Top 10 des meilleurs services de stockage Cloud - septembre 2022

Le stockage en ligne sur le Cloud est désormais entré dans les mœurs et prend peu à peu la place des disques durs et autres supports physiques. Par conséquent, le nombre de fournisseurs se multiplie également et il devient difficile de choisir le meilleur d’entre eux. Pour vous aider à faire le tri, voici une sélection des 15 meilleurs fournisseurs de services Cloud. 

Le choix de la rédac🔥
La rédaction est unanime, pCloud est le meilleur service de stockage Cloud de 2022. Son offre premium “Lifetime” propose un espace de stockage en ligne à vie, payable en une seule fois ! La facilité d’utilisation de la plateforme est aussi un atout indéniable, tout comme la fiabilité de son système qui lui vaut le prix du stockage en ligne le plus sécurisé d’Europe.

pcloud

L’ouverture d’un compte pCloud permet de disposer de 10Go d’espace gratuit. Cet espace peut rapidement doubler en parrainant des proches (1Go par personne), en suivant un tutoriel (3Go), ou encore en synchronisant ses comptes sur les divers réseaux sociaux.

En termes d’offres payantes, pCloud propose 500Go pour 3,99 dollars, 1To pour 7,99 dollars, et à partir de 5To pour les usagers professionnels. Aucune restriction de taille n’est imposée pour les fichiers. Les transferts sont rapides, et chiffrés en TLS/SSL. Un dossier Crypto Folder permet de garder les documents choisis à l’abri des regards grâce à un chiffrement local. Les fichiers et dossiers qui y sont stockés sont chiffrés en 256-bit AES et la clé de chiffrement est basée sur du 4096-bit RSA. Ce dossier coûte 3,99 dollars supplémentaires par mois. Les clients proposés sont compatibles Mac, Windows, Linux, iOS et Android.

Pour le partage de fichiers, de liens d’invitation peuvent être envoyés afin de permettre à des collègues d’y accéder. Les permissions peuvent être délimitées. Une fonctionnalité baptisée Upload Link permet d’envoyer un lien à un contact afin de télécharger directement sur pCloud un ficher qu’il souhaite envoyer.

En conclusion, pCloud est convaincant grâce à ses prix peu élevés par rapport à la concurrence. La sécurité offerte par le Crypto Folder est également un avantage.

box

Lancé en 2005, Box compte parmi les plus anciens fournisseurs de services de cloud computing. Principalement destiné aux professionnels, il propose également le meilleur service cloud aux particuliers. L’inscription gratuite permet de bénéficier de 10 Go d’espace de stockage. Malheureusement, la taille des fichiers se limite à 250 Mo. Toutefois, cette taille maximale suffit pour stocker des documents. Les comptes gratuits ne prennent pas en charge le versionnage.

Pour 4 € par mois, l’offre starter permet de bénéficier de 100GB et d’une taille de fichier maximale de 2GB. Pour 12 € par mois, l’espace passe à 100 Go et la taille maximale à 5 Go avec l’offre business. Celle-ci permet de travailler en équipe, de crypter les documents et de définir des permissions en plus d’avoir le versioning.

L’interface fait preuve de lisibilité, notamment sur mobile avec une application bien conçue disponible sur iOS, Android, Windows et Blackberry. Il existe de nombreuses options pour créer, télécharger et trier les fichiers. Les documents peuvent être créés sur le portail web aux formats Microsoft Office, Google Docs ou Web, puis édités avec un plug-in téléchargeable.

En conclusion, Box représente un choix particulièrement judicieux de fournisseur de Cloud pour les entreprises grâce à la possibilité de relier Office au Cloud. De nombreuses applications sont intégrées de cette manière à Box.

IDrive fait partie des services Cloud à prix raisonnable offrant une grande variété de fonctionnalités. De ce fait, il convient à la plupart des cas d’utilisation avec l’un des meilleurs rapports prix performance du marché.

IDrive permet non seulement de sauvegarder les fichiers en ligne, mais offre également plusieurs fonctions précieuses. Notamment, la sauvegarde d’images de disque, la synchronisation de dossiers entiers ou le partage de fichiers sont possibles. L’outil d’intégration de l’explorateur de fichiers se révèle également très pratique.

En termes de performance, la vitesse d’IDrive le place dans le premier tiers du marché des services en nuage. L’installation et l’utilisation sont simples et intuitives, même si l’interface web fracturée laisse quelque chose à désirer.

La possibilité de sauvegarder plusieurs appareils sans limites représente également un véritable atout, tout comme la compatibilité avec de nombreux OS. Cependant, nous regrettons l’absence d’une option de sauvegarde continue.

Néanmoins, ce petit défaut se voit compensé par un prix défiant toute concurrence. Attention toutefois à ne pas dépasser votre limite de stockage, car la surfacturation pourrait vous réserver une mauvaise surprise !

HiDrive a été lancé en 2010. Il s’agit de la solution de stockage de cloud de l’hébergeur allemand Strato. Basé à Berlin, il appartient à la société 1 & 1 IONOS.

Parmi ses atouts figurent notamment les multiples forfaits proposés, qui permettent au service de répondre adéquatement à tous les besoins. Par exemple, si l’utilisateur n’a pas besoin d’un téraoctet, il peut se tourner vers une formule moins chère offrant moins d’espace.

La vitesse de synchronisation se révèle plutôt correcte. Le système de partage de liens protégés par mot de passe constitue une mesure de sécurité efficace permettant de partager des fichiers sans risque pour la vie privée.

En revanche, HiDrive ne propose pas le cryptage des fichiers et se décharge de cette responsabilité sur l’utilisateur. Cela peut être un problème en termes de sécurité, et constitue la principale faiblesse de cette solution. Strato a introduit le cryptage e2e, mais il faut payer plus cher pour l’obtenir.

Pour voir si ce produit répond à un besoin particulier, il suffit d’essayer la formule gratuite. Ensuite, il est possible de passer à une formule payante pour bénéficier du meilleur service cloud.

Les entreprises, en particulier, pourront se tourner vers la formule Pro. Cette dernière leur permet de profiter d’une fonction de sauvegarde des appareils et de partager 2 To d’espace de stockage entre 10 utilisateurs.

Lancé en 2009, SugarSync fait partie du meilleur service américain de stockage cloud. Ses principaux atouts sont les applications PC et mobiles faciles à utiliser, les efforts en matière de protection de la vie privée et les fonctions de versioning utiles. L’excellente conception du logiciel est le véritable point fort de ce service.

Il existe des fonctions de synchronisation des fichiers qui permettent d’accéder à tous les fichiers depuis l’appareil et de conserver des sauvegardes sur le cloud. L’installation et la configuration sont relativement simples.

Cependant, il manque certaines fonctionnalités à ce service, notamment en ce qui concerne la collaboration, par exemple, il n’est pas possible de modifier un document de manière collaborative.

L’absence du protocole connaissance est également une faiblesse, et l’authentification à deux facteurs fait cruellement défaut. Quant au partage de fichiers, il ne semble pas assez sécurisé. Malgré cela, la protection reste efficace et l’absence de chiffrement fait l’objet d’une compensation grâce à l’intégration de Boxcryptor. Les dossiers sont également protégés.

En termes de performances, la vitesse de transfert laisse à désirer lors d’une utilisation en Europe. Ceci tient au fait que les serveurs de SugarSync sont situés aux États-Unis. Enfin, de manière générale, les prix des abonnements à ce service sont élevés.

google-drive

Google Drive est actuellement l’épicentre des différents services Google. La création d’un compte Google permet ainsi de disposer de 15Go d’espace gratuit. Par conséquent, les utilisateurs de Gmail ou YouTube bénéficient directement d’un compte Google Drive. L’achat d’un Chromebook permet de profiter de 100Go gratuits pendant 2 ans. Il en va de même pour certains appareils Android.

Les documents en provenance des autres services de Google comme Docs, Sheets, Slides ou Drawings peuvent être stockés sans entamer l’espace du Drive. De même, Google Music permet d’entreposer jusqu’à 50000 chansons sur le Cloud indépendamment de cet espace.

Comme la plupart des services Cloud, Google Drive fonctionne en créant un dossier local sur le PC de l’utilisateur synchronisé avec sa version en ligne. Les collaborations en temps réel sur Google Docs et autres fonctionnalités d’édition sont prises en charge.

Les clients proposés sont compatibles PC, Mac, Android et iOS. Il est possible de choisir les fichiers et dossiers à synchroniser sur les différents appareils. Les données sont chiffrées au format 128-bit AES et Google affirme qu’il ne consultera pas les documents entreposés à moins d’y être forcé par les autorités. Une vérification en deux étapes permet de sécuriser les fichiers.  Google Drive est un excellent choix pour les utilisateurs de services Google, grâce à une interface intuitive en forme d’arborescence.

onedrive

Le compte basique OneDrive offre 5Go de stockage gratuit. Un abonnement à Office 365 permet de bénéficier d’un espace de 1To.

Ce service utilise le design Modern UI de Microsoft. Les lignes sont nettes, l’interface épurée. L’utilisateur peut choisir entre un système de tri par boîtes ou une arborescence plus traditionnelle. Les fichiers et dossiers peuvent être créés sur le web, y compris les formats Office et OneNote grâce à l’intégration d’Office Online.

Depuis Windows 10, il est possible de choisir des fichiers à synchroniser pour pouvoir y accéder depuis n’importe quel appareil. Les différents comptes de réseaux sociaux peuvent être associés au compte OneDrive, afin de partager plus facilement des documents stockés sur le Cloud. Un système de permissions permet de délimiter les possibilités d’édition offertes aux autres utilisateurs.

Avant les changements apportés par Microsoft en 2016, OneDrive était plus intéressant avec notamment la possibilité de bénéficier d’un espace illimité en échange d’un compte Office. Par ailleurs, ce service présente un désavantage concernant la confidentialité. Microsoft se réserve le droit de scanner n’importe quel document stocké sur son Cloud pour vérifier sa légalité.

dropbox

Le compte Dropbox Basic gratuit offre 2 Go de stockage. Pour le stockage de documents, cet espace se révèle la meilleure solution Cloud. En revanche, il laisse à désirer pour stocker des fichiers multimédias. Pour 9,99€ par mois, l’utilisateur bénéficie d’un espace de 1 To. De plus, pour chaque utilisateur initié, ce dernier bénéficiera de 500 Mo supplémentaires jusqu’à 16 Go.

Cette solution Cloud permet également de recevoir 250 Mo en explorant les fonctionnalités de base via une visite guidée, et 3 Go supplémentaires en synchronisant l’appareil photo du smartphone avec Dropbox. Des partenariats ponctuels avec certains fabricants de smartphones et de tablettes permettent également de recevoir 50 Go supplémentaires en achetant un modèle spécifique.

Dropbox fonctionne en créant un dossier local sur l’ordinateur ou l’appareil mobile de l’utilisateur. Ce dossier se synchronise ensuite avec la version en ligne. Grâce à ce système, les documents et les fichiers peuvent être consultés en ligne et hors ligne. Sur les appareils mobiles, les fichiers sélectionnés peuvent être modifiés hors ligne.

Les fichiers et les dossiers peuvent également être partagés avec d’autres utilisateurs. Cependant, avec un compte de base, il est impossible de mettre en place un système de permissions. Par conséquent, tout utilisateur ayant accès à un fichier peut le modifier ou le supprimer. Heureusement, un système de sauvegarde de 30 jours est proposé.

En termes de sécurité, Dropbox propose un système d’authentification en deux étapes, et un cryptage du serveur AES 256 bits. Ce service fait partie des seuls à proposer des clients Linux et BlackBerry en plus de Windows, MacOS X, Android et iOS. En conclusion, Dropbox est un fournisseur de Cloud fiable et solide, et l’un de ses points forts est son intégration avec de nombreuses applications tierces.

icloud

Depuis 2014, iCloud permet de stocker n’importe quel fichier ou document, même s’il ne provient pas d’une application Apple. Il est ensuite possible d’y accéder depuis un PC avec iCloud for Windows, et non plus seulement depuis iOS ou OS X.

En revanche, il n’existe pas d’application Windows Phone, Android, ou Blackberry. Ce service se destine donc principalement aux utilisateurs d’iPhone ou d’iPad. Par défaut, les dossiers Numbers, Pages et Keynote sont créés sur iCloud Drive, mais l’utilisateur peut en créer d’autres à volonté.

Apple propose 5Go d’espace gratuit. Cependant, cet espace s’avère vite insuffisant notamment pour effectuer le backup complet d’un appareil iOS. Les 50Go sont tarifés 0,99€, les 200Go pour 2,99€, et le To pour 9,99€ par mois.

Depuis peu, il est possible de partager des fichiers entre plusieurs applications par exemple pour créer un graphique et l’insérer dans une présentation. L’autre avantage est de pouvoir commencer à travailler sur iPad pour ensuite finir sur PC. La synchronisation entre appareils est très rapide.

La plupart des données sont chiffrées en 128-bit AES. Le 256-bit est réservé aux Keychain Passwords. La marque à la Pomme se réserve le droit de consulter les fichiers stockés sur son Cloud si elle soupçonne un contenu illégal.

Plus simple que ses concurrents, Amazon Cloud Drive se limite cependant au backup de photos et de vidéos. L’application bureau est disponible sur PC et Mac, et se présente sous la forme d’un dossier au sein duquel les fichiers peuvent être déposés.

Le compte gratuit offre 5Go d’espace de stockage. Pour 20€ par an, Amazon propose 20Go et jusqu’à 1To pour 400€ par an. Les membres d’Amazon Prime bénéficient d’un espace illimité pour leurs photos le Cloud Drive.  La firme propose également Cloud Player, un service de stockage de musique autorisant le stockage d’un maximum de 250 chansons gratuitement. Ces fichiers peuvent être ouverts depuis un appareil mobile iOS ou Android par l’intermédiaire de l’application Amazon MP3.

Si vous cherchez à stocker de larges volumes de données sur une longue période, Zoolz est l’un des meilleurs choix de services Cloud. Vous pouvez stocker jusqu’à 100 Tb de données pour une durée de un, trois ou cinq ans.

Si vous optez pour la durée maximale, il vous en coûtera 30 000 dollars. Cette somme peut sembler élevée, mais il s’agit en réalité de l’option la plus abordable du marché pour stocker une telle quantité de données sur une période aussi longue.

En comparaison, acheter des disques durs pour le stockage d’un tel volume reviendrait largement plus cher. En outre, vous profiterez de fonctionnalités additionnelles comme le chiffrement, un algorithme de duplication, des alternes personnalisables, ou encore une protection continue de vos données.

Les utilisateurs peuvent aussi profiter d’un service de backup hybride combinant le stockage Cloud et le stockage sur site pour des performances et une sécurité optimales. L’infrastructure repose sur AWS, et l’on retrouve donc les technologies AES 256-bit et Glacier d’Amazon.

Ainsi, Zoolz est un excellent service de stockage Cloud pour les entreprises. Les particuliers peuvent aussi opter pour les forfaits 1TB ou 5TB, respectivement tarifés à 39,95 $ et 99,95 $.

Comment choisir un service de stockage Cloud ?

Le stockage Cloud apporte de nombreux avantages, aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. Toutefois, face aux nombreuses offres existantes, il peut être difficile de choisir. Voici quels sont les critères à prendre en compte.

Il convient tout d’abord de déterminer pour quel usage vous avez besoin du Cloud. Vous devez avoir une idée claire du type de fichiers que vous comptez stocker, et à quelle fréquence vous aurez besoin d’y accéder.

Une petite entreprise qui souhaite exécuter des applications essentielles depuis le Cloud aura par exemple besoin d’un service de stockage ” chaud “. Un tel service lui permettra d’accéder à ses fichiers rapidement et facilement.

En revanche, si l’objectif est de stocker des fichiers auxquels on accède rarement, dans une optique d’archivage, il est préférable d’opter pour un service de stockage froid. Celui-ci nécessitera plus de temps pour accéder aux fichiers, mais sera plus économique.

Par ailleurs, il est important de distinguer les services de stockage et les services de backup. Un service de stockage est conçu pour stocker les données, et permet donc généralement de les modifier facilement. Il intègre aussi souvent des outils de collaboration.

Un service de backup est conçu quant à lui pour répliquer les fichiers déjà stockés sur d’autres systèmes. Ceci permet de les restaurer en cas de panne matérielle, de problème logiciel ou de cyberattaque. Généralement, ces services intègrent des options de ” versioning ” et des outils de stockage d’image complète de disque dur.

Pour choisir le meilleur fournisseur, le premier critère est la quantité d’espace de stockage proposé. Pour le stockage de quelques documents personnels, vous pouvez opter pour une capacité modeste. Plusieurs services, comme iDrive, proposent gratuitement un volume de stockage limité. Pour de nombreux cas d’usage, un volume nettement plus vaste sera nécessaire.

Au sein d’une entreprise, il est préférable d’opter pour un service Cloud permettant à plusieurs employés d’accéder aux mêmes fichiers. Vous devrez donc prendre en compte la manière dont le stockage est distribué.

Certains services facturent leurs services par utilisateur, à l’instar de pCloud. Chaque utilisateur dispose d’un espace de stockage prédéfini. Ce système simplifie l’élasticité, puisqu’il suffit d’ajouter un nouvel employé au réseau pour qu’il profite automatiquement de sa part de l’espace total.

Toutefois, il est possible que certains utilisateurs aient besoin de moins d’espace que d’autres. Dans ce cas de figure, vous risquez de payer pour un large volume de stockage inutilisé.

Il est donc préférable de choisir un abonnement facturé en fonction du montant total d’espace utilisé. C’est ce que propose par exemple IDrive pour ses utilisateurs professionnels.

Le Cloud n’est pas à l’abri des cyberattaques et des malwares. Une simple erreur de configuration peut avoir de graves conséquences en vous exposant à des risques de sécurité.

Il est donc important de choisir un service avec des fonctionnalités de sécurité robustes. Les services les plus sécurisés utilisent le chiffrement de bout en bout, pour que les données ne puissent être déchiffrées que par l’appareil local de l’utilisateur. Même le fournisseur ne sera pas en mesure d’y accéder sans permission.

Le chiffrement de bout en bout est très utile si vous stockez des données sensibles sur le Cloud. Sans aller jusque là, la plupart des services Cloud protègent les données au repos et pendant les transferts grâce aux systèmes de chiffrement SSL et TLS.

Tout comme les systèmes de stockage locaux, les réseaux de serveurs Cloud ne sont pas à l’abri des problèmes techniques. Avant d’arrêter votre choix sur un service Cloud, il est préférable de prendre connaissance de l’historique de sa ” durée de fonctionnement ” (uptime).

Les services les plus fiables intègrent un ” accord de niveau de service ” à leurs contrats. Cette clause contraint le fournisseur à garantir un pourcentage de durée de fonctionnement minimal, et à fournir une compensation en cas de manquement.

Souvenez-vous que le Cloud ne se situe pas réellement sur un nuage. Vos données seront stockées sur un serveur situé dans un Data Center.

Or, l’emplacement géographique de ce Data Center par rapport à votre position peut impacter les performances. Il est préférable que les serveurs soient proches de vous, pour éviter un ralentissement des temps de transfert de données.

Par ailleurs, mieux vaut choisir un fournisseur européen pour s’assurer que son service soit conforme au RGPD européen. Rappelons en effet que les règlementations sur le stockage de données varient d’un pays à l’autre.

Si vous utilisez déjà des logiciels d’entreprise, il est souhaitable que le Cloud s’intègre correctement. La plupart suites d’outils professionnels comme Microsoft 365 et Adobe CC offrent une forme d’intégration Cloud.

Cependant, les différents services Cloud ne s’intègrent pas de la même manière avec les différents stacks logiciels. Passez en revue les APIs prises en charge par le fournisseur de votre choix pour être sûres que l’intégration se fera sans accrocs.

FAQ sur le Cloud

Plusieurs sociétés proposent des solutions de Cloud gratuit avec des services qui diffèrent de l’une à l’autre. Or, ce n’est pas parce que l’on s’appelle Microsoft ou Google que l’on dispose de la meilleure offre. C’est pour cela qu’il faut choisir un Cloud en fonction de ses besoins précis. Vérifier l’espace de stockage, les critères de sécurité, tout comme la nationalité de la société qui influe sur la qualité de son service client. Enfin, assurez-vous que votre choix est compatible avec toutes les plateformes que vous utilisez : Windows, Android, Linux, macOS. L’offre de 2To de stockage à vie de pCloud figure parmi les plus avantageuses.

Le Cloud Computing désigne la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Ainsi, le stockage et l’accès aux données se font par l’intermédiaire du web plutôt que sur le disque dur d’un ordinateur. Le stockage n’est pas local, mais sur un support seulement accessible par internet. Le Cloud a pour avantage de garantir la pérennité des données qui, en théorie, ne risquent pas d’être perdues.

Le Cloud est disponible dans des versions payantes, mais peut également être proposé gratuitement. Il faut alors vérifier plusieurs critères pour s’assurer d’un bon service. Comme pour toutes choses, la gratuité entraîne une simplification générale de l’offre qui intégrera moins de fonctions. Le plus important est celui relatif à la sécurité, afin d’avoir des données protégées à tout instant.

En avril 2016, le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Culture ont donné cette définition du Cloud Souverain : “modèle de déploiement dans lequel l’hébergement et l’ensemble des traitements effectués sur des données par un service de cloud sont physiquement réalisés dans les limites du territoire national par une entité de droit français et en application des lois et normes françaises.”

🏆 Comment avoir un cloud sécurisé ?

De nombreux professionnels de la sécurité sont très sceptiques quant à la sécurité des services et infrastructures basés sur le cloud. Découvrez les meilleures pratiques et les lignes directrices qui peuvent être utilisées pour tirer parti des avantages du cloud en toute sécurité.

Cryptage des données en transition de bout en bout

Toutes les interactions avec les serveurs doivent se faire par transmission SSL (TLS 1.2) pour garantir le plus haut niveau de sécurité. Le SSL ne doit aboutir qu’à l’intérieur du réseau du fournisseur.

Il faut également disposer d’une politique de suppression des données définie et appliquée. De fait, une fois que la période de conservation des données d’un client est terminée, les données de celui-ci doivent être supprimées de manière programmatique.

Ajouter des couches de protection au niveau de l’utilisateur

Le service cloud doit fournir des capacités de contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC). Cela permet aux clients de définir des autorisations d’accès et de modification spécifiques aux utilisateurs pour leurs données. Le système doit fournir une séparation stricte des tâches basée sur le contrôle d’accès afin de maintenir la conformité aux normes internes et externes de sécurité des données.

Les tests de vulnérabilité rigoureux et permanents

Le fournisseur cloud doit utiliser des outils de pointe en matière de vulnérabilité et de réponse aux incidents. De fait, les utilisateurs peuvent décider de la fréquence à laquelle une évaluation des vulnérabilités est requise. Cela peut varier d’un appareil à l’autre et d’un réseau à l’autre. Les analyses peuvent être programmées ou effectuées à la demande. 

💸 Comment avoir un cloud gratuit de 1to ?

En plus des logiciels mentionnés ci-dessus, il est possible d’obtenir 1 To de stockage gratuit en combinant plusieurs solutions cloud. CBackup  permet de le faire de manière totalement gratuite.

En effet, outre la sauvegarde dans le cloud, CBackup offre également la possibilité de combiner le stockage dans le cloud. Cette approche consiste à fusionner plusieurs comptes Google Drive ou à fusionner deux ou plusieurs comptes Google Drive, Dropbox, OneDrive, etc. en un seul grand espace.   Pour ce faire, vous devez suivre le guide étape par étape ci-dessous :

Tout d’abord, vous devez télécharger et exécuter CBackup sur l’ordinateur. Ensuite, vous devez vous enregistrer et vous connecter au client de bureau.

Après cela, vous devez cliquer sur Mon stockage > Ajouter un nuage pour sélectionner Google Drive, OneDrive ou Dropbox, puis cliquer sur Ajouter. À cette fin, vous devez vous connecter au compte correspondant pour permettre à CBackup de se connecter aux données de votre compte. Si vous souhaitez obtenir le plus d’espace de stockage possible, vous pouvez ajouter tous vos comptes Google Drive, Dropbox et OneDrive à CBackup.

Pour ce faire, il faut appuyer sur le symbole + en haut pour sélectionner l’option Nouveau Cloud combiné. Dans la fenêtre qui s’affiche, il faut personnaliser le nom du cloud combiné, cocher tous les comptes cloud ajoutés, puis appuyer sur Suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest