données voyage police

La police française collectera désormais toutes vos données de voyage

Un nouveau service d’Etat va permettre à la police nationale française de collecter et d’exploiter les données de voyage des usagers de train, avion et bateau. Une initiative qui devrait permettre de lutter contre le terrorisme ou l’immigration irrégulière…

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Les voyages génèrent des données, et ces données peuvent être exploitées. Elles peuvent notamment répondre aux ” besoins de la prévention, de la recherche, de la constatation ou de la poursuite des infractions pénales ou de l’exécution des condamnations pénales ou des mesures de sûreté, de la prévention et de la répression du terrorisme, de la sûreté de l’Etat, de la défense, de la sécurité publique, de la sauvegarde des intérêts fondamentaux de la Nation, du contrôle des frontières, de la lutte contre l’immigration irrégulière et de la sûreté des transports “, selon le gouvernement français.

Dans un arrêté publié le 21 décembre 2019 au Journal officiel, le gouvernement annonce la création d’un ” service national de données de voyage ” rattaché au directeur général de la police national. Grâce à ce service, la police nationale pourra collecter et exploiter les données de voyage des usagers de train, avion et bateau.

La police française veut améliorer la sécurité des transports grâce aux données

Le PNR (Passenger Name Record) permettait déjà de tracer les trajets des passagers en avion à l’échelle européenne. Désormais, cette capacité va s’étendre aux différents moyens de transport…

Le service dépend des ministères de la Défense, de l’Intérieur et des Transports et permettra à la police d’accéder par exemple aux données de réservation, d’enregistrement ou d’embarquement des voyageurs grâce à des dispositifs de collecte et d’exploitation.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

L’objectif de l’initiative est notamment d’étudier les “conditions techniques, juridiques, économiques et financières dans lesquelles la collecte et l’exploitation des données de voyage peuvent être organisées”. Si la faisabilité se confirme, ces procédures seront mises en place.

1 commentaire

  1. « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. » – Benjamin Franklin