Accueil > Emplois Big Data : tout savoir sur les métiers de la donnée > Chief Data Officer (CDO) : rôle, compétences, formations et salaire

Chief Data Officer (CDO) : rôle, compétences, formations et salaire

Could not resolve host: public.newsharecounts.comCould not resolve host: public.newsharecounts.com
chief data officer

CHIEF DATA OFFICER (CDO)

DIRECTEUR DES DONNEES

Chief Data Officer (CDO) ou directeur des données est l’un des métiers du Big Data. Avec l’essor d’internet et des objets connectés, de nombreuses entreprises se sont retrouvées avec un grand nombre d’informations à disposition, sans forcément savoir qu’en faire. Si les données peuvent apporter de nombreux bénéfices à l’entreprise, elles peuvent aussi être coûteuses et complexes à exploiter. Il est nécessaire de développer l’infrastructure adéquate pour collecter les données, mais aussi d’avoir la capacité d’accéder à ces données et de les extraire. Par la suite, il faut également pouvoir les convertir en insights utilisables.

Au départ, ces tâches étaient allouées aux responsables des départements informatiques. Cependant, au milieu des années 2010, face à l’augmentation exponentielle des données à disposition, certaines entreprises ont décidé de créer un pont entre les départements informatiques et les dirigeants (responsables des ventes, des ressources humaines ou du marketing) qui ont besoin des informations en temps réel. Tel est le rôle du Chief Data Officer (CDO).

Tout savoir sur le métier de Chief Data Officer (CDO) ou directeur des données

Le Chief Data Officer, CDO ou directeur des données, doit créer un environnement permettant à tous les différents responsables de l’entreprise d’accéder aux informations dont ils ont besoin facilement et en toute sécurité. Pour ce faire, il doit trouver les plateformes et systèmes logiciels de Business Intelligence les plus appropriés pour que chacun puisse effectuer des analyses de données de manière autonome. Le Chief Data Officer est donc au coeur de son organisation.

Il doit également repérer parmi toutes les informations à disposition de l’entreprise quelles sont les plus importantes à extraire pour des prises de décisions optimales en s’appuyant sur une méthodologie objective basée sur les statistiques. Il doit vérifier que les informations recueillies en interne ou en externe sont fiables et cohérentes et prêtes à être analysées.

Le CDO est donc aussi responsable de la qualité et de la cohérence des données. Sa fonction croise donc celles d’autres métiers comme le contrôleur de gestion, le directeur informatique (DSI), et le responsable des activités opérationnelles. Il officie également en étroite collaboration avec les Data Scientists, analystes web, et autres spécialistes des données au sein de son entreprise.

Au quotidien, le Chief Data Officer doit créer une base de données pour l’entreprise et l’organiser. Il doit aussi s’assurer de la qualité et de la cohérence des données. Il doit exploiter la base de données des clients de l’entreprise, mais aussi l’optimiser et l’étoffer. Il devra également réaliser des rapports sur les différentes données. Enfin, il doit définir une stratégie en fonction des données récoltées.

La compétence la plus importante pour devenir Chief Data Officer est évidemment une grande connaissance des différents outils de Business Intelligence et d’analyse de données. Le CDO est surtout un expert en mathématiques, en statistique et en analyse. De fait, il doit être doté d’une personnalité rigoureuse et organisée.

Cependant, le Chief Data Officer doit aussi posséder des qualités humaines comme l’écoute, la pédagogie et la communication qui lui permettront d’initier tous les différents responsables des départements de l’entreprise à l’analyse de données autonome. En tant que manager d’équipe, le CDO doit aussi être un bon leader, diplomate et charismatique, capable d’amener ses troupes à exceller.

Pour devenir Chief Data Officer, un Bac+4 ou Bac+5 en informatique, management, statistiques ou en marketing est le strict minimum. Une formation spécialisée dans le domaine du Big Data est une bonne alternative. Cependant, les débutants ne peuvent généralement pas accéder à ce poste.

Une expérience professionnelle est demandée en tant qu’informaticien, data scientist ou data miner. Une fois cette expérience acquise, il est possible de trouver un poste de Chief Data Officer ou CDO facilement puisque le secteur est en pleine croissance.

Exemples de formations :

  • European master in Data Mining and knowledge management (Lyon 2)
  • Master statistiques pour l’évaluation et la prospective (Université Reims-Champagne Ardennes)
  • Master MIASHS : big data et fouille de données (Paris 8)
  • Master Data Science Grenoble (INP Ensimag et Polytech Nantes)
  • Mastère en ingénierie Big data (ESGI)
  • MSc (master of sciences) : statistics for smart data (Ensai)
  • Big Data for business (Ecole polytechnique – HEC)
  • Data sciences & business analytics (Centrale Supelec – Essec Business School)
  • Applied data science & big data (Data science institute)
  • Data Science (Ensae ParisTech)
  • Data Management (PSB)
  • IAMD – ingénierie et applications des masses de données (Télécom Nancy)
  • Big data & data science (Mines Nancy)
  • Data Science (Ensae ParisTECH)
  • Ingénierie des systèmes d’information (Grenoble INP Ensimag),
  • Mastère spécialisé Big data – gestion et analyse des données massives (Télécom ParisTech)
  • Mastère spécialisé Big data : analyse management et valorisation responsable (Ensimag + EMSI Ecole de management de Grenoble)

Le Chief Data Officer (CDO) est l’un des métiers les plus en vogue dans le domaine du Big Data. Selon les prédictions de Gartner publiées en 2016, d’ici 2019, 90% des grandes entreprises embaucheront un Chief Data Officer d’ici 2019. La firme de recherche estime que les adopteurs précoces du rôle de Chief Data Officer sont les pionniers d’une nouvelle fonction. Elle prédit par ailleurs que 15% d’entre eux deviendront CEO, COO, CMO ou autre poste de chef d’ici 2020.

Le gouvernement britannique a nommé Mike Bracken en tant que premier Chief Data Officer en mars 2015, et le Financial Times a nommé son premier CDO Tom Betts en septembre 2015. En France, ce métier s’installe lentement mais sûrement dans les entreprises.

Selon la firme de recrutement Harvey Nash, le rôle de Chief Data Officer évolue rapidement. De nombreuses personnes aux fonctions diverses s’autoproclament CDO. Cependant, de manière générale, un Chief Data Officer est payé entre 170 000 et 300 000 dollars par an.

Selon PayScale, en janvier 2018, un CDO est payé en moyenne 170 039 dollars par an. Cette moyenne est basée sur les réponses de 90 Chief Data Officers. En France, le salaire mensuel est généralement compris entre 3500 et 4900 euros.

Missions

  • Créer un environnement Big Data pour l’entreprise
  • Choisir les données à analyser
  • Assurer la qualité, la cohérence des données
  • Réaliser des rapports à partir des données analysées
  • Développer une stratégie data driven

Compétences

  • Maîtrise des outils analytiques et bases de données
  • Expertise mathématiques, statistiques, informatique, analyse
  • Communication et pédagogie
  • Charisme, diplomatie, leadership
  • Connaissance de l’entreprise et son secteur d’activité

Diplômes et formations

  • Bac+4 ou 5 en en informatique, management, statistiques ou en marketing
  • Formation Big Data
  • Ecole d’ingénieur spécialisée

Salaire

Entre 3500 et 4900 euros par mois

depose cv emploi big data

Send this to a friend