Accueil > Intelligence artificielle > Speedgate : une lA s’inspire de 400 sports différents pour en créer un nouveau
speedgate sport ia

Speedgate : une lA s’inspire de 400 sports différents pour en créer un nouveau

Le Speedgate est un tout nouveau sport directement créé par une intelligence artificielle entraînée par l’agence de design AKQA à partir des données de 400 sports différents. En résulte un sport d’équipe particulièrement amusant qui pourrait bien devenir très rapidement populaire…

Au fil des millénaires, les êtres humains ont créé de nombreux sports. Certains ont disparu, d’autres ont subsisté jusqu’à aujourd’hui. La longévité et la popularité de disciplines comme le football, le basketball ou même l’athlétisme s’expliquent par de multiples facteurs : des règles à la fois simples et suffisamment complexes, du défi, de l’amusement, de la marge de progression, de la compétitivité…

En réalité, les facteurs à prendre en compte sont si nombreux que la frontière entre un  » bon  » et un  » mauvais  » sport est très fine. Il serait aujourd’hui très difficile pour un humain de créer un sport suffisamment équilibré pour exister pendant des siècles à venir, même si certains essayent. La plupart des sports existants ont été créés plus ou moins accidentellement et se sont développés au fil du temps.

Cependant, il est possible qu’une intelligence artificielle soit plus apte à remplir ce rôle. C’est ce qu’a voulu vérifier l’agence de design AKQA, en laissant un réseau de neurones artificiel inventer le concept et les règles de son propre sport en se basant sur les données de 400 disciplines existantes.

Speedgate : une balle, 12 joueurs, 2 équipes, 3 buts, interdiction de rester sur place

Le résultat n’a pas été immédiatement parfait, et l’IA a d’abord créé de nombreux sports totalement surréalistes tels que le frisbee explosif. Cependant, après avoir fait le tri, AKQA est parvenue à retenir trois sports. Les membres de l’agence les ont ensuite testés un par un, et ont choisi leur favori : le Speedgate.

Dans cette variante du rugby, deux équipes de six joueurs s’opposent sur un terrain où se trouvent trois buts. Si un joueur parvient à marquer dans le but central, ses coéquipiers peuvent tenter de marquer dans l’un des deux autres buts. Si la balle ricoche, l’équipe reçoit un point supplémentaire. Précisons qu’il est impossible de rester immobile, car la balle doit obligatoirement bouger toutes les trois secondes.

L’intelligence artificielle a même créé le logo, et slogan de son sport :  » faire face à la balle, être la balle, être au-dessus de la balle « . Bon, d’accord, c’est un peu bizarre…

Quoi qu’il en soit, le jeu s’avère très amusant, et bien qu’il ait été créé dans le cadre de la Design Week, l’AKQA l’a présenté à l’Oregon Sports Authority afin qu’une ligue soit créée cet été. L’agence invite également d’autres personnes dans le monde à créer leur propre ligue, alors n’hésitez pas à vous lancer ! Qui sait, vous serez peut-être le futur champion du monde du premier sport créé par une machine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend