surfshark

Test de Surfshark : pourquoi le VPN séduit-il autant ? - octobre 2022

Surfshark est classé parmi les meilleurs services VPN disponibles en 2021. Réputé pour son tarif très abordable et ses fonctionnalités multiples, Surfshark est aujourd’hui considéré comme une alternative incontournable. Mais ces raisons sont-elles suffisamment justifiées pour faire de ce fournisseur votre VPN préféré ? La réponse dans notre test complet.

La recrudescence des menaces sur internet oblige les internautes à se tourner davantage vers des solutions de sécurisation de leur identité en ligne. Les réseaux privés virtuels ou VPN figurent parmi les outils qui permettent de répondre à ces besoins mais les fournisseurs de service VPN proposent encore bien plus de fonctionnalités.

Les tarifs de Surfshark :

  • 1 mois => 11,50 €
  • 6 mois => 5,49 €/mois
  • 24 mois + 3 mois gratuits => 1,97 €/mois

Le marché des VPN est particulièrement concurrentiel et foisonne d’outils proposant des fonctionnalités multiples à des tarifs tout aussi variés. Surfshark fait partie de ces solutions et se hausse même sur le podium du top des meilleurs VPN en 2021. Mais qu’en est-il réellement de Surfshark ? Ses services sont-ils vraiment à la hauteur de sa réputation ? Découvrons tout cela en détail.

Surfshark : un VPN complet et réputé

surfshark

Surfshark est un fournisseur de service VPN qui a vu le jour au début de l’année 2018. La société est localisée dans les Îles Vierges Britanniques. Elle profite donc du statut particulier de ce territoire en termes de politique de confidentialité.

Le service permet aux utilisateurs de :

  • Protéger ses données contre le piratage
  • Profiter des contenus en streaming n’importe où dans le monde
  • Naviguer librement en protégeant leur anonymat
  • Débloquer les contenus géo-restreints

Aujourd’hui, Surfshark profite d’une popularité croissante et tient une place de choix dans le classement des meilleurs VPN du marché. L’application privilégie la confidentialité sur internet et met un point d’honneur à sécuriser la vie numérique de ses utilisateurs

Surfshark dispose d’une riche panoplie de fonctionnalités. Qui plus est, le service propose des services performants à des tarifs défiant toute concurrence.

Serveurs

Le réseau de Surfshark compte actuellement plus de 3 200 serveurs couvrant 62 pays différents. Comparée à des fournisseurs de service comme CyberGhost (plus de 7 400 serveurs) ou NordVPN (plus de 5 400 serveurs), cette infrastructure n’est pas énorme mais elle a le mérite de couvrir les emplacements les plus intéressants.

La plupart des serveurs de Surfshark sont localisés aux USA, en Europe (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne), au Canada, en Inde et en Australie. Plus particulier encore, le service dispose de serveurs physiquement présents dans des pays comme la Russie ou la Turquie, reconnus pour la censure.

D’autre part, Surfshark dispose de plusieurs serveurs à IP statiques qui permettent à ses utilisateurs  de contourner les vérifications d’identité avancées. Ces serveurs facilitent l’accès aux applications bancaires et aux sites de paiement sécurisés (PayPal, Payoneer, etc.).

Compatibilité multiplateforme et connexion simultanée

Le client VPN Surfshark est compatible avec la majorité des systèmes d’exploitation fixes (Windows, Linux, mac OS), mobiles (Android, iOS) et sur la plupart des Smart TV (Fire TV, Apple TV, Android TV, …). Des applications spécifiques pour navigateurs web (Chrome, Firefox) et pour consoles de jeux (PlayStation, Xbox) sont également disponibles.

Un des plus gros avantages de Surfshark est qu’il autorise la connexion d’un nombre illimité d’appareils en simultané, et ce sans altérer la performance du service. Un seul abonnement permet donc de connecter autant d’appareils que désiré. C’est un véritable avantage comparé à ses concurrents directs qui limitent généralement ce nombre à 6 (NordVPN) ou 7 (CyberGhost) appareils.

Sécurité

En plus des fonctionnalités de base d’un VPN, Surfshark propose toute une gamme d’outils pour renforcer la sécurité de ses utilisateurs.

Surfshark utilise un cryptage AES-256 bits pour la protection des données utilisateurs. Le logiciel exploite également des serveurs RAM qui détruisent automatiquement les informations enregistrées lors d’une session, à la déconnexion du client VPN.

Par ailleurs, Surfshark exploite quatre protocoles de sécurité différents :

  • OpenVPN, le célèbre protocole open-source
  • IKEv2 pour les connexions sur mobile
  • WireGuard pour son niveau de sécurité élevé
  • Shadowsocks pour son efficacité à contourner la censure

Surfshark se démarque à travers l’exploitation de serveurs sans fuite d’IP ni de DNS. La fonction kill switch automatique du VPN est particulièrement efficace toutefois, il est nécessaire de l’activer manuellement lors de la première utilisation.

Finalement, Surfshark dispose d’un mode NoBorders conçu pour détecter les technologies de blocage VPN et d’une option Whitelister qui autorise certaines applications ou sites à contourner le VPN.

Confidentialité

Compte tenu de sa localisation aux îles Vierges britanniques, Surfshark applique une politique de confidentialité no-log extrêmement stricte. En effet, ces îles ne font pas partie de l’alliance des 5, 9 et 14 yeux. Le service ne collecte donc pas d’adresse IP, d’historique de navigation ou d’informations de connexion.

En revanche, les données d’identification et de facturation du service VPN sont enregistrées en plus des rapports (diagnostics, analytiques) transmis par l’application. Il est toutefois possible de décider de ne pas transmettre ces rapports.

En plus de ces spécificités, l’application Surfshark dispose de multiples fonctionnalités pour protéger l’anonymat de l’utilisateur. Ainsi, l’option CleanWeb intégrée agit comme un bloqueur de publicités et de logiciels malveillants. Quant au mode Camouflage, il permet de cacher l’activité en ligne de l’utilisateur aux FAI et/ou aux agences gouvernementales.

Enfin, il est possible de souscrire à un module payant pour bénéficier de Surfshark Alert et Surfshark Search. Alert indique à l’utilisateur en cas de divulgation de ses données personnelles et Search permet d’utiliser un moteur de recherche sans publicité ni tracker.

Vitesses de connexion

Lors de l’utilisation d’un VPN comme Surfshark,  une baisse du débit de connexion est généralement observée. Ce ralentissement est en partie causé par l’éloignement du serveur mais aussi par la qualité de celui-ci.

La connexion à un serveur en France puis à un autre aux Etats-Unis ont permis de réaliser les tests de vitesse avec Surfshark.

Dans un premier temps, les débits d’upload et de download de la connexion ont été mesurés sans l’usage de Surfshark. Cette mesure préalable a permis d’obtenir un débit descendant (download) de 315 Mbps et un débit ascendant (upload) de 349 Mbps.

Lors de la connexion de Surfshark à un serveur situé en France, les débits de download et d’upload ont été respectivement de 105 Mbps (baisse de 66 %) et 89 Mbps (baisse de 74 %). La connexion à un serveur américain a permis d’obtenir 35 Mbps en download et 25 Mbps en upload. Soit une chute respective de 88 % et de 92 %.

Il est clair qu’au terme de ces tests, les chutes de débits sont assez conséquentes. La performance de Surfshark en matière de vitesse de connexion est largement en dessous de celles de CyberGhost ou d’ExpressVPN. Toutefois, ces débits demeurent acceptables pour la majorité des tâches en ligne et notamment pour le streaming.

Streaming et torrents

Surfshark permet à ses utilisateurs de visionner des contenus bloqués géographiquement en simulant une connexion à internet depuis le pays concerné.

Lors des tests de connexion aux principales plateformes de SVoD (vidéos à la demande), Surfshark s’en est particulièrement bien sorti. Le VPN a permis de débloquer une vingtaine de bibliothèques (Netflix, HBO Max, Disney+ ou Amazon Prime Video, etc.) ainsi que plusieurs chaînes de télévision françaises et européennes (France TV, M6, TF1, BBC, RTBF, etc…).

La connexion à Netflix USA avec un serveur situé aux États-Unis a permis une lecture immédiate de la vidéo. La même opération avec un serveur européen a produit un résultat similaire. La vitesse de connexion a permis un visionnage en qualité HD et aucune fuite n’a été enregistrée.

D’autre part, Surfshark autorise également le téléchargement de torrents en P2P. Le niveau de sécurité offert par le logiciel assure une connexion sécurisée avec les principaux sites de torrents et autorise l’usage des clients P2P comme BitTorrent.

Tarifs

Surfshark propose actuellement 3 offres d’abonnement à ses clients :

  • 1 mois => 11,50 €
  • 6 mois => 32,94 € (soit 5,49 €/mois)
  • 24 mois + 3 mois gratuits => 53,09 € (soit 1,96 €/mois)

L’offre 6 mois permet d’économiser 52 % tandis que l’offre 24 + 3 mois gratuits propose 83 % de réduction des coûts de l’abonnement. Cette dernière offre se révèle particulièrement intéressante et place Surfshark parmi les VPN les moins chers du marché.

Une garantie de remboursement de 30 jours accompagne chaque abonnement. Cette période permet de tester l’ensemble des fonctionnalités de Surfshark et d’être intégralement remboursé en cas de changement d’avis.

Les plus

  • Tarif imbattable
  • Pas de limite sur le nombre de connexions simultanées
  • Prend en charge les torrents
  • Riche en fonctionnalités
  • Mode Camouflage

Les moins

  • Nombre de serveurs limité
  • Écarts importants de vitesse pour certains serveurs

Verdict

Surfshark mérite bien sa place sur le podium des meilleurs VPN en 2021. Le logiciel est fiable, riche en fonctionnalités et ultra-sécurisé. De plus, il propose l’un des tarifs les moins chers du marché et permet la connexion d’un nombre illimité d’appareils. Un avantage indéniable sur ses principaux concurrents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest