OVH : qu’est-ce que c’est ?

ovh data centers

Fondé à Paris en 1999 par Octave Klaba, OVH est une entreprise française dédiée à l’hébergement web et au Cloud Computing. Bien qu’encore méconnu à l’internationale pour le moment, OVH est le leader français et européen du Cloud.

La firme gère et maintient 28 Data Centers répartis sur 19 pays, pour un total de 300 000 serveurs également conçus et assemblés par ses soins. Elle y héberge 18 millions d’applications web, et plusieurs centaines de milliers d’instances Cloud par mois.

La plupart des Data Centers sont basés en Europe, et principalement en France avec 7 centres à Roubaix, 3 à Paris et 3 à Strasbourg. C’est pourquoi il s’agit d’un excellent choix de fournisseur Cloud si vous souhaitez profiter des multiples avantages liés à la proximité des serveurs : performances, conformité, sécurité, qualité du service client…

Cependant, depuis 2017, OVH affiche sa volonté de devenir l’un des leaders mondiaux du Cloud. Cette expansion internationale se traduit par la mise en place de 6 Data Centers au Québec, 1 à Vint Hill, aux États-Unis, 1 à Sydney et 1 à Singapour.

OVH totalise 1 300 000 clients, parmi lesquels 14 des 40 sociétés du CAC 40 et 35 des 100 plus gros sites de e-commerce français.

Quelles sont les différentes offres Cloud d’OVH ?

Par le passé, OVH était connu pour son service de stockage Cloud intitulé  » hubiC «  comparable à Dropbox et lancé en 2011. Cependant, en mai 2018, face à une concurrence de plus en plus rude, la firme a décidé de cesser le développement de ce service et de le fermer aux nouvelles inscriptions.

Désormais, OVH se focalise sur sa principale activité : fournir des services Cloud aux développeurs, aux entreprises tech et aux professionnels de tous les secteurs.

Les serveurs dédiés

Les différentes gammes de serveurs dédiés professionnels permettent aux clients de profiter des capacités d’un serveur performant à distance par le biais du Cloud. Les serveurs dédiés de la firme sont répartis sur un total de six gammes, et leur prix va de 59,99 euros par mois pour le nouveau Rise 1 à plus de 1600 euros par mois pour les plus haut de gamme. En fonction de leurs besoins en termes de performances et de leurs cas d’usage, les clients peuvent choisir la solution qui leur convient.

Les serveurs privés virtuels (VPS)

Les serveurs privés virtuels (VPS), quant à eux, sont répartis en trois catégories. Le VPS SSD est le plus abordable, avec un prix de 3,59 euros par mois. Le VPS Cloud, qui permet de profiter d’une disponibilité garantie, est proposé pour 9,59 euros par mois. Pour le même tarif, il est possible d’opter le VPS Cloud RAM offrant davantage de mémoire vive.

Les utilisateurs peuvent ajouter à leurs serveurs virtuels de l’espace de stockage ou des ressources supplémentaires à volonté en quelques clics seulement. Ces VPS sont fournis avec plusieurs services, dont les principales distributions et panneaux de gestion web, la protection Anti-DDOS, le manager simplifié et l’API OVH.

Le Cloud public OVH

Sur son Cloud public, OVH propose un service de machines virtuelles ainsi qu’un service de stockage. Ce Cloud public est basé sur OpenStack, une technologie ouverte et standard qui garantit la réversibilité. Cela signifie qu’il est possible d’utiliser la même API, mettre après un changement de fournisseur.

Avec le service d’instances de serveurs virtuels, les utilisateurs peuvent déployer en moins d’une minute des VM pour profiter de la puissance de CPU, de la RAM et de la capacité de stockage dont ils ont besoin. L’utilisation est facturée à l’heure, et il est possible d’ajouter des ressources sans réinstallation.

En plus de cette flexibilité, les instances Cloud public OVH se distinguent par une haute disponibilité, une simplicité d’utilisation, et une portabilité grâce à sa base open source. La sécurité des données est également assurée. En outre, les utilisateurs peuvent profiter d’un large catalogue d’applications Cloud préinstallées.

Ces machines virtuelles peuvent être utilisées pour de multiples cas d’usage tels que la migration d’une application vers le Cloud, la gestion des montées en charge, ou encore l’accélération des analyses Big Data.

En ce qui concerne le stockage Cloud, OVH propose une offre de stockage objet, basée sur OpenStack Swift, et de l’archivage Cloud à long terme. Les utilisateurs peuvent ajouter des disques additionnels à volonté. Les volumes classiques (0,04€ HT par mois et par Go) garantissent des performances d’au moins 200 opérations d’entrée / sortie par seconde, tandis que les volumes  » high speed  » (0,08€ HT par mois et par Go) peuvent aller jusqu’à 3000 opérations par seconde.

Le Cloud privé d’OVH

Pour les entreprises aux besoins plus importants, OVH propose également son Cloud privé  » Private Cloud « . Celui-ci permet de profiter de la même flexibilité qu’avec les machines virtuelles du Cloud public, à l’échelle d’un Data Center entier. En effet, les utilisateurs de cette solution profitent d’une infrastructure hardware est 100% dédiée.

L’infrastructure matérielle est virtualisée via la technologie VMware, et OVH se charge intégralement de la gestion. Ainsi, les utilisateurs sont en mesure de créer autant de machines virtuelles qu’ils le souhaitent via l’interface vSphere.

Le  » Software Defined Datacenter  » (SDDC) combine les avantages de l’hébergement sur site à ceux du Cloud Computing. Chaque pack SDDC est composé de deux hosts équipés de processeurs Intel, et deux datastores pour entreposer les disques de stockage.

Les tarifs vont de 567 euros par mois pour le pack SDDC 16, à 1297 euros par mois pour le pack SDDC 64 offrant davantage de coeurs et de processeurs. Pour les applications les plus exigeantes, il est aussi possible d’opter pour l’offre de stockage défini logiciel haute performance SDDC vSAN basée sur une architecture full flash NVMe.

De nombreux services sont inclus avec le Private Cloud OVH : vRack, Anti-DDoS, vScope, OVH Academy, ou encore NSX. Les utilisateurs peuvent aussi choisir parmi différents services optionnels comme les Images & Licences, le Veeam Backup, les adresses IP, ou OVHCloud Connect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend