Il regrette les réseaux neuronaux mais pas l’extinction humaine : la folle théorie de Geoffrey Hinton

Dans une déclaration choquante, le pionnier de l'intelligence artificielle Geoffrey Hinton s'est dit favorable au remplacement de l'humanité par une IA superintelligente, qu'il considère comme « meilleure ». Une prise de position qui remet directement en cause la suprématie de l'espèce humaine sur Terre.

Geoffrey Hinton, largement considéré comme le parrain de l'intelligence artificielle, a récemment fait une déclaration étonnante. Lors d'une conférence en ligne, on lui a demandé s'il serait favorable à ce qu'une IA superintelligente détruise l'humanité et la remplace par « quelque chose de mieux en termes de conscience ». Contre toute attente, Hinton a répondu par l'affirmative.

Remise en question de la suprématie humaine

Lorsque l'animatrice de la conférence, Deborah Fitzgerald, l'a invité à approfondir sa réponse, Hinton a remis en question la supériorité de l'intelligence humaine. Selon lui, l'humanité présente de nombreux aspects positifs, mais également négatifs. Il a ajouté qu'il n'est pas certain que nous soyons la meilleure forme d'intelligence possible.

Hinton est allé plus loin en suggérant que des termes comme « humaniste » pourraient un jour être considérés comme racistes, une fois que nous aurons pris du recul sur notre propre espèce.

Un revirement surprenant

Cette prise de position est d'autant plus surprenante que Hinton avait précédemment exprimé des inquiétudes concernant les risques liés à l'IA. En effet, l'année dernière, il avait quitté par crainte que l'IA ne tombe entre de mauvaises mains.

Il était même allé jusqu'à regretter son rôle dans le développement des réseaux neuronaux, qui sont aujourd'hui au cœur de technologies comme ChatGPT et .

Des réactions mitigées

Les déclarations de Hinton ont suscité des réactions contrastées au sein de la communauté scientifique. Certains saluent son ouverture d'esprit et sa volonté de remettre en question les idées reçues. D'autres, en revanche, s'inquiètent des conséquences potentiellement désastreuses d'un scénario où le pouvoir serait confié à une machine plus intelligente que l'humanité.

Quelle que soit la position adoptée, il est clair que les progrès rapides de l'IA soulèvent de nombreuses questions de fond. Les déclarations de M. Hinton illustrent la nécessité d'un débat approfondi sur les implications éthiques, philosophiques et existentielles de la montée en puissance de l'intelligence artificielle.

Dans ce contexte, les réflexions d'un pionnier comme Geoffrey Hinton, aussi controversées soient-elles, apportent un éclairage précieux sur les défis à venir.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *