nft tout savoir

NFT : Tout savoir sur la nouvelle forme de crypto-monnaie

Dans un monde toujours plus digitalisé, les NFT sont les dernières crypto-monnaies à faire fureur ces jours-ci. Mis en lumière par plusieurs ventes record en début d’année, cette nouvelle forme de technologie, qui signifie « jeton non fongible », se retrouve aujourd’hui sous le feu des projecteurs. Derrière ce terme se cache une fonctionnalité qui peut rapporter des milliers, voire millions de dollars à certains artistes, et ce, depuis maintenant quelques temps.

Comme les nouvelles vont vite, il n’a pas fallu longtemps pour aiguiser la curiosité du grand public. Les NFT sont vite devenus populaires. Si ces derniers ont des applications dans le monde de l’art, l’idée veut qu’ils s’appliquent aussi bien dans d’autres domaines variés, tels que les jeux vidéo, ou le sport.

 

Qu’est-ce que les NFT ?

NFT est l’abréviation du terme anglais « Non Fungible Token ». Un token, ou un « jeton » est un actif numérique émis par une blockchain. Dans la même catégorie, on retrouve les bitcoins, ou encore le XRP. 

Créés sur une plateforme de contrats intelligents, Ethereum, les NFT sont toutefois bien différents des autres crypto-monnaies. En effet, non fongible signifie que chaque unité (jeton) est unique, et ne peut être reproduite. Au contraire des bitcoins qui sont fongibles, ces unités de monnaie particulières sont égales et identiques. Elles peuvent s’apparenter à de la monnaie réelle.

Revenons aux NFT, cette propriété dite « non fongible » peut être utilisée pour de nombreuses choses. Mais ce qui suscite littéralement l’engouement derrière ces jetons repose sur l’art numérique et les objets de collection. 

En d’autres termes, les gens ont compris qu’un objet numérique unique peut avoir une valeur monétaire significative, au même titre qu’une œuvre d’art, de par son unicité. C’est pourquoi on retrouve un espace qui s’est récemment développé dans le domaine de l’art digital, des jeux vidéo et du sport.

Fonctionnement des NFT

Les NFT dépendent en majorité de la plateforme où ils sont créés. Dans ce cas, nous allons nous concentrer sur Ethereum, qui regroupe le plus grand nombre de ces crypto-arts.

Comme on parle ici de « propriété », aucune autorité, personne ne peut annuler votre propriété à un NFT ou en recréer un exactement pareil. De plus, ils sont également « sans autorisation », c’est-à-dire que n’importe qui peut en créer, en acheter ou en vendre sans une quelconque autorisation. Toutefois, le rapport d’unicité demeure, même si n’importe qui peut le consulter.

Autrement, on peut comparer un NFT à une carte à collectionner unique en son genre, disposée dans une vitrine ouverte et que tout le monde peut admirer. La seule spécificité est qu’il appartient à une seule et unique personne à un moment donné. Dans la pratique, il peut se représenter à travers une œuvre d’art numérique, une image. En soi, c’est l’existence même en tant qu’objet numérique dans la blockchain qui rend un NFT unique.

Acheter ou échanger des NFT, c’est possible ?

Tout à fait ! Les NFT s’achètent et s’échangent comme n’importe quel autre crypto-monnaie basé sur Ethereum. Mais les transactions de ces jetons s’effectuent sur une plateforme différente, ou plutôt sur une extension de navigateur : Metamask. Elle vous permet d’interagir avec diverses composantes d’Ethereum, comme les échanges d’applications. De plus, Metamask peut être considéré comme un portefeuille numérique. Il regroupe tous vos jetons créés sur Ethereum, qu’ils soient fongibles ou non.

Une fois l’extension installée, vous pouvez directement acquérir des NFT sur la plateforme moyennant des fonds. L’achat peut se faire via une carte de débit, telle que Apple Pay ou autres moyens de paiement. À noter qu’il s’agit réellement de fonds monétaires, et que la vigilance est vivement conseillée. En effet, une fois vos fonds acquis, veillez à ce que votre mot de passe Metamask, ainsi que la clé privée de votre portefeuille soit stocké dans un endroit sûr de votre ordinateur.

Enfin, lorsque vous visitez un site web qui est en mesure de vous vendre des NFT, ou d’en échanger, il suffit de vous connecter à votre porte-monnaie Metamast et d’effectuer les transactions.

nft valeur

La valeur d’un NFT

D’une certaine manière, de nombreux NFT ne sont qu’une image numérique. Un simple clique droit de la souris permet d’enregistrer sur votre ordinateur. Sinon, ils peuvent être tout ce qu’il y a de numérique : dessin, musique, cerveau IA, etc. Même si ces derniers résident sur une blockchain Ethereum, il est possible d’en copier une infime partie. Toutefois, l’entrée de la plateforme vous indique, et ce, de manière transparente, qui a créé le NFT et qui en est le propriétaire.

C’est ainsi qu’un NFT prend toute sa valeur. Si vous êtes fan de la NBA, il est possible d’acquérir un NFT officiel représentant votre joueur préféré. À cet égard, certains NFT peuvent être considérés comme plus précieux que d’autres, le tout, toujours selon la personne qui le possède.

Voici un exemple pour illustrer nos propos : pour un gamer, il est possible d’acheter un NFT lié à un jeu en ligne. Ce dernier peut faire l’objet d’un prestige particulier et unique dans le jeu. Seul le titulaire du NFT sera en mesure d’acquérir. Si on reste dans ce domaine, la valeur de ce NFT peut vite grimper. Parfois, il peut être difficile, voire impossible, d’obtenir un objet de la sorte. De plus, ce type de crypto-monnaie, personne ne peut vous le prendre, pas même les propriétaires du jeu.

Il en est de même dans les autres domaines. Étant un espace naissant et grandissant, beaucoup d’hystérie autour du sujet apparaît. Des transactions à hauteur de plusieurs millions d’euros ont déjà été effectuées. Parfois, certains NFT se vendent pour une somme énorme. Ou sinon acheter à un coût dérisoire, puis revendu avec un bénéfice exponentiel.

À cet effet, nous tenons aussi à souligner que le marché est sujet à beaucoup d’escroquerie. Par exemple, une baleine de crypto-monnaie peut acheter beaucoup de NFT pour les vendre à son propre compte, une autre adresse d’Ethereum. Cette action permet de gonfler artificiellement les prix des NFT. Dans ce cas, ce n’est pas parce qu’un NFT a été échangé contre beaucoup d’argent qu’il nécessite forcément une grosse somme pour l’acquérir.

Investir dans les NFT : un bon ou mauvais choix ?

Si l’idée d’acheter un NFT parce qu’il vous plaît est une chose, investir dedans en est une autre. Encore une fois, nous tenons à rappeler que le domaine est encore tout récent. Et comme les bitcoins, le cours de la crypto-monnaie prend en compte plusieurs autres paramètres qui touchent à l’économie. Comme une œuvre d’art, un certain temps a dû passer pour que ce dernier puisse être reconnu comme tel.

Il est donc difficile de dire si, oui ou non, l’investissement dans un ou plusieurs jetons non fongibles représente un bon ou mauvais choix. Sinon, si vous envisagez d’investir dans les NFT, vous devrez vous plonger dans un monde complexe, où chaque marché de NFT diffère selon les transactions. De plus, ces dernières peuvent s’avérer coûteuses, en raison d’une récente congestion du réseau. Sachez qu’il est fort possible de trouver des personnes qui paieraient des centaines de milliers d’euros pour ce type de « cartes à collectionner ». C’est ce qui rend les NFT si désordonnés d’une part, et intéressants de l’autre.