géants tech finance fintech assurtech levées de fonds

Nouveaux records pour les levées de fonds pour les FinTech et les AssurTech

Selon le baromètre eCAP/D-Rating, les entreprises FinTech et AssurTech françaises ont levé autant de fonds entre janvier et septembre 2021 qu’entre 2018 et 2021.

Les FinTech et l’AssurTech françaises en fête. Le cabinet de conseil eCAP Partners a recensé 64 opérations de levée de fonds pour ces deux secteurs au cours des neufs premiers mois de 2021. Tours de financement qui totalisent à eux-seuls plus de 1,22 milliard d’euros. Soit une moyenne de 19 millions d’euros, ce qui est près du double de la valeur moyenne des neuf premiers mois de 2020.

 « Beaucoup de start-up cherchent à disrupter le secteur de la finance et de l’assurance en s’attaquant à divers services annexes qui étaient historiquement réservés aux banques et assurances », explique Philippe Bailly, président de D-Rating, agence de notation des entreprises du numérique.

Les moyens de paiement, les devises, le transfert d’argent, le micro-lending et le credit scoring  sont parmi les services que les FinTech et AssurTech hexagonaux cherchent le plus à investir.

FinTechs et AssurTech françaises : les investisseurs internationaux de plus en plus séduits

Une autre évolution importante au cours des neuf premiers mois a été la représentation accrue des fonds internationaux dans le financement des deux secteurs.  « Alors qu’en 2019, ils étaient présents dans seulement 14% des levées de fonds, ce taux est aujourd’hui monté à 22% » indique Alban Dohin, chargé d’affaires chez eCAP Partner.

Preuve que les FinTech et AssurTech françaises bénéficient de la confiance des investisseurs internationaux ? Quoi qu’il en soit, il convient de noter que ces fonds participent aux cycles de financements les plus significatifs.

Il convient ainsi de noter que le montant moyen des levées de fonds exclusivement réalisées auprès d’investisseurs français atteint modestement les neuf millions d’euros. Alors que celles auxquelles ont participé des financiers internationaux dépassent en moyenne 54 millions.

Levées de fonds : La France derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni

Malgré un financement record de ses entreprises FinTech et AssurTech, la France reste à la traîne derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne, d’après les données publiées par le cabinet d’audit et de conseil EY. Par exemple, la firme allemande Trade Republic a réussi une levée de fonds de 764 millions d’euros. Les Britanniques Saltpay et Paysend ont, quant à elles, respectivement obtenu 425 millions d’euros et 106 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest