TikTok : l’ouverture du premier data center européen retardée

Une fois encore, TikTok a retardé le calendrier d’ouverture de son premier datacenter dans l’Union européenne, à Dublin, en Irlande.  Etat initialement prévue pour le début de l’année 2022, cette ouverture a d’abord été repoussée à la fin de 2022. Maintenant, elle sera notamment pour 2023.

La pandémie a eu un sérieux impact sur le datacenter de Tiktok

TikTok a annoncé l’ouverture d’un centre physique en Irlande pour 2022. Or, celle-ci a longuement retardé. Interrogée sur cela, une porte-parole de TikTok a déclaré : « Nous avons initialement annoncé notre intention de créer un datacenter en août 2020. Les défis résultant de la pandémie mondiale en cours ont eu un impact significatif sur notre calendrier initial. »

La sécurité des données de TikTok fortement menacée

Bien évidemment, le retard de l’ouverture de ce datacenter européen présente des conséquences notables pour TikTok. En effet, l’entreprise est en mesure de conserver les données des utilisateurs  en dehors de la région. Il s’agit de Singapour ou des États-Unis.

Au fait, sa société mère ByteDance est soumise à la loi chinoise sur la sécurité Internet. Or, cela permet au Parti communiste chinois d’avoir des pouvoirs étendus sur l’obtention des données. Par conséquent, TikTok s’inquiète concernant la sécurité et la gouvernance de ses données. En plus, les révélations du lanceur d’alerte de la NSA Edward Snowden en 2013 s’y ajoutent. Elles  plongent les exportations de données juridiques de données personnelles hors de l’UE dans l’incertitude juridique.

En outre, le tribunal suprême du bloc a invalidé l’accord sur le transfert de données entre l’UE et les Etats-Unis. A part tout cela, Tiktok fait l’objet d’un examen régional supplémentaire sur le front de la protection des consommateurs. Elle fait également l’objet d’un recours collectif en matière de protection de la vie privée pour son traitement des données des enfants, au Royaume-Uni.

TikTok recherche des solutions

La localisation des données est la solution proposée aux entreprises Internet. Dès lors, TikTok décrit son plan de localisation des données comme une «  stratégie européenne de gouvernance des données. » Elle l’accompagne de diverses mesures. Ce sont la limite stricte de l’accès des employés aux données personnelles et la minimisation des exportations de données.

Pour remédier au problème des transferts de données, Fox, responsable de la confidentialité de TikTok en Europe a déclaré que l’entreprise va s’appuyer sur des méthodes approuvées. Ce sont notamment les clauses contractuelles types. Et, pour une ample protection, elle opte pour une série de mesures techniques, contractuelles et organisationnelles complémentaires. Cela signifie qu’un ensemble robuste de contrôles de sécurité physiques et logiques protègeront toutes les données personnelles. Dès lors, des diverses politiques et contrôles surveilleront l’accès aux données pour les employés.

Cependant, TikTok n’est pas hors danger. En effet, bien qu’elle ait adopté son propre régime de protection des données, la Chine ne se verra probablement pas accorder un accord de transfert par l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest