Accueil > Dossiers > Pourquoi suivre une formation au Big Data ?
pourquoi choisir une formation dans le big data

Pourquoi suivre une formation au Big Data ?

Vous avez récemment souhaité suivre une formation relative au big data ? Cette nouvelle mode qui consiste à regrouper un grand nombre de données et à les analyser afin de les mettre à profit des entreprises qui les recueillent nécessite de plus en plus de main d’œuvre. Les techniques qu’emploie le big data sont à la fois précises et nombreuses. Aussi, il est nécessaire de suivre une formation en la matière pour se spécialiser et parvenir à décrocher un emploi spécialisé.

Piqûre de rappel : Qu’est-ce que le big data ?

Le big data, traduit en « grandes données » est un terme qui décrit un grand volume de données structurées, semi-structurées et non structurées qui ont le potentiel d’être exploitées pour l’information et utilisées dans des projets d’apprentissage machine (machine learning), ainsi que pour d’autres applications analytiques avancées. Le big-data est souvent lié à des données volumineuses, dont l’analyse statistique influe le processus décisionnel d’une entreprise.

Les grandes données sont souvent caractérisées par les 3V : le volume extrême des données, la grande variété des types de données et la vitesse à laquelle les données doivent être traitées. Ces caractéristiques ont été identifiées pour la première fois par Doug Laney, analyste chez Gartner, dans un rapport publié en 2001. 

Plus récemment, plusieurs autres V ont été ajoutés aux descriptions de grandes données, y compris la véracité, la valeur et la variabilité. Bien que les grandes données ne correspondent pas à un volume spécifique de données, le terme est souvent utilisé pour décrire les téraoctets, les pétaoctets et même les exabytes de ces mégadonnées capturées au fil du temps. La collecte de données, le stockage de données et l’analyse de ces données numériques ont une influence importante sur la transformation numérique des entreprises, y compris en cas de collaboration inter entreprises.

Quelques exemples de big data adaptés aux entreprises

Le big data est très développé dans la vie professionnelle des grandes entreprises. Appuyé ou non sur une blockchain, l’analyste de données doit être au fait de tous les aspects concrets de cette notion afin de nourrir une réflexion, une business intelligence, dans son secteur d’activité. À titre d’exemple, citons quelques branches particulières de l’information que l’on trouve dans le big data :

Big data et analyse comparative

L’analyse comparative appliquée au big data comprend l’examen croisé des mesures du comportement des utilisateurs et l’observation de l’engagement des clients en temps réel afin de comparer les produits, les services et l’autorité de marque d’une entreprise à ceux de ses concurrents. Cette analyse est fondamentale dans le perfectionnement et la prise de décision d’une entreprise, qui mise sur le marketing digital pour développer sa compétitivité.

Big data et écoute des médias sociaux

Il s’agit d’informations sur ce que les gens disent sur les médias sociaux au sujet d’une entreprise ou d’un produit spécifique. L’analyse va donc au-delà de ce qui peut être diffusé dans un sondage ou une enquête. Le big data permet alors de réaliser une analyse prédictive du comportement des consommateurs, bien utile en cas de transformation digitale de l’entreprise. C’est probablement l’un des cas d’usage du big data les plus développés. Ces données peuvent être utilisées pour aider à identifier les publics cibles des campagnes de marketing, proposées dans des environnements différents, en observant l’activité entourant des sujets spécifiques à travers diverses sources.

Big data et analyse du marketing

Il s’agit de l’information qui peut être utilisée pour rendre la promotion de nouveaux produits, services et initiatives plus éclairée et innovatrice. Les différentes données disponibles sont alors mises au service d’une informatique décisionnelle. Grâce aux différents outils d’analyse, les chefs de projets peuvent améliorer leur connaissance client et mettre ces études au profit de leur expérience professionnelle. Lorsque les entreprises parviennent à récolter des volumes de données importants, leur capacité décisionnelle est grandement améliorée. La récolte de masses de données à des fins marketing, à l’aide du cloud computing, est un bel exemple de ce que le big data peut apporter aux différentes entreprises.

Big data et satisfaction de la clientèle

Qui a dit que la satisfaction de la clientèle n’était pas importante pour une entreprise ? En la matière, le flux de données issu du big data a également toute son importance ! Toutes les informations recueillies par les différentes sources de données peuvent révéler ce que les clients pensent d’une marque, si des problèmes potentiels peuvent survenir, comment la fidélité à la marque peut être préservée, et comment les efforts de service à la clientèle peuvent être améliorés. En d’autres termes, la présence de données massives par différents processus technologiques est un véritable appui à la stratégie commerciale d’une entreprise.

Pourquoi se former au big data est-il intéressant ?

L’ensemble du domaine du big data est en plein essor, et de nombreuses organisations recherchent activement les bons talents pour analyser de grandes quantités de données. Cela est dû en grande partie au fait que le big data, s’il est utilisé correctement, peut transformer les entreprises et leur donner un avantage concurrentiel. Afin de développer de nouvelles compétences et de faciliter son insertion professionnelle dans un domaine prometteur, il existe des formations qualifiantes, en présentiel ou à distance, qui permettent d’acquérir une spécialisation et des certifications dans le big data. Accessibles dans le cadre d’une formation initiale ou en formation continue, une formation en AI et dans le domaine du big data peut-être utile dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Pour gérer et traiter avec succès de grandes quantités de données, diverses organisations et entreprises dépendent de nouveaux outils de visualisation de données et de nouvelles technologies qui requièrent une expertise de niche, et donc un parcours de formation bien spécifique.

photo intervenant big data

Le big data pourrait ouvrir 4,4 millions d’emploi d’ici 2022

Selon le cabinet de recherche et de conseil en technologies de l’information Gartner, le big data créera plus de 4,4 millions d’emplois d’ici 2022, offrant ainsi de nombreuses possibilités aux analystes, informaticiens, mathématiciens et autres chercheurs d’emploi avides de données. Un projet professionnel spécialisé dans la gestion de données et le big data représente donc un excellent parcours de formation, tant le traitement des données va être l’objet de toutes les formations dans les années à venir.

Malgré cette explosion de la demande, les organisations manquent actuellement d’experts capables de comprendre les données non structurées provenant d’appareils mobiles, de capteurs, de médias sociaux et d’autres sources. Pour réduire au minimum la pénurie de talents, de nombreuses universités et instituts de formation spécialisés offrent des cours avancés qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires à la gestion et à l’analyse du big data. Les enseignants chercheurs peuvent ainsi être sollicités, par exemple, dans une conférence des grandes écoles afin de parfaire la formation professionnelle des élèves inscrits dans les formations diplômantes. La formation professionnelle doit aussi s’appuyer sur des notions juridiques relatives à la protection des données, qui devra impérativement être prise en compte dans la gestion de projet au sein d’une entreprise. 

Des programmes spécialisés en big data pour faciliter l’insertion des spécialistes

Certains collèges ont également mis sur pied des programmes d’études supérieures dans le domaine de l’analyse des données, ce qui permettrait de mieux préparer les étudiants à faire carrière dans le domaine du big data. On trouve aussi des organismes de formation spécialisées qui proposent des formations en big data comme Octopeek. Grâce à cette offre de formation, les jeunes diplômés n’ont aucune difficulté à entrer dans la vie active. Une formation certifiante reprend l’ensemble des expertises liées au big data. Le programme de formation comprend donc généralement les prérequis liés à la fouille de données, l’exploitation des données, l’apprentissage statistique, ainsi que l’étude des bases de données relationnelles, qui seront très utiles pour le parcours professionnel de l’élève.

Auparavant, les grandes compétences en informatique étaient très populaires dans les secteurs de la défense et de la technologie. Il s’agissait alors de formations sur mesure. À mesure que les grandes technologies de données sont devenues moins chères et plus facilement accessibles pour les entreprises, de plus en plus de secteurs se sont joints au mouvement et la concurrence pour les grands talents de données s’est intensifiée.  Les études portant sur les données relationnelles et le traitement du signal des données est devenu un véritable enjeu, donnant alors lieu à une employabilité augmentée dans le cadre d’un CDI ou d’un contrat de professionnalisation. Il est nécessaire pour bien faire de bénéficier d’une formation tout au long de l’année afin de renforcer sa professionnalisation, et d’être capable, grâce à son formateur, d’intervenir dans n’importe quelle entreprise en mettant en avant ses compétences en big data. Certains organismes proposent aussi des formations en ligne comme la formation en big data du cnam.

Quelles sont les entreprises qui recherchent des experts en big data ?

Actuellement, les entreprises de commerce électronique et les services de médias sociaux sont en tête de la demande. La science des algorithmes nécessite la présence de consultants qui peuvent mettre leurs qualifications au service des entreprises et de l’analyse de leurs données.

Parmi les autres secteurs à la recherche de compétences dans le domaine du big data, mentionnons les fabricants de produits alimentaires, les détaillants, les sociétés de consultation, les jeux, les voyages en ligne, le crédit à la consommation, les télécommunications et les assurances, selon un rapport publié par un site de carrière Dice.com.

Ainsi, il peut être véritablement intéressant de placer le big data au centre de son cursus. Les atouts pédagogiques des formations dispensées (qu’il s’agisse de cours en ligne ou d’une formation obtenue par un demandeur d’emploi dans le cadre d’un Compte Personnel de Formation qui pourrait prendre en charge les frais de scolarité). Dans tous les cas de figure, une réunion d’information peut permettre de découvrir ces nouveaux métiers issus du big data, et de confronter ses acquis professionnels (acquis de l’expérience) avec les connaissances pointues qui sont aujourd’hui exigées par les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend