Salesforce – LeBigData.fr https://www.lebigdata.fr Le magazine du Big Data et du Cloud Computing Thu, 24 Sep 2020 15:49:06 +0000 fr-FR hourly 1 Salesforce : tout savoir sur le titan du CRM Cloud https://www.lebigdata.fr/salesforce-tout-savoir Thu, 24 Sep 2020 15:49:06 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=17632 Salesforce est le leader mondial du logiciel CRM, mais aussi l’une des plus grandes entreprises de logiciel et un acteur …

Cet article Salesforce : tout savoir sur le titan du CRM Cloud a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Salesforce est le leader mondial du logiciel CRM, mais aussi l’une des plus grandes entreprises de logiciel et un acteur majeur de l’industrie du Cloud Computing. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce colosse du software.

Fondée en 1999, Salesforce est une entreprise spécialisée dans le CRM (Customer Relationship Management) ou gestion de relation client. Elle propose ses solutions sous la forme de Logiciels en tant que Service Cloud (SaaS).

Avec son logiciel, Salesforce domine aujourd’hui le marché du CRM avec 19,7% de parts du marché. Au fil des dernières années, cette entreprise est devenue extrêmement populaire. Ses principaux concurrents sont SAP avec 12,1% de parts du marché, suivi par Oracle à 9,1% et Microsoft à 6,2%. Elle compte aussi parmi les entreprises qui sont parvenues à exploiter la technologie du Cloud avec succès.

En 2017, plus de 150 000 entreprises utilisaient le logiciel Salesforce. Parmi ses clients, on compte Amazon, Adidas, American Express et de nombreuses autres organisations multinationales de prestige.

L’histoire de Salesforce

Avant Salesforce, les solutions CRM étaient hébergées sur le serveur de l’entreprise. Cela coûtait très cher, et prenait beaucoup de temps. Plusieurs mois, voire plusieurs années étaient nécessaires pour la configuration de ces solutions et le coût pouvait atteindre plusieurs millions de dollars. De plus, les solutions étaient très difficiles à utiliser.

C’est la raison pour laquelle Salesforce a entrepris de développer un logiciel CRM abordable, distribué sous la forme d’un service Cloud. Rapidement, cette entreprise est devenue la cinquième plus large entreprise de logiciel dans le monde.

Le Cloud Computing est la technologie qui a permis à Salesforce de connaître un succès instantané. Son logiciel est plus performant, incroyablement moins cher, ne nécessite pas d’installation et est accessible via internet. Les entreprises n’ont donc aucune raison d’hésiter.

À quoi sert le logiciel de Salesforce ?

Le logiciel Salesforce permet aux entreprises d’utiliser la technologie Cloud pour mieux se connecter à leurs clients, à leurs partenaires ou à leurs clients potentiels. Cette solution est focalisée sur l’acquisition, la satisfaction et la rétention de clients.

Grâce à cette solution Cloud, les entreprises peuvent suivre et analyser en temps réel les données de leurs clients. Ainsi, il est possible de comprendre les succès et au contraire de passer en revue les plaintes.

En moyenne, les entreprises utilisant Salesforce voient leurs revenus augmenter de 27%, leurs conversions de lead de 32%, la satisfaction de leurs clients de 34% et la vitesse de déploiement de 56%. Le stockage Cloud offre un précieux avantage en permettant l’accès depuis n’importe où pour les utilisateurs.

En parallèle, les diverses applications de Salesforce sont aussi utilisées pour le marketing, l’analyse de performances ou le tracking des ventes et des dépenses. Différentes solutions permettent aussi de gérer des forums de communication avec les clients ou d’implémenter des stratégies de vente. De manière générale, Salesforce est une plateforme centralisée permettant de gérer tous les aspects de la relation client.

Quels sont les différents produits Salesforce ?

Les solutions de Salesforce sont proposées au format SaaS (logiciel en tant que service Cloud). Cela signifie que les applications sont hébergées sur les serveurs Cloud de Salesforce, et que les utilisateurs y accèdent via internet.

La firme fut l’une des premières à se lancer dans le SaaS, et a rencontré un grand succès en faisant ce pari. À l’origine, elle était spécialisée exclusivement dans le CRM.

Aujourd’hui, elle a étendu son activité et propose différentes solutions logicielles sous forme de plateformes Cloud distinctes : service cloud, marketing cloud, health cloud, app cloud, community cloud, analytics cloud, IoT cloud, Chatter cloud, commerce cloud, Heroku engagement cloud… chacune de ces plateformes permet de gérer un aspect différent de la relation client.

Le Sales Cloud est une plateforme CRM permettant de gérer les ventes, le marketing et le service client de votre entreprise B2B ou B2C. Il se destine aux forces de vente.

Le Service Cloud permet aux entreprises de se connecter à leurs clients et de leur offrir un service client de haute qualité. La plateforme permet notamment de suivre l’activité des clients et de résoudre leurs problèmes.

Le Marketing Cloud, quant à lui, permet de suivre l’expérience client tout en créant des campagnes marketing multicanaux. Il s’agit de l’une des plus puissantes plateformes de marketing digital.

De son côté, le Community Cloud permet aux entreprises d’interagir directement avec leurs clients ou de laisser les clients interagir entre eux. Cette plateforme sociale permet de faciliter la communication entre les employés, avec les partenaires et les clients. Elle permet d’échanger des données et des images en temps réel.

Le Commerce Cloud quant à lui permet à l’entreprise de fournir un service et une expérience client quelle que soit l’emplacement géographique du client. Cette plateforme offre aussi une intégration des données client pour permettre de délivrer une meilleure expérience au client.

L’Analytics Cloud est une plateforme de Business Intelligence permettant de travailler avec de larges fichiers de données, de créer des graphiques, des diagrammes et autres visualisations de données. La plateforme est optimisée pour un accès mobile.

Salesforce propose aussi une plateforme permettant aux utilisateurs et aux développeurs tiers de développer et de distribuer des logiciels personnalisés. Sur la plateforme Salesforce AppExchange, on dénombre plus de 2700 applications cumulant 3 millions d’installations.

De nombreuses entreprises développent leurs applications sur Salesforce ou effectuent une migration vers la plateforme. Les développeurs, administrateurs et architectes Salesforce sont extrêmement recherchés.

Big Objects : la solution Big Data de Salesforce

Avec Big Objects, Salesforce propose une solution Big Data. Celle-ci répond aux besoins de stockage de très larges volumes de données, de l’ordre de milliards d’enregistrements. Ces données peuvent être stockées sur le Cloud de Salesforce.

Tous les utilisateurs des éditions Entreprise, Performance, Unlimited et Developer peuvent profiter de Big Objects. Cependant, pour stocker de très larges volumes de données et utiliser Aync SOQL, une licence additionnelle est nécessaire.

La version de base permet de stocker jusqu’à 1 million d’enregistrements, et d’effectuer des requêtes SOQL. La licence vous permettra elle de stocker jusqu’à un milliard d’enregistrements et d’effectuer des requêtes Async SOQL.

Les acquisitions de Salesforce : Tableau, MuleSoft, Rebel…

En juin 2019, Salesforce annonce l’acquisition de Tableau Software : une entreprise spécialisée dans le logiciel analytique pour entreprise, parmi les leaders de l’industrie. Cette acquisition lui a coûté 15,7 milliards de dollars, et représente donc la plus onéreuse de son histoire.

Grâce à cet investissement stratégique dans le Big Data, et à l’intégration de Tableau à son propre logiciel Cloud, Salesforce est en mesure de proposer davantage de fonctionnalités d’analyse de données aux utilisateurs. Le logiciel permet en effet de collecter de nombreuses données, mais ces données n’étaient pas pleinement exploitées jusqu’alors.

En août 2019, Salesforce a également acquis ClickSoftware pour 1,35 milliard de dollars. En mars 2018, c’était MuleSoft qui était aspiré par le géant pour 6,5 milliards de dollars.

Depuis maintenant plusieurs années, SalesForce multiplie les acquisitions. Au total, elle en cumule une cinquantaine. Parmi les plus notables, on compte Rebel, Zorab, CloudCraze LLC ou encore Datorama.

Par ailleurs, Salesforce effectue aussi de nombreux partenariats stratégiques. En 2014, elle s’est associée à Facebook pour proposer des solutions analytiques aux marketeurs B2B.

En 2018, Salesforce et Apple ont oeuvré ensemble pour améliorer les applications d’entreprise. Elles ont annoncé ensemble le lancement de la ” fameuse plateforme de CRM numéro 1 ” sur iOS, le système d’exploitation de l’iPhone.

Einstein platform : Salesforce et l’IA

Einstein est une technologie d’intelligence artificielle intégrée à la Customer Success Platform de Salesforce. Il s’agit du premier produit IA de la firme.

On le retrouve dans ses différents produits Cloud principaux depuis 2017. Plusieurs améliorations sont disponibles, dont Einstein Vision permettant d’ajouter la fonctionnalité de reconnaissance d’image à la suite d’outils.

Le but de cette IA est de permettre aux équipes de ventes et de marketing de profiter d’une vue d’ensemble, à jour et compréhensible, des clients et des ventes. Grâce au Deep Learning et au Machine Learning, les utilisateurs peuvent profiter d’une analyse des données client pour fluidifier le service client. L’IA permet aussi de prédire à quelle étape du cycle de vente se trouve un client potentiel, et à quels canaux marketing il réagira le mieux.

Les avantages de Salesforce

Avec les outils Salesforce, les utilisateurs sont généralement satisfaits pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le déploiement est très rapide et ne prend que quelques mois voire quelques semaines au lieu de plus d’un an pour les logiciels CRM traditionnels.

Ce logiciel est aussi très facile à utiliser, et par conséquent très efficace. Il est également entièrement personnalisable pour répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Le fait que Salesforce soit proposé en mode SaaS le rend accessible depuis n’importe où dans le monde via internet. De plus, il est entièrement scalable pour accompagner la croissance et l’évolution de l’entreprise.

Cette solution s’intègre avec de nombreuses applications tierces, ce qui représente un autre atout par rapport aux outils traditionnels. Enfin, elle est utilisable aussi bien par les PME et les startups que par les larges entreprises.

Le futur de Salesforce

À l’avenir, Salesforce pourrait continuer à s’étendre sur le marché du Cloud. Elle s’intéresse également aux secteurs des sciences et de la santé.

La firme compte continuer à établir des fusions et des acquisitions, puisqu’il s’agit d’une grande fierté du Co-CEO Marc Benioff. Selon lui, c’est ce qui a permis à Salesforce de devenir “ l’entreprise de logiciel à la plus forte croissance de tous les temps “.

Cet article Salesforce : tout savoir sur le titan du CRM Cloud a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Health Cloud : Salesforce présente des fonctionnalités pour faciliter l’administration hospitalière https://www.lebigdata.fr/health-cloud-salesforces-2002 Mon, 20 Feb 2017 19:13:01 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=3758 Lors du salon Healthcare Information and Management Systems Society 2017 (HIMSS) à Orlando, Salesforce a présenté de nouveaux outils intégrés …

Cet article Health Cloud : Salesforce présente des fonctionnalités pour faciliter l’administration hospitalière a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Lors du salon Healthcare Information and Management Systems Society 2017 (HIMSS) à Orlando, Salesforce a présenté de nouveaux outils intégrés dans son offre Health Cloud. L’objectif, gagner du poids sur le marché de la santé représentant plus de 17 % du PIB des États-Unis. 

Salesforce ne vise plus seulement les entreprises classiques. Les possibilités apportées par la transformation numérique de la santé encouragent la société à proposer des solutions visant ce secteur. Ainsi, l’entreprise a axé sa présentation du HIMSS 2017 sur la gestion de la relation client/patient.

Dans cette optique Salesforce s’appuie sur son cœur de métier. En effet, l’entreprise est reconnue mondialement pour ses outils de CRM, qui facilite cette gestion. Les fonctionnalités proposées par le biais de Health Cloud depuis un an sont particulièrement adressées à ce secteur. Ce week-end, à Orlando, les dirigeants ont annoncé de nouvelles fonctionnalités visent à optimiser l’administration hospitalière. 

Une stratégie traditionnelle de la part de Salesforce

health cloud salesforce solution

 

Salesforce a décrit la technologie de conversion des patients, de stratification des risques et de segmentation avancée pour Health Cloud. Joshua Newman, Chief Medical Officer chez Salesforce affirme que la frontière entre citoyen, patient et consommateur s’est brouillée. “Chaque industrie se concentre maintenant sur les clients et c’est la même chose pour les patients. Rendre les gens heureux avec une meilleure expérience améliore les soins” affirme-t-il.

Les conférenciers du spécialiste du CRM notent que de plus en plus d’hôpitaux aux États-Unis sont dirigés comme de véritables entreprises. Dans ce contexte particulier, les outils de relation client semblent particulièrement adaptés pour optimiser les revenus issus des soins médicaux.

Les outils intégrés dans Health Cloud ne sont pas très différents de ce que la firme propose depuis 15 ans. L’approche est similaire à sa stratégie habituel : créer un écosystème et ensuite ajouter des fonctionnalités supplémentaires. Notons qu’elle ne veut pas rentrer en compétition les systèmes de transactions traditionnels. Elle ne veut pas non plus gérer les dossiers médicaux informatisés et les systèmes de factures. La proposition de Salesforce se positionne en Front End des applications Cloud de santé.

Health Cloud : Trois outils pour faciliter l’accès aux soins

salesforce health cloud interface

Ainsi, l’outil de conversion des patients, nommé Lead-to-Patient Convertion vise à créer une relation sur la durée entre l’hôpital et les patients en facilitant la partie administrative. Il permet d’ajouter les données de la patientèle dans les infrastructures de Salesforce comme Sales Cloud, Service Cloud.

L’outil inclut une fonctionnalité d’import sur le Cloud des fichiers hébergés sur les serveurs des établissements, les dossiers médicaux personnalisés, et les enregistrements des centres d’appel. Cette centralisation accélère la prise en charge des patients.

L’ajout Risk Stratification utilise les capacités de Salesforce Analytics Cloud afin d’évaluer automatiquement les risques pour chaque patient et se concentrer sur les groupes à risque déterminé par les modèles émis par le Center For Medicaid Services, l’agence gouvernementale en charge des questions médicales.

Les utilisateurs de cet outil peuvent voir les risques au sein de leur patientèle à partir d’un dashboard personnalisable. Les coordonnateurs de santé priorisent ainsi les soins pour les personnes qui en ont le plus besoin tout en recevant de nouvelles indications sur les patients déjà en cours de traitement.

Repérer les patients à risque

Enfin, la troisième fonctionnalité se nomme Advanced Segmentation. Comme son nom l’indique, elle octroie aux équipes de soins de filtrer leur patientèle.  A l’aide de données cliniques et non cliniques, telles que les diagnostics et les données démographiques, l’objectif est de créer des approches ciblées pour la sensibilisation.

Par exemple, un médecin qui utilise Health Cloud pourra sensibiliser rapidement tous les patients âgés de plus de 65 ans atteints de diabète, ou les patients qui ont été libérés de la chirurgie du genou au cours des 30 derniers jours, puis leur envoyer des rappels de rendez-vous de suivi.

Ces fonctionnalités semblent particulièrement correspondre aux marchés américains. Quid du marché européen ?

Cet article Health Cloud : Salesforce présente des fonctionnalités pour faciliter l’administration hospitalière a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Twitter : Salesforce pourrait racheter le réseau social ! https://www.lebigdata.fr/twitter-salesforce-2609 Mon, 26 Sep 2016 18:03:19 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=2319 Face à l’échec de Twitter pour trouver un moyen de devenir rentable, la firme cherche à trouver une entreprise pour …

Cet article Twitter : Salesforce pourrait racheter le réseau social ! a été publié sur LeBigData.fr.

]]>

Face à l’échec de Twitter pour trouver un moyen de devenir rentable, la firme cherche à trouver une entreprise pour la racheter. Parmi les candidats potentiels, le fournisseur de Cloud Salesforce.com s’intéresse fortement aux données générées par le réseau social. 

Le réseau social Twitter réunit de très nombreux utilisateurs actifs, mais n’est jamais parvenu à trouver un moyen d’en tirer profit. Malgré un total de 300 millions d’abonnés, la firme de Jack Dorsey n’arrive pas à exploiter les données de ses usagers pour dégager un bénéfice.

L’an dernier, l’entreprise a enregistré une perte de 512 millions de dollars. Elle n’a jamais dégagé le moindre profit depuis sa création en 2006. Même si ni la firme, ni ses investisseurs ne se sont jamais exprimés à ce sujet, Twitter pourrait être vendue à une autre entreprise capable de la rendre lucrative. Cette simple rumeur a récemment suffi à augmenter la valeur de son action en bourse de 19% pour atteindre une valeur de 22,22 dollars par action. Il s’agit de la plus forte hausse enregistrée depuis son entrée en bourse en novembre 2013.

Les géants américains en file d’attente

twitter-rachat

Parmi les potentiels acquéreurs du réseau social à l’oiseau bleu, on dénombre des géants du média comme CBS, Walt Disney, Comcast et Fox. Ces entreprises pourraient utiliser Twitter pour diffuser leurs fils d’actualité. Certaines sources anonymes suggèrent qu’Alphabet pourrait racheter Twitter pour prendre sa revanche sur le marché du réseau social, après l’échec de Google Plus.

Parmi ces candidats au rachat, on compte un investisseur potentiel surprenant. Il s’agit de Salesforce.com, le fameux fournisseur de services Cloud. Contrairement aux autres entreprises évoquées, Salesforce n’entretient pas de relation avec le grand public, et reste relativement inconnu par les consommateurs. La firme opère dans l’ombre, et son activité repose sur la vente de services Cloud à des entreprises pour améliorer leurs relations clients.

Twitter et ses données très précieuses

En rachetant Twitter, Salesforce pourrait obtenir un moyen de gérer les relations clients des entreprises qui souhaitent tout savoir sur leur clientèle. Ce qui intéresse Salesforce, ce sont les données accumulées par Twitter. En acquérant le réseau social, la firme aurait accès à une base d’utilisateurs équivalente à la population des États-Unis. Des utilisateurs qui partagent librement des détails sur leur position géographique, leurs achats, leurs goûts et leurs opinions. Ces informations sont précieuses pour les entreprises qui souhaitent en savoir plus sur leurs clients. 

Pour être précis, Salesforce utilise déjà le service Firehose de Twitter, à travers sa nouvelle plateforme d’intelligence artificielle Einstein. La plateforme accède au trafic de Twitter et le condense dans des canaux permettant de mesurer le sentiment des consommateurs vis-à-vis d’une marque. Ces données, extraites à l’aide d’un logiciel, sont ensuite vendues aux clients de la firme comme American Express, Canon, ou Delta Air Lines. Ces grandes enseignes utilisent les données pour améliorer leurs relations clients et leur marketing.

La guerre du Cloud

guerre-cloud

Le CEO de Salesforce, Mark Benioff, compte parmi les leaders les plus influents de la Silicon Valley. Sa firme, d’une valeur de 45 milliards de dollars, est l’un des principaux acteurs du marché du Cloud Computing. L’an dernier, elle est parvenue à rejoindre Google à la quatrième place du classement des vendeurs de Cloud, derrière IBM, Microsoft et Amazon. En récupérant Twitter, Salesforce pourrait aisément surpasser Google dans ce domaine. Pour cette raison, Google risque de tout mettre en œuvre pour racheter Twitter. 

Par le passé, Salesforce s’est intéressée à LinkedIn, mais s’est vue couper l’herbe sous le pied par Microsoft. La firme cherche à racheter un réseau social, et Twitter semble être le parfait compromis pour accomplir ce projet.

Cet article Twitter : Salesforce pourrait racheter le réseau social ! a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Einstein : l’IA de Salesforce au service du CRM https://www.lebigdata.fr/einstein-ia-salesforce-crm-2009 https://www.lebigdata.fr/einstein-ia-salesforce-crm-2009#comments Tue, 20 Sep 2016 11:38:39 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=2268 Le vendeur cloud Salesforce présente Einstein, une intelligence artificielle permettant d’améliorer la gestion des relations clients des entreprises. Grâce aux …

Cet article Einstein : l’IA de Salesforce au service du CRM a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Le vendeur cloud Salesforce présente Einstein, une intelligence artificielle permettant d’améliorer la gestion des relations clients des entreprises. Grâce aux technologies du Machine Learning et de l’analyse prédictive, les utilisateurs pourront exploiter de nombreuses données pour satisfaire leur clientèle. 

Ce dimanche 18 septembre 2016, Salesforce a présenté son intelligence artificielle Einstein. Cette IA de pointe permettra aux utilisateurs de la plateforme de mieux servir leurs clients.

Le potentiel de l’intelligence artificielle pour augmenter les capacités humaines a déjà été prouvé dans de nombreux domaines. Aujourd’hui, Salesforce compte bien démontrer son potentiel pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises. Selon John Ball, manager général de Salesforce Einstein, la plupart des entreprises peinent à exploiter cette technologie à cause de sa complexité.

Avec Einstein, Salesforce compte changer la donne. Cette nouvelle technologie est décrite comme « une intelligence artificielle pour tous ». Cette IA est intégrée à tous les services Cloud de Salesforce. Ainsi, la plateforme CRM bénéficiera désormais des avancées du Machine Learning, du Deep Learning, des Predictive Analytics, et du traitement naturel du langage

Einstein, un nouvel outil pour tous les clouds de Salesforce

sales-force-einstein-4

Par exemple, sur le cloud ventes de Salesforce, le Machine Learning alimentera un nouvel outil de « predictive lead scoring », permettant d’analyser toutes les données relatives aux différents profils de clients. Parmi ces données, on dénombre les champs standards et customisés, les données d’activité en provenance des représentants, et des activités comportementales résultant des différentes campagnes.

L’objectif est de dresser un rapport prédictif pour chaque profil lead. Au fil du temps, le modèle continuera de s’améliorer en apprenant de signaux comme la localisation géographique des clients, l’industrie dans laquelle ils travaillent, le poste qu’ils occupent, les clics effectués sur le web, ou encore les emails.

Un autre outil permettra d’analyser les données CRM combinées avec les interactions clients. Par exemple, les emails de prospection seront analysés pour identifier des signaux d’achat plus tôt dans le processus de vente, et ainsi recommander les étapes suivantes afin d’augmenter la propension des représentants à conclure une transaction.

salesforce-einstein-3

Au sein du cloud service, Einstein permettra d’utiliser un outil permettant d’augmenter la productivité en établissant une liste de suggestions pour les agents de service. Cette liste sera basée sur les contextes et l’historique des cas, mais également sur les précédentes communications.

Les clouds Marketing, Commerce, Community, Analytics, IoT et App bénéficieront également d’Einstein. Cette IA est capable d’exploiter toutes les données au sein de Salesforce, y compris les données d’activité en provenance de son réseau social Chatter,des emails, du calendrier, du ecommerce, et des flux de données sociales ou des signaux IoT pour développer son modèle Machine Learning.

Cette technologie repose sur les récentes acquisitions de Salesforce comme MetaMind. Au total, plus de 175 data scientists ont aidé à son développement.

L’intelligence artificielle, nouvelle priorité des entreprises

salesforce-einstein-2

Selon Denis Pombriant, managing principal chez Beagle Research Group, tous les vendeurs doivent désormais relever le défi de proposer une intelligence artificielle viable. Une bonne intelligence artificielle doit rendre le savoir facile à collecter et à manipuler. En intégrant des produits comme Einstein au sein d’applications liées aux clients, il est possible d’augmenter les performances des entreprises. L’objectif n’est pas de supprimer des emplois, mais de créer de nouveaux emplois grâce à l’automatisation.

La plupart des concurrents directs de Salesforce, comme Oracle, Microsoft et SAP, ont leurs propres programmes IA. Certains d’entre eux ont été créés bien avant Salesforce. Effectivement, les analyses prédictives sont utilisées depuis maintenant des années par les marketers, et les vendeurs comme Pegasystems ont appliqué cette technologie à la gestion des relations clients.

Les nouvelles fonctionnalités d’Einstein seront disponibles à partir du mois prochain dans le cadre de la sortie de Salesforce Winter 17. Nombre d’entre elles seront ajoutées à des licences et des éditions existantes, tandis que d’autres nécessiteront un investissement additionnel.

Cet article Einstein : l’IA de Salesforce au service du CRM a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
https://www.lebigdata.fr/einstein-ia-salesforce-crm-2009/feed 2
Salesforce et Sage se tournent vers les PME https://www.lebigdata.fr/salesforce-sage-vers-les-pme-152921 Thu, 21 May 2015 14:00:46 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=277 Sage et Salesforce associent leurs plates-formes et solutions cloud. Les deux entreprises du cloud computing se tournent davantage vers les …

Cet article Salesforce et Sage se tournent vers les PME a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Sage et Salesforce associent leurs plates-formes et solutions cloud. Les deux entreprises du cloud computing se tournent davantage vers les PME avec ce partenariat.

Salesforce et Sage s’unissent

Salesforce fait l’objet de nombreuses rumeurs de rachat, parfois les médias déclarent que Microsoft est prêt à racheter l’entreprise. D’autre fois, c’est du côté d’Amazon que les journalistes et personnalités du cloud misent pour le rachat de Salesforce. Cependant, rien n’a été dévoilé et la société Salesforce continue son aventure et se lie avec d’autres entreprises. Ce qui semble plutôt compromettre cette histoire de rachat !

Salesforce

Quant à l’entreprise britannique Sage, basée à Newcastle, elle est connue pour la création de logiciels majoritairement utilisés dans les PME. La firme vise particulièrement les PME grâce à des rachats d’entreprises spécialisées dans la comptabilité, les ressources humaines, la gestion des paiements ou encore dans la gestion de la relation client (CRM). Avec tout cela, Sage est totalement préparée et possède toutes les compétences possibles pour mettre en place des logiciels et plates-formes pour les PME. En effet, ce sont les fonctionnalités que recherches les entreprises pour simplifier leurs travaux et leur communication entre leurs différents services.

Salesforces a donc conclu un accord avec Sage. Les deux entreprises se sont entendues afin d’intégrer la plate-forme de gestion de données Sage Life sur la solution cloud PaaS Salesforce 1. Un nouveau partenariat stratégique pour la société américaine et l’entreprise britannique.

Le dispositif vise les PME

Ce nouveau dispositif qui lie la plate-forme Sage et la solution cloud Salesforce permettra aux PME de gérer leurs activités et leurs salariés grâce à une seule solution cloud. Ainsi, la plate-forme Sage Life permet aux salariés d’une PME de trouver rapidement toutes les données dont ils ont besoin : données commerciales, comptables… Et cela depuis n’importe quel terminal PC, smartphone, tablette. Ce système permet également d’afficher les données en temps réel pour être tenu au courant de l’avancée de chaque projets au sein de l’entreprise. Il est aussi possible de communiquer entre salariés, partenaires de projets, clients, ou encore fournisseurs. L’objectif est donc de simplifier le travail en entreprise et de gagner du temps pour trouver des informations mais également pour communiquer entre collègues de travail autour d’un projet.

Salesforce

L’association des deux entreprises a été préparé depuis de nombreux mois et certains ont affirmé que l’annonce de la sortie de cette plate-forme a bien été calculée par les deux sociétés. Un partenariat stratégique, à suivre donc !

Source

Cet article Salesforce et Sage se tournent vers les PME a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
La société Salesforce prête à être rachetée ? https://www.lebigdata.fr/salesforce-prete-a-etre-rachetee-155419 Tue, 19 May 2015 16:03:23 +0000 https://www.lebigdata.fr/?p=205 Le monde du cloud est tourmenté depuis l’annonce d’un possible rachat de Salesforce, information relatée par les médias américains. La …

Cet article La société Salesforce prête à être rachetée ? a été publié sur LeBigData.fr.

]]>
Le monde du cloud est tourmenté depuis l’annonce d’un possible rachat de Salesforce, information relatée par les médias américains. La question que se pose le monde du cloud est de savoir qui souhaite se lancer dans une telle acquisition ?

Salesforce : précurseur du cloud

La société Salesforce a été créée en 1999 et est basée à San Francisco. Elle est connue pour ses solutions de Cloud Computing mais est également leader des solutions CRM autrement dit gestion de la relation client.

Salesforce propose des produits tels que Sales Cloud, Services Cloud ou encore Marketing Cloud. Au fil des ans, l’entreprise a racheté de nombreuses sociétés et a noué différents partenariats avec les plus gros acteurs du cloud. Les partenariats comptent entre autres : Oracle, Microsoft et Workday.

Ce sont différents rendez-vous avec des banquiers pour une question de rachat qui a réveillé tout l’univers du cloud ainsi que les médias nationaux et internationaux. C’est donc dans le contexte d’un rachat que l’entreprise Salesforce a été estimée à plus de 47 milliards de dollars !

Un futur acquisiteur pour Salesforce ?

Si certains déclarent que Salesforce devrait continuer son aventure et ne pas céder au rachat maintenant, d’autres évoquent déjà des noms de potentiels acquisiteurs pour la société.

Ainsi, les plus grands noms du cloud et les sociétés les plus imposantes du milieu de la technologie pourraient être intéressées par le rachat de Salesforce. Parmi les intéressés nous entendons les noms de Microsoft, Oracle, SAP, Amazon… La liste est longue ! Cependant, le PDG de la société SAP a bien déclaré que sa société n’était pas candidate au rachat de Salesforce. Quant à Oracle, son PDG s’est empressé de souligné le bouleversement du marché qui va se produire si Salesforce est racheté, ce qui veut visiblement dire que sa société n’est pas sur le coup.

salesforce

Contrairement aux deux autres sociétés, le groupe Microsoft serait vraisemblablement intéressé. Le géant de Redmond souhaiterait agrandir ses connaissances et son impact dans le cloud, le rachat de Salesforce par Microsoft reste donc tout à fait possible. De plus, les deux sociétés se connaissent bien car elles sont partenaires depuis 1 an pour leurs solutions cloud. Il se murmure que Microsoft pourrait même accueillir Salesforce au sein de Dynamics CRM, l’outil de Microsoft spécialisé en gestion de la relation client. Actuellement, les deux groupes ne se sont pas rencontrés pour un potentiel rachat. Nous entendons également des bruits sur le fait qu’Amazon Web Services serait lui aussi intéressé…

Il y a de nombreuses suppositions concernant cet éventuel rachat de Salesforce, le principal intéressé n’a pour l’instant pas fait de déclaration à ce sujet. De simples rumeurs ou bien un réel rachat, nous en saurons plus dans quelques temps !

Source

Cet article La société Salesforce prête à être rachetée ? a été publié sur LeBigData.fr.

]]>