Accueil > Métiers du Big Data : tout savoir sur les métiers de la donnée > Data Analyst : rôle, compétences, formations et salaire

Data Analyst : rôle, compétences, formations et salaire

data analyst

DATA ANALYST

Le Data Analyst est l’un des métiers né grâce au Big Data. Avec l’essor des réseaux sociaux, du e-commerce et de l’internet des objets, les entreprises de toutes les industries possèdent désormais d’immenses quantités de données. Ces données peuvent être liées à leurs clients, à leurs produits, à leurs propres performances ou encore au marché dans son ensemble et à la concurrence.

En analysant ces données brutes, il est possible de dégager des informations très utiles pour appuyer la prise de décision et prendre un avantage compétitif. Cependant, l’analyse de données nécessite une expertise et des compétences. C’est là qu’intervient ce métier.

Tout savoir sur le métier de Data Analyst

Il est chargé de traiter les données à disposition de l’entreprise afin d’en extraire des informations permettant de stimuler la croissance de l’entreprise et d’aiguiller sa stratégie. Par exemple, les données peuvent permettre de déterminer le profil type du client de l’entreprise, et de saisir ses attentes, ses envies et ses besoins.

Il est ensuite possible de se baser sur ces informations pour décider quels produits développer, ou pour définir une stratégie marketing. Ainsi, il est au cœur de l’entreprise. C’est lui qui doit définir la stratégie à adopter et la direction à emprunter. Son rôle est de donner un sens aux données, de les transformer en informations exploitables.

En amont, le Data Analyst est également chargé de créer et de modéliser les bases de données de l’entreprise, puis d’assurer leur fonctionnement. C’est également son rôle d’élaborer les critères de segmentation pour exploiter les données de façon optimale.

Comment devenir Data Analyst ? Il doit impérativement bénéficier d’une expertise en mathématiques et en statistiques. Ceci lui permettra de réaliser des tableaux et des bilans à partir des données de l’entreprise.

Il doit aussi maîtriser les différentes bases de données, et le langage informatique de manière générale. En outre, il doit aussi connaître le secteur d’activité de son entreprise, et avoir de solides notions générales de business.

Par ailleurs, il doit être organisé et rigoureux, car il devra suivre l’évolution de la base de données au quotidien et confectionner des rapports exacts et précis. Des qualités rédactionnelles sont nécessaires pour élaborer ces rapports.

La maîtrise de l’anglais est nécessaire pour travailler dans une entreprise multinationale, et peut être utile pour assister à des séminaires et conférences. Bien évidemment, du fait de la nature confidentielle des données qu’il manipule, l’analyste de données doit être digne de confiance s’en tenir au secret professionnel.

Ce sont donc toutes ces compétences qui constituent un bon analyste des données.

Pour obtenir un des postes de Data Analyst, un diplôme de niveau Bac+4 ou Bac+5 est indispensable. Il peut s’agir d’un diplôme dans le domaine de l’ingénierie informatique, du marketing, ou des études statistiques. Une formation combinant ces trois domaines est bien entendu l’idéal.

Exemples de formations :

  • Cycle ingénieur spécialisation Ingénieur Finance, Architecture et Sécurité des Réseaux, Ingénierie des Services du numérique, Ingénieur d’Affaires, et Big Data (ESIGELEC Rouen)
  • INSEEC U.Digital
  • ESTIAM
  • ESSCA
  • EISTI
  • INSEEC
  • ESGI
  • Licence Pro Droit, Economie, Gestion Commerce spécialité Etudes Statistiques,
  • Master Pro Sciences technologies
  • Master Sciences Technologies, Santé mention Informatique
  • Master International Big Data

De plus en plus d’entreprises de toutes les industries embauchent des analystes de ce type pour gérer leurs données. Les principaux secteurs dans lesquels l’analyste peut trouver du travail sont l’industrie, le commerce, le marketing, la finance, les banques, les assurances et la santé. Les grandes entreprises quant à elles recrutent généralement au moins un analyste des données

Sachant que l’analyste de données est chargé de mettre à jour les bases de données et d’assurer leur fiabilité, toutes les entreprises possédant une base de données sont susceptibles d’avoir besoin d’un de ces responsables du traitement des informations.

Avec quelques années d’expérience, il peut évoluer pour devenir Data Scientist. Il est aussi possible de devenir ingénieur Business Intelligence, Data Engineer, Chief Data Officer, Master Data Manager ou Data Security Manager.

En moyenne, un Data Analyst employé par une entreprise française touche entre 38 000 et 45 000 euros par an. S’il possède des compétences dans le domaine du Big Data, le salaire annuel peut facilement dépasser les 50 000 euros. Par mois, cet analyste touche en moyenne entre 2200 et 2500 euros nets.

Qui peut réussir en tant que data analyst freelance ?

Comme tout indépendant, il faudra savoir vous vendre pour trouver des missions. Ainsi, il faut avoir un minimum de sens de la communication. En plus de cela, il vous faudra également être votre propre comptable. En d’autres termes, vous serez tout seul, et il faudra savoir vous motiver, vous discipliner, persévérer, être ferme avec vos clients. Il faut donc faire preuve d’une certaine maturité si l’on envisage une carrière de data analyst freelance.

Quand passer au freelance ?

Pour réellement avoir une chance, il faudra attendre d’avoir entre 2 et 3 ans d’expérience professionnelle avant de se mettre à son compte. De la sorte, vous serez plus à même de comprendre les impératifs du métier. Vous aurez également acquis assez de maturité. Enfin, ces quelques années vous permettront également d’établir de bonnes connexions professionnelles par qui vous pourrez trouver vos premières des missions.

Où dénicher des clients ?

Deux voies s’ouvrent au data analyst trouver ses clients. Comme évoqué précédemment, il pourra se tourner vers son réseau. Ce sera l’option privilégiée par les débutants. Mais une autre option existe : les plateformes de freelance sur internet. Elles font le lien entre les entreprises et les data analysts indépendants. 

Par exemple, la plateforme Freelance-informatique permet aux sociétés de déposer des offres de missions. De leur côté, les data analysts indépendants sont invités à déposer leurs CVs. Ainsi, la plateforme fournira aux entreprises les CVs correspondants aux profils de leurs offres. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un oeil à leur site. Bien évidemment, le bouche-à-oreille sera un élément primordial. Ainsi, le travailleur indépendant devra toujours effectuer un travail irréprochable pour trouver des clients et ne pas les perdre.

Réfléchissez avant de faire le saut

Avant de prendre la route de l’indépendance professionnelle, il faudra garder en tête que le chemin ne sera pas de tout repos. Solitude, doute ou encore instabilité financière ne sont que quelques exemples du lot qui attend le travailleur freelance, et ce, même les plus expérimentés. Pour toutes ces raisons, il faut toujours rappeler que la vie de freelance n’est pas pour tout le monde. Malgré tout, vous pouvez toujours tenter l’expérience et décider de revenir travailler en entreprise si l’auto entreprenariat ne marche pas pour vous.

Missions

  • Analyser les données pour les transformer en informations exploitables
  • Définir la stratégie Data-Driven de l’entreprise
  • Créer et maintenir les bases de données de l’entreprise
  • Elaborer les critères de segmentation

Compétences

  • Expertise en mathématiques et en statistiques
  • Maîtrise des bases de données
  • Maîtrise de l’informatique
  • Rigueur et organisation
  • Connaissance de l’entreprise
  • Maîtrise de l’anglais

Diplômes et formations

  • Bac+4 ou 5 en statistiques, informatique ou marketing
  • Formation Big Data

Salaire

Entre 2200 et 2500 euros nets en moyenne par mois

depose cv emploi big data

Send this to a friend