Test VPN

Comment faire un test pour s’assurer qu’un VPN fonctionne bien ?

Alors que les VPN se positionnent aujourd’hui comme la meilleure solution pour garantir la protection de vos données et votre confidentialité dans vos activités numériques, toutes les technologies ne sont pas pour autant infaillibles. Ainsi, pour s’assurer que votre solution sécurise réellement votre navigation, il est vivement conseillé de faire un test VPN. Comment faire ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce dossier.

Si vous avez pris la décision d’utiliser un VPN gratuit ou payant, c’est avant tout pour protéger et préserver votre vie privée lors de vos navigations internet. Comme vous le savez déjà, pour être sûr de faire le bon choix, il est important de prendre en compte un certain nombre de paramètres : la fiabilité, les technologies de cryptage, les protocoles de tunneling utilisés ainsi que les différentes fonctionnalités proposées.

Une fois que vous avez votre outil en main, il faudra tester si la solution que vous avez choisie remplit bien toutes ses fonctions et répond parfaitement à l’ensemble de vos exigences. Il s’agit d’ailleurs de la première étape à ne surtout pas négliger avant d’utiliser votre VPN au quotidien.  Afin de vous aider dans cette démarche, nous avons fait un petit point sur les différentes procédures à suivre pour faire un test de votre VPN.

Test VPN : les paramètres à vérifier

Si un VPN se révèle particulièrement utile pour assurer votre sécurité en ligne,  différentes fuites peuvent impacter le niveau de protection de votre solution. Un test de sécurité vous permettra alors de savoir si vous naviguez bien de manière anonyme comme prévu et comment résoudre les failles. Voici les différents types de fuites :

Les fuites d’adresses IP

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’adresse IP se présente comme votre carte d’identité lorsque vous naviguez sur la toile. C’est cette série unique de chiffres qui permet à votre FAI et les différents sites que vous visitez de connaître moult informations que vous aurez préférées garder pour vous. De votre emplacement géographique à la marque de votre appareil en passant par la résolution de votre écran, l’adresse IP permet également aux sites internet de vous proposer des publicités et des services ciblés.

De ce fait, pour naviguer en paix et éviter toutes formes de pistages, le premier rôle de votre solution VPN est de mettre à l’abri votre adresse IP.  Un test VPN vous permettra de savoir si votre configuration masque réellement votre IP et qu’aucun tiers ne sache où vous êtes ainsi que ce que vous faites pour un anonymat garanti.

Notons que les fuites d’adresses IP peuvent concerner aussi bien le protocole IPv4 que le protocole IPv6 en raison des problèmes de compatibilité, mais aussi les vulnérabilités Inhérentes aux plug-ins de navigation ou encore aux systèmes d’exploitation. Un bon VPN doit pouvoir disposer des compétences techniques nécessaires pour protéger votre navigation de ce type de failles.

Les fuites DNS

Même si votre solution VPN cache votre adresse IP, cela ne signifie pas que votre emplacement est entièrement sécurisé. En effet, les fuites DNS peuvent fragiliser votre protection et exposer vos données à des individus mal intentionnés. Il s’agit ainsi de l’une des grandes menaces qui pèsent sur votre confidentialité en ligne. Dans les détails, une fuite DNS intervient lorsque vos requêtes sont acheminées vers  des serveurs DNS par défaut appartenant à votre FAI au lieu de passer par le tunnel chiffré de votre VPN.

Pour rappel, c’est le DNS (Domain Name System) qui traduit les noms de domaine, longs et complexes des serveurs web, en langage humain, c’est-à-dire en adresses IP réelles. Ainsi, ce système permet également d’identifier l’appareil connecté à une page web, votre historique de navigation et votre emplacement.

Pour garantir votre anonymat total sur internet, il est donc impératif de faire un test VPN pour vérifier si les requêtes DNS passent bien par votre solution et non par le FAI. Par ailleurs, ce test vous permettra aussi de savoir si la solution que vous avez choisie propose bien une fonctionnalité spécifique pour les DNS et vérifier son efficacité contre les fuites.

Les fuites WebRTC

Si n’importe quelle fuite d’adresse IP et DNS est une menace pour vos données, les fuites WebRTC ne sont pas non plus à négliger.

En théorie, la communication web en temps réel (WebRTC) est un ensemble de technologies standardisées garantissant un débit plus rapide et moins de latence lors de l’utilisation des applications de chat vocal ou vidéo, le partage de fichiers en P2P ou encore le streaming en direct.  Pour autant, même si cette fonctionnalité des navigateurs propose des avantages très intéressants, elle n’est pas non plus exempte d’inconvénients. Entre autres, ce système pourrait divulguer votre adresse IP lors de l’échange de données.

Dans les faits, certains sites internet exploitent le WebRTC de votre navigateur pour récupérer les données qui les intéressent et  découvrir votre véritable adresse IP. Notamment grâce au protocole Interactive Connectivity Establishment (ICE). Tout ceci sans que vous vous en rendiez compte. C’est ce qu’on appelle communément une fuite WebRTC.

À ce jour, les utilisateurs Chrome, Opera, Microsoft Edge et Firefox sont les plus vulnérables aux fuites WebRTC. Tout simplement parce que cette fonctionnalité est activée par défaut sur ces navigateurs. De plus, ces derniers peuvent se montrer particulièrement agressifs dans leur conservation des données d’anciens onglets. Si bien que votre adresse IP réelle peut parfois se cacher dans la mémoire de votre navigateur ou ce que l’on appelle communément les caches.

À nouveau, un test VPN est le moyen le plus simple et sans doute le plus rapide pour vérifier si votre solution est assez bien loti pour prévenir ce type de faille de sécurité. De manière générale, les VPN les plus performants vous permettront de désactiver complètement le WebRTC depuis le menu des réglages afin de vous protéger contre les vulnérabilités relatives au cache de votre navigateur.

Le top des meilleurs VPN sur le marché

Si vous n’utilisez pas encore  une technologie de protection de vos données personnelles, vous avez le choix parmi une large gamme de VPN :

Découvrez le top des meilleurs VPN

NordVPN

Considéré comme une véritable référence sur le marché du VPN, NordVPN propose un service optimal qui vous permet de vous connecter aux applications et aux sites Web sans craindre pour votre sécurité.

Et cela, même lorsqu’il s’agit d’un réseau Wi-Fi public. De plus, cette solution VPN garantit la rapidité, la stabilité de navigation et l’efficacité de ses services. Elle propose également des protocoles de tunneling ultra-performants qui assurent une protection optimale contre les failles de sécurité.

Découvrez notre test du VPN NordVPN pour en savoir plus

Surfshark

Malgré son jeune âge, Surfshark est de loin l’une des solutions VPN les plus populaires du marché grâce à ses performances, ses débits élevés et la qualité de ses services. Intuitive et ergonomique, cette solution VPN propose également une interface simple et facile à prendre à main.

Pour plus d’information, découvrez notre test du VPN Surfshark

Cyberghost

Avec plus de 9 000 serveurs répartis dans les 4 coins de la planète, Cyberghost permet non seulement de protéger vos données personnelles, mais aussi de contourner la censure géographique de nombreuses plateformes SVOD. Ceci en masquant votre adresse IP et en modifiant votre emplacement géographique.

Ce VPN se démarque également par sa simplicité d’utilisation et son excellent rapport qualité/prix.

Pour en savoir plus, découvrez notre test du VPN CyberGhost

Comment réaliser les différents tests de sécurité ?

Afin de résoudre une faille de sécurité, la première étape consiste à déterminer sa source. Cela n’est possible qu’en effectuant une batterie de tests VPN. Bien évidemment, nul besoin d’être un as de la technologie ou d’avoir des connaissances techniques spécifiques pour y arriver.

Test de fuites DNS

Lorsqu’une fuite DNS se produit, une partie de votre trafic en ligne peut être interceptée par des tiers qui pourront voir tous les sites web que vous avez consultés et les différents services que vous utilisez. Grâce à cette faille, votre FAI peut notamment garder des traces de vos données personnelles et les revendre à des sites web pour de la publicité ciblée. Pire, les fuites DNS sont une véritable aubaine pour les hackers qui peuvent se servir de cette vulnérabilité pour lancer des cyberattaques.

Heureusement, un test VPN vous permettra d’identifier rapidement les risques. De plus, il existe aujourd’hui de nombreux outils qui peuvent vous aider à détecter en quelques clics ces failles de sécurité. Parmi lesquels, DNSLeakTest.com, IPLeak.net, DNSLeak.com ou encore BrowserLeaks.com. Dans les détails, voici les étapes à suivre pour vérifier que votre DNS n’est pas victime de fuites :

  • Connecter l’ordinateur ou l’appareil mobile à internet ;
  • Lancer le VPN et choisir un serveur présent dans un autre pays ;
  • Accéder à l’outil de détection de fuite DNS ;
  • Suivre les instructions pour vérifier que le VPN ne présente pas de fuites relatives lors de la traduction du nom de domaine.

Notons qu’en plus de vous aider à vérifier que les informations communiquées par votre FAI ne soient pas visibles, ces outils de détection vous fournissent également tous les conseils dont vous avez besoin pour réparer les fuites que vous détectez.

Par ailleurs, ils vous permettent d’effectuer une inspection en profondeur de toutes les autres fuites existantes.

Test de fuites d’adresse IP

Pour découvrir si votre système est victime de fuites d’adresse IP, il faudra tester le VPN à la fois lorsqu’il est activé et au moment de la phase de reconnexion durant laquelle votre IP est plus susceptible d’être partagée. De manière générale, la fonction Kill switch va permettre d’éviter les failles de sécurité lors de la déconnexion et la reconnexion de votre VPN. Cela en bloquant totalement votre trafic internet.

Dans les faits, voici la marche à suivre pour faire un test VPN et repérer les éventuelles fuites d’adresse IP :

  • Tout d’abord, il faudra rechercher l’adresse IP fournie par le fournisseur d’accès internet en désactivant le VPN.
  • Une fois fait, vous pouvez rallumer votre solution et vous connecter à un site web de détection comme test-ipv6.com et ipv6leak.com.
  • Normalement, votre outil devrait vous indiquer une IP différente de celle que vous avez notée et renseigner la localisation du serveur sur lequel vous êtes connecté. Dans le cas contraire, c’est que vous n’êtes malheureusement pas protégé.

En outre, un VPN doit également pouvoir cacher votre adresse IP lorsque vous envoyez des mails. Pour ce faire, la solution que vous allez choisir doit proposer un système de cryptage spécifique tel que le chiffrement cryptographique PGP.

Bien évidemment, il sera nécessaire de vérifier son efficacité avec un test VPN.  Pour ce faire, vous pouvez passer par un outil de détection dédié  Email Leak Test pour vérifier si le VPN dissimule bien votre IP lors de vos envois de mails.

Tester les fuites WebRTC

Il est possible d’utiliser le service WebRTC Leak Test ou encore ipleak.net et Browser Leaks pour vérifier la fiabilité du VPN contre les fuites WebRTC. Ces outils en ligne vous permettront en quelques secondes de voir si votre adresse IP est visible et si votre navigateur est bien sécurisé.

Dans le cas d’une faille de sécurité, votre VPN doit vous permettre de désactiver complètement la fonctionnalité WebRTC sur n’importe quel navigateur.

Que faire si le VPN ne fonctionne pas correctement lors d’un test ?

Dans le cas où votre VPN échoue à l’un des tests de sécurité, vous pouvez désinstaller et réinstaller le programme. En effet, dans la plupart du temps, les défaillances techniques proviennent d’une mauvaise configuration au démarrage. Une fois que vous aurez réinstallé votre logiciel, il faudra refaire les tests.

Bien évidemment, si le problème persiste, il faudra contacter le support client. Si la solution est sûre et fiable, le service technique doit pouvoir résoudre le problème rapidement afin d’assurer votre anonymat et votre confidentialité lors de votre navigation sur le web.

À noter toutefois que les supports clients VPN sont majoritairement en anglais. Aussi, le traitement du dossier peut prendre plusieurs jours. Néanmoins, certains fournisseurs peuvent proposer des chats en ligne pour accélérer les procédures.

Test de rapidité d’un VPN

Les fuites ne sont pas les seuls paramètres à prendre en compte lorsque vous faites un test VPN. En effet, quel que soit le niveau de sécurité garanti par votre solution, son utilisation est inutile si elle ralentit votre connexion Internet.

De manière générale, différents facteurs peuvent affecter la vitesse du VPN.

  • La grande distance entre la localisation géographique réelle et celle du serveur VPN ;
  • La surcharge des serveurs VPN ;
  • Le niveau de chiffrement de la solution.

Bien évidemment, le VPN lui-même n’est pas le seul responsable des pertes de vitesse. En effet, au-delà des protocoles de sécurité et de cryptage de données qui demandent un certain effort, d’autres facteurs peuvent également intervenir :

  • La connexion internet ;
  • Les restrictions locales de la bande passante ;
  • La puissance de calcul de l’appareil utilisé;
  • Les paramètres pare-feu

Un rapide test VPN va vous permettre de vérifier son niveau de performance. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

Run Speed Test

Ce service vous permet de voir si les débits et le ping ne sont pas trop impactés par le VPN.

Rappelez-vous toutefois que votre FAI est le premier responsable de la vitesse de votre internet. Ainsi, il faudra d’abord tester la vitesse de connexion fourni par votre fournisseur pour avoir une référence. Une fois fait, vous pouvez mettre en route votre VPN et choisir les serveurs les plus proches. Puis, les emplacements de plus en plus éloignés de votre localisation réelle.

Enfin, vous pouvez comparer les différentes données d’évaluations avec votre point de référence pour connaître les serveurs à privilégier afin de profiter des meilleurs débits.

Les téléchargements torrents

Pour tester les performances de votre VPN, vous pouvez également télécharger des torrents. De fait,comme l’utilisation de BitTorrent et d’autres réseaux P2P nécessitent une bonne vitesse de connexion, un download vous permettra d’analyser la vitesse de téléchargement de votre VPN tout en vous assurant que votre adresse IP reste bien masquée. Et ce, pendant toute la durée de l’opération.

Streaming direct

Un VPN performant doit pouvoir vous garantir la meilleure expérience de visionnage possible lorsque vous regardez des contenus vidéos en HD. Évidemment, la vitesse de connexion joue un rôle clé dans l’efficacité de cette fonctionnalité. Ainsi, non seulement, vous devez vous assurer que votre solution permet bien de contourner les censures géographiques des plateformes SVOD, mais aussi ses  performances techniques.

Dans les faits, voici les étapes à suivre pour vérifier que votre solution fonctionne bien en streaming :

  • Désactiver le VPN pour tester chaque plateforme ;
  • Se connecter au VPN et choisir un serveur local pour voir si le service permet d’accéder aux catalogues SVOD locaux
  • Connecter le VPN à un serveur à l’autre pour accéder aux contenus géo-bloqués.
  • Lancer un programme en haute définition pour analyser la qualité de l’image et le temps de chargement de la vidéo ;
  • Reproduire le test VPN sur plusieurs serveurs disponibles.

VPN trop lent : que faire ?

Vous pouvez optimiser la performance de votre VPN grâce à quelques manipulations préalables :

  • Réinitialiser la connexion VPN ;
  • Utiliser le serveur le plus proche de son emplacement géographique réel ;
  • Fermer toutes applications qui téléchargent des données en arrière-plan ;
  • Vérifier si un programme malveillant ne consomme par des ressources sur la machine.

Bon à savoir :

Votre VPN ne peut pas être plus rapide que votre connexion réelle. Si vous présentez des problèmes de débit et de ping lors de votre connexion à un serveur direct, il faudra contacter votre fournisseur d’accès internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest