Kill switch

Kill switch : tout savoir sur cette fonctionnalité d’un VPN

La fonction “Kill Switch” est connue aujourd’hui par la majorité des internautes comme l’attribut VPN le plus sûr pour se protéger lors de la navigation en ligne. Considéré comme un bouton d’arrêt d’urgence virtuel, celui-ci vous garantit une sécurité quasi sans faille lorsque votre VPN vous lâche au mauvais moment. 

Lorsque vous vous servez d’un VPN pour naviguer, le Kill Switch est une fonction qui peut se révéler particulièrement utile. Et pour cause, il s’agit de la dernière barrière protectrice quand le VPN lâche. Dans les faits, le Kill Switch se définit comme un agent virtuel responsable de la protection de vos données.

Ainsi, même avec le VPN le plus furtif du marché, vous serez plus serein d’avoir cette option activée en permanence. Il est même aujourd’hui conseillé de ne pas choisir un VPN gratuit ou payant ne disposant pas du Kill Switch.

Kill Switch : qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, Kill Switch est une fonction qui assure la protection votre appareil des connexions non protégées. En effet, ce dispositif se charge de veiller sur vos données personnelles lorsque le VPN s’interrompt de manière imprévisible. Si cette éventualité venait à se produire, le Kill Switch va alors bloquer automatiquement votre accès à internet ou à une application spécifique. Par ailleurs, lors d’une interruption du VPN, le Kill Switch se charge également d’arrêter le téléchargement de torrents.

Notons que peu importe le modèle de Kill Switch que vous allez utiliser, le principe est toujours le même. Le dispositif coupe la connexion internet dès que le VPN devient instable.

Dans les détails, le processus se produit en 4 étapes  :

  • Analyse du réseau : la courbe représentative de la connexion VPN est suivie par le Kill Switch en permanence pour détecter les variabilités.
  • Détection des anomalies : une alerte se déclenche quand l’adresse IP change brusquement.
  • Blocage de la connexion : le Kill Switch arrête la connexion internet ou l’application défectueuse.
  • Reconnexion : une fois l’erreur corrigée, la fonctionnalité rétablit la connexion internet de manière automatique.

Dans tous les cas, le blocage reste effectif tant que le tunnel chiffré n’est pas rétabli ou que Kill Switch n’est pas désactivé.

Par ailleurs, il faut savoir que la fonction Kill Switch se décline en 2 grandes catégories : le Niveau système et le Niveau de l’application. Pour la première catégorie, la totalité de la connexion internet va être interrompue lorsque le VPN ne fonctionne pas, le but étant de garder votre adresse IP invisible.

Pour la deuxième catégorie, vous avez la possibilité de choisir l’application à désactiver quand la connexion VPN est hors service.

À noter que la majorité des plateformes de VPN optent pour le Niveau système en raison de la sécurité renforcée qu’il propose.

Découvrez notre top 3 des meilleurs VPN avec Kill Switch

Alors que de nombreux fournisseurs ne cessent de vanter le mérite de leur solution, force est de constater que tous les VPN ne vous garantissent pas une sécurité à tout instant. Pendant que d’autres se proposent de protéger votre appareil même lorsque le VPN lâche. Ceci en mettant à votre disposition la fonction Kill Switch. Alors, quelles sont ces solutions qui vous promettent une meilleure sécurité en ligne ? Découvrez notre top 3 des meilleurs VPN avec Kill switch

NordVPN

Première en matière de vitesse et de performance, NordVPN se démarque avec ses fonctionnalités de sécurité avancées qui permettent de sécuriser votre connexion contre toutes les tentatives d’intrusion. Sans oublier les logiciels malveillants, les traqueurs et les publicités.

Parmi ses caractéristiques, on retrouve un Kill Switch ultra-performant. Celui-ci intervient aussi bien au niveau système qu’au niveau de l’application. Ainsi, NordVPN  se propose de bloquer tous les accès non protégés à Internet lorsque votre trafic ne passe pas par un de ses serveurs.

Découvrez notre avis NordVPN pour plus de détails.

Surfshark

Si Surfshark fait aujourd’hui partie des VPN les plus prisés, c’est parce qu’il s’agit sans aucun doute du VPN premium le moins cher du marché. Mais, au-delà de son excellent rapport qualité/prix, ce service offre des performances tout simplement exceptionnelles. Surfshark se démarque aussi par son double cryptage AES-256 (GCM et CBC) ainsi que ses 4 protocoles de sécurité.

On l’apprécie aussi pour sa fonction Kill switch qui intervient au niveau du système.

Découvrez notre avis Surfshark pour en savoir plus.

Cyberghost

Avec un prix particulièrement accessible par rapport aux autres solutions disponibles sur le marché, Cyberghost fait partie de l’une des solutions VPN les plus populaires auprès des particuliers et des professionnels.

Il faut dire que ses solides performances ainsi que son grand réseau de serveurs qui permet d’accéder aux contenus de nombreux pays dans le monde à tout pour plaire aux personnes à la recherche d’une solution fiable et hautement sécurisée. S’y ajoute son interface très intuitive et particulièrement conviviale. Bien évidemment, Cyberghost met également à la disposition de ses utilisateurs un Kill Switch niveau système.

Découvrez notre avis Cyberghost pour plus de détails.

Kill switch : l’arme ultime pour faire face aux déconnexions de VPN

Même si les VPN que nous avons sélectionnés ont le mérite d’être particulièrement fiables et efficaces, il est important de savoir qu’aucun service n’est à l’abri d’une déconnexion impromptue ou d’un bug.

Or, dans la majorité des cas, ces dysfonctionnements sont tellement brefs que nous n’avons pas toujours le temps d’y prêter attention. Contrairement à nous, les logiciels malveillants et les hackers profitent de ces micro-moments de vulnérabilités pour s’incruster insidieusement dans notre machine et causer des dégâts parfois irréversibles. D’où l’intérêt du Kill Switch, cet interrupteur d’urgence qui vous protège en toute circonstance, y compris lors d’une déconnexion VPN.

Ainsi, il est toujours important de vérifier que cette fonction est activée sur votre appareil. De même, avant de s’arrêter sur un VPN en particulier, il est vivement recommandé de vérifier que la solution que vous allez choisir dispose bien de cette fonction. On le retrouve de temps en temps sous d’autres appellations. C’est notamment le cas d’ExpressVPN qui a baptisé sa fonction Kill switch Network Lock.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest