stockage en ligne cloud gratuit

Comparatif Cloud Gratuit et Stockage en Ligne - juin 2022

Le stockage cloud est une technologie révolutionnaire, permettant de sauvegarder ses données et ses documents directement sur internet. Il est ainsi possible d’économiser de l’espace sur son disque dur, mais aussi et surtout de garantir la sécurité des données et d’y accéder depuis n’importe quel appareil.

Largement adopté par les entreprises, le stockage cloud ne s’est petit à petit démocratisé auprès du grand public. Néanmoins, les consommateurs ont souvent peur de devoir payer pour ces services. Pourtant, il existe à l’heure actuelle de nombreux services de stockage en ligne cloud gratuit. Alors, quel cloud choisir ? Découvrez le comparatif cloud des services de cloud gratuit ainsi qu’un guide pour choisir le service de stockage en ligne gratuit qui vous correspond.

Le choix de la rédac 🔥
pCloud est selon nous la meilleure plateforme de stockage en ligne du moment. Ces offres à vie permettent une sécurité illimitée à un prix très attractif. Conçu en Europe, ce dernier insiste sur les lois strictes concernant les données d’une personne et permet un stockage hautement sécurisé dans les règles certifiées de l’Union européenne.

Définition – Qu’est-ce que le stockage cloud ?

Les technologies du Cloud Computing offrent de nombreuses possibilités. L’informatique en cloud permet de réaliser toutes les opérations habituellement effectuées sur un PC directement sur internet.

La notion de stockage Cloud désigne donc le fait de stocker des données directement sur internet plutôt que sur un disque dur ou autre support physique. Il s’agit de la sauvegarde cloud. En fait, les données sont stockées directement sur les serveurs du fournisseur de Cloud, dans un Data Center distant. Ces serveurs sont gérés et maintenus par le fournisseur.

Le stockage Cloud permet d’accéder à ses données depuis n’importe quels terminaux en se connectant simplement au service Cloud sur lequel elles sont stockées. De plus, contrairement au stockage local, la sauvegarde cloud garantit la pérennité des données.

Si le disque dur tombe en panne, les fichiers sont perdus, tandis que sur le cloud, ils sont préservés pour toujours (du moins en théorie). Il s’agit de l’un des avantages du stockage cloud gratuit. Certains services permettent également d’éditer le contenu des fichiers directement depuis son navigateur.

Le plus souvent, les services de stockage Cloud sont facturés sur un système d’abonnement mensuel. Le tarif de cet abonnement varie en fonction de l’espace de stockage utilisé.

Certains internautes préfèrent s’en tenir au stockage local par souci de sécurité. Toutefois, les fournisseurs déploient de nombreuses fonctionnalités de sécurité. En particulier le chiffrement, l’authentification à deux facteurs ou même le renforcement de la sécurité physique de leurs serveurs.

Edition de contenu

En plus d’offrir un espace de stockage, certains services proposent également l’édition de contenu en ligne via le cloud. Cette fonction fort utile n’est proposée que par Microsoft OneDrive, Google Drive et Dropbox. Chacun de ces services a ses propres avantages et un fonctionnement unique.

Dropbox permet de visualiser des documents PDF, et même de les modifier en installant certains plugins. Pour ceux qui ont régulièrement besoin d’éditer du contenu PDF, des outils tels que WriteBox ou TextDropApp seront très utiles. Il existe également des dizaines de plugins compatibles avec Dropbox. Ils permettent par exemple de synchroniser des fichiers sur différentes plateformes (inSync) ou de crypter des données (SafeBox, BoxCryptor…).

Quant à Microsoft OneDrive, il offre la possibilité d’éditer tous types de documents depuis un navigateur web. Ainsi, il devient possible d’éditer des documents Word, Excel ou PowerPoint sans même avoir besoin de posséder la suite Microsoft Office. S’abonner à OneDrive économise alors le prix d’un abonnement à Office.

En revanche, Google Drive autorise l’ouverture de tous les formats de documents. Un texte Word avec Docs, un tableau Excel avec Sheets, ou une présentation PowerPoint peuvent être ouverts sans difficulté par les différents services de Google. Il permet également de modifier ou d’éditer ces documents depuis un navigateur sans utiliser de logiciel, et même de créer des documents PDF. Là encore, ce service cloud permet d’économiser le prix d’un abonnement à Microsoft Office.

Top des services de cloud gratuit

Ce service de coffre fort numérique, basé en Suisse, vous permet de bénéficier de 20Go d’espace de stockage cloud gratuit. Il ne consomme aucun espace sur votre disque dur, contrairement à beaucoup de services cloud. Il est plus rapide que Dropbox, et plus sécurisé grâce au système de chiffrement Crypto. Ce service permet également de partager des fichiers avec des personnes qui n’utilisent pas pCloud.

La taille des fichiers n’est pas limitée, et il est possible de synchroniser n’importe quel dossier. L’application bureau est compatible avec Windows, Linux et macOS, tandis que l’application mobile est proposée sur iOS et Android. Un lecteur vidéo et audio intégré permet la lecture de fichiers multimédia en streaming. Seul inconvénient, le versioning des fichiers n’est pas très intuitif. De même, aucun système de chiffrement local n’est proposé avec la formule gratuite.

La réputation de 1&1 IONOS dans les domaines de l’hébergement web et du stockage cloud n’est plus à faire. Lancée par la société allemande STRATO détenue par 1&1 IONOS, HiDrive est un Cloud pas cher et sécurisé. Très avantageux pour les entreprises, les tarifs de HiDrive commencent à 1€ HT/mois pour 100 Go. En tout, quatre forfaits sont proposés par 1&1 IONOS pour le stockage sur HiDrive, dont une offre Pro à 2000 Go pour 1€ HT/mois pendant 6 mois, puis 20€ HT/mois.

Avec Idrive, vous pouvez profiter gratuitement d’un espace de stockage cloud de 5Go. Le service cloud free est facile à installer. Il est possible d’associer un nombre illimité d’appareils à chaque compte. Une option permet d’effectuer des backups en continu. Il est aussi possible d’effectuer des backups d’image disque. Il est possible d’archiver des fichiers et de synchroniser des dossiers complets. On regrettera une vitesse inférieure à certains services concurrents.

Le service Sync.com offre 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. Les avantages de ce service sont une vitesse de synchronisation rapide, une très bonne politique de confidentialité, et une interface simple d’utilisation. En revanche, on déplorer le temps de réponse du service client, souvent supérieur à une heure. Le système de chiffrement ralentit les uploads et les previews. Le client mobile ne permet pas le partage de fichiers.

Sugarsync vous propose 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. L’application est très facile d’utilisation, et plus intuitive que les autres services de synchronisation de fichiers. Il est possible de sauvegarder jusqu’à cinq versions précédentes de chaque fichier. Les applications sont également très bien conçues.

En revanche, on déplore l’absence de fonctionnalité de collaboration en temps réel, et un backup en ligne très lent. Aucune clé de chiffrement privée ne sécurise le backup en ligne. Il est également très difficile d’annuler un compte.

box logo

Avec Box.com, concurrent direct de Dropbox, vous pouvez bénéficier d’un espace de stockage cloud gratuit de 10Go. Un espace supplémentaire était jadis octroyé aux possesseurs de Samsung Galaxy S3 et LG Nexus 4, mais ce partenariat avec les leaders coréens du marché mobile n’a pas été renouvelé.

Malgré ses nombreuses fonctionnalités, Box.com est très facile d’utilisation. Les fonctionnalités de partage et de collaboration sont très complètes. Le contrôle de l’accès aux fichiers est également très développé. Il est possible de prévisualiser les fichiers directement depuis le navigateur. En revanche, l’application desktop laisse à désirer.

FlipDrive ne nécessite pas l’installation d’une application sur le bureau ou le mobile. La gestion du cloud se fait directement sur internet via un navigateur web. Ce service permet ensuite de partager vos fichiers en toute liberté. De plus, il offre 10 Go de stockage gratuit.

FlipDrive offre la possibilité de sauvegarder des données auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé. Notamment les préférences du navigateur, les signets ou les contacts. L’absence d’un client de sauvegarde local est regrettable.

SpiderOak est un service de stockage cloud recommandé par Edward Snowden, le célèbre lanceur d’alerte pour le respect de la vie privée et de la confidentialité. Vous pouvez profiter de 2Go d’espace de stockage cloud gratuit. Les fonctionnalités de confidentialité sont le principal avantage de ce service. Il est possible d’associer un nombre illimité d’appareils à chaque compte. La fonctionnalité de synchronisation de fichiers est appréciable, au même titre que les possibilités de personnalisation pour les backups. En revanche, le partage de fichiers est trop compliqué, et la vitesse d’upload/download est décevante.

google drive cloud

Google Drive permet de bénéficier d’un espace de stockage cloud gratuit de 15 Go. Il se distingue par ses caractéristiques de partage et de collaboration bien étudiées. Ses différents services Google tels que Docs et Sheets offrent la possibilité d’ouvrir et de modifier tous les formats de documents. Par exemple, les textes, les tableaux ou PowerPoint.

De plus, la plupart des utilisateurs de Gmail n’ont donc pas besoin d’en créer un. Cependant, il manque les sauvegardes automatiques, la programmation et la possibilité de sélectionner les dossiers à synchroniser à partir du disque dur.

Par ailleurs, aucun cryptage local n’est proposé. Ce service fait partie des services recommandés pour les utilisateurs occasionnels. En revanche, ceux qui ont besoin de sauvegarder régulièrement une grande quantité de données doivent se tourner vers Google Cloud Platform.

Microsoft proposait jadis 15Go de stockage cloud gratuit OneDrive, mais a finalement décidé de réduire cet espace à 5Go seulement. Cette offre multiplateforme a l’avantage de prendre en charge les adresses Hotmail ou Outlook. L’application web est tout bonnement magistrale, et l’intégration à Windows 10 est irréprochable.

En revanche, on déplorer une vitesse d’upload et de download plutôt lente, une limitation de 10Go par fichier, et un nombre maximum de fichiers limité à 20000. De même, aucun chiffrement local n’est proposé et la NSA peut accéder très facilement aux données stockées sur ce cloud. L’application iOS est également très buguée.

Le service cloud d’Amazon compte parmi les plus fiables et performants disponibles à ce jour. Vous pouvez bénéficier de 5Go gratuitement. Ce service excelle notamment dans le domaine du backup de photos, avec une fonctionnalité de backup d’images automatique, et les membres Amazon Prime profitent d’un espace illimité pour les images. L’interface web est très bonne.

On regrette l’absence d’une fonctionnalité de synchronisation de fichiers. Les applications desktop sont très limitées. Il n’est pas possible de partager des dossiers, mais uniquement des fichiers. Des fonctionnalités utiles comme le versioning ou la planification de backups font également défaut.

iCloud

iCloud désigne le service standard d’Apple qui permet de sauvegarder et de synchroniser des fichiers. Cela inclut les photos, les courriels, les contacts, les calendriers, les notes, les rappels, les messages et autres contenus. Dans sa version de base, il offre gratuitement 5 Go de stockage en ligne. Pour tirer parti de toutes les fonctionnalités offertes, il convient de disposer de préférence d’un Mac ou d’un iPhone, voire d’un iPad.

Il faut noter que la création d’un compte Apple ID est nécessaire pour l’utiliser. En outre, le service iCloud dispose d’une interface élégante pour ses applications et son service web. Malheureusement, ce service fait pâle figure face à la concurrence. Aucune application Android ou Windows Phone n’est disponible. En outre, iCloud ne répond pas aux normes des services de synchronisation de fichiers.

Très connu pour son service de téléchargement de fichiers hébergés sur internet, MediaFire propose également 10Go d’espace de stockage cloud gratuit. Une application mobile est disponible sur iOS et Android. Il est possible de synchroniser les dossiers automatiquement. Des statistiques avancées peuvent être consultées. Il est également possible de conserver différentes versions d’un fichier. On regrettera en revanche une vitesse d’upload et de download très lente. Les méthodes de sécurisation des données ne sont quant à elles pas communiquées.

Le célèbre Kim Dotcom, créateur de Megaupload et Megavideo, propose un service gratuit de stockage cloud réunissant 7 millions d’utilisateurs. Pour stocker leurs fichiers, il suffit de se rendre sur le site de Mega et de commencer à les faire glisser.

En outre, ces dossiers peuvent être synchronisés sur tous les appareils. Le service cloud permet de récupérer les fichiers supprimés, ou les versions précédentes d’un fichier modifié.

En ce qui concerne la vie privée, Mega s’appuie sur l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ce dernier stipule que « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation ». En outre, ce fournisseur cloud garantit un cryptage de bout en bout. Cependant, les fonctions de sécurité de MEGA peuvent difficilement être utilisées par un novice. Un autre inconvénient est l’absence de transcodage des vidéos partagées.

Le leader russe de l’internet, Yandex, offre 10 Go d’espace de stockage gratuit sur son cloud. L’entreprise a emprunté un chemin similaire à celui de Google. Elle propose des services de messagerie électronique, de cartographie, de musique, d’actualités, de vidéo, de moteur de recherche et de réservation de taxi.

Le service de cloud Yandex.Disk a été lancé en version bêta quelques semaines avant Google Drive. Depuis, il constitue le service en nuage le plus utilisé en Russie, en Ukraine et en Turquie.

Ses avantages comprennent la facilité d’utilisation de son client web, son intégration au bureau. Il dispose également d’un outil intégré d’édition de photos et de capture d’écran

En termes de sécurité, les transferts de fichiers sont chiffrés en SLS/TLS, et l’accès aux données est protégé par les lois russes. L’application fonctionne avec les systèmes iOS, Android, Windows Universal, Mac, Linux et WebDAV. Parmi les défauts constatés se trouve le téléchargement limité à 2 Go sur le web et à 10 Go sur les autres applications.

Avec Bajoo, vous pouvez disposer de 25Go d’espace de stockage cloud gratuit localisé en France. Là encore, ce service profite donc des lois françaises très strictes en matière de confidentialité des données, et garantit l’impossibilité pour le gouvernement ou tout autre tiers d’accéder à vos fichiers sans votre consentement direct. Les données sont chiffrées de bout en bout, et même Bajoo ne peut y accéder sans votre mot de passe.

Toutefois, le site officiel du service ne comporte aucune mention légale, ce qui peut susciter la méfiance. Par ailleurs, l’application consomme énormément de ressources informatiques.

Sur Jottacloud, vous pouvez profiter d’un espace de stockage de 5Go gratuitement. Les serveurs sont localisés en Norvège, ce qui est un avantage de taille pour les utilisateurs européens. Le stockage et le backup sont illimités. La vitesse de téléchargement et d’upload est également très correcte. On regrette en revanche l’absence de chiffrement local, et la perte de vitesse d’upload pour les fichiers plus lourds.

Le service cloud de la poste, directement hébergé en France. Vous pouvez disposer de 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. Utilisez cet espace stratégiquement, par exemple pour stocker vos documents administratifs les plus précieux. En effet, la Poste est une institution qui ne risque pas de disparaître, contrairement à certaines entreprises américaines ou asiatiques.

Ce service vous propose 10 Go d’espace de stockage cloud gratuit. Il permet de gérer vos données depuis n’importe où. La sécurité des données est garantie par un puissant chiffrement AES-256. Malheureusement, il est dépourvu de contrôle granulaire. L’édition de fichiers en ligne est également limitée. Il n’est pas possible de créer des groupes d’utilisateurs, et aucune fonction de recherche de fichier n’est proposée.

21. kDrive, le cloud gratuit pour les PME.

kDrive cloud pme

Les Suisses d’Infomaniak ont développé ce service de cloud en 2020. En peu de temps, il a réussi à convaincre un bon nombre de clients grâce à de costauds arguments en sa faveur. Il faut noter d’une part ses nombreuses fonctions avancées en ce qui concerne le partage, la collaboration en ligne et le partage. La sécurité et la confidentialité sont les autres points forts qui permettent à kDrive d’en faire une solution alternative aux géants du cloud qui mérite que l’on y jette un coup d’œil.

Quels sont les différents types de stockage Cloud ?

Il existe trois principales catégories distinctes de stockage Cloud : public, privé et hybride. Dans le cas du Cloud public, les données sont stockées sur les serveurs du fournisseur et réparties entre ses différents Data Centers pouvant être disséminés entre les continents.

Les utilisateurs payent généralement en fonction des ressources qu’ils utilisent, en plus d’un tarif lié au volume de données stockées et à la fréquence à laquelle on y accède. Ce modèle est particulièrement adapté au stockage de données non structurées. Ce secteur est dominé par Amazon Simple Storage Service (S3), Google Cloud Storage, ou encore Microsoft Azure.

Dans le cas du Cloud privé, les ressources de stockage sont déployées en tant qu’environnement dédié, protégé derrière le firewall de l’entreprise. Le stockage Cloud privé reprend les caractéristiques et les fonctionnalités des services de Cloud public, mais les données sont hébergées en interne. Ce modèle offre davantage d’options de personnalisation et de contrôle sur les données, et convient aux entreprises ayant des exigences strictes en matière de sécurité ou de conformité.

Enfin, le Cloud hybride est un mélange entre le Cloud public et le Cloud privé. L’utilisateur peut choisir de stocker certaines données non structurées sur le Cloud public, et de stocker les données activement utilisées sur un nuage sur site.

Ce modèle offre donc une flexibilité maximale. Il permet de supporter plus facilement des pics saisonniers de création de données ou d’accès aux informations grâce à l’élasticité du Cloud public. Ce modèle est de plus en plus adopté par les entreprises.

Avantages et inconvénients du stockage Cloud

Le stockage Cloud apporte de nombreux avantages. Il permet de réaliser des économies, puisqu’on ne paye que pour la capacité que l’on utilise.

Par ailleurs, il est possible d’accéder aux données depuis n’importe où dans le monde, à partir de n’importe quel appareil connecté à internet. C’est un réel atout par rapport aux supports de stockage physiques tels que les disques durs.

La facilité d’utilisation est également au rendez-vous, puisque les serveurs sont entièrement gérés par les fournisseurs de services. Enfin, la possibilité d’effectuer des backups ajoute une sécurité supplémentaire aux données.

En revanche, cette technologie présente aussi des inconvénients. Opter pour le stockage Cloud implique d’accepter de confier le contrôle et la protection de ses données à un tiers, ce qui représente une lourde responsabilité. Des mesures de sécurité sont implémentées, et les fuites restent rares, mais il faut être conscient que le risque zéro n’existe pas.

Par ailleurs, l’accès aux données et le transfert des données vers le nuage peuvent représenter un coût sous-estimé par les entreprises. Par exemple, le coût mensuel d’un lien optique peut atteindre plusieurs milliers d’euros.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Guide – Quels sont les critères à prendre en compte dans le choix d’un cloud gratuit ? Quel cloud choisir ?

En principe, les données stockées sur le cloud gratuit ne bénéficient pas d’un cryptage spécifique sur l’espace de stockage en question. Elles sont uniquement cryptées pendant le processus de transfert. Certains services de stockage en ligne gratuits se chargent toutefois de chiffrer les données sur le disque dur distant. Tel est le cas de Mega, qui opte pour un cryptage de 2048 bits. En revanche, d’autres fournisseurs proposent de payer un supplément pour profiter d’un service de cryptage. Ce fut le cas de pCloud et de son option Crypto, facturée 3,99 dollars par mois.

Dans la plupart des cas, les données restent stockées en clair. Pour chiffrer les données, il suffit d’utiliser un outil de compression et un mot de passe, avec un logiciel comme WinRAR. Ou encore, il faut se servir d’un programme conçu à cet effet comme Boxcryptor ou Cloudfogger.

Quoi qu’il en soit, les données stockées sur le cloud gratuit sont globalement plus sûres que celles stockées sur le disque dur. Les fournisseurs accordent une grande importance à la sécurité des données afin de conserver leur crédibilité auprès de leurs clients. De plus, ils ont les moyens financiers d’assurer cette sécurité.

En termes d’espace de stockage, tous les services de cloud gratuits ne se valent pas. Au maximum, l’utilisateur dispose gratuitement de 50 Go avec Mega. Cette capacité devrait suffire à répondre aux besoins de la plupart des internautes.

Au contraire, certains services de cloud gratuits ne proposent que le strict minimum pour inciter les utilisateurs à s’abonner à la version payante. Parmi eux figure Dropbox, qui ne propose que 2 Go d’espace gratuit. Pour bénéficier de plus d’espace, les utilisateurs devront payer 9,99 dollars par mois pour 100 Go, 19,99 dollars par mois pour 200 Go ou 49,99 dollars par mois pour 500 Go.  

Toutefois, Dropbox se distingue par une fonction de sauvegarde de l’historique des fichiers. Après avoir modifié ou supprimé un fichier, les utilisateurs peuvent le retrouver intact pendant une période de trente jours.

Taille maximale des fichiers

Il convient également de tenir compte de la taille maximale des fichiers autorisée par chaque service. Dans ce domaine, Mega ou Hubic sont les leaders, car ils ne proposent aucune limite de taille. Cependant, d’autres services offrent plus d’espace de stockage, mais limitent la taille maximale des fichiers. Il faut donc déterminer la taille des fichiers et la taille totale du contenu à stocker sur le cloud pour déterminer le service de sauvegarde sur le cloud approprié.

Il faut toutefois garder à l’esprit que les services de stockage gratuits sur le cloud ne restent pas éternellement figés dans le temps. Étant donné qu’ils sont gratuits, les fournisseurs de ces services considèrent parfois qu’ils n’ont pas de comptes à rendre aux utilisateurs.

En effet, ces services peuvent disparaître du jour au lendemain, ou changer radicalement de conditions. Au début, Microsoft offrait 25 Go de stockage gratuit à ses abonnés. L’espace a ensuite été réduit à 15 Go, puis à 5 Go. Ce genre d’initiative pousse les utilisateurs à opter pour la version payante. Dans ce cas, Microsoft propose 50 Go pour 2 € par mois. Cependant, un tel stratagème peut aussi inciter les utilisateurs à abandonner le service et à se tourner vers la concurrence.

La vitesse de transfert est une caractéristique important des services de stockage cloud. C’est elle qui détermine le temps nécessaire pour transférer vos fichiers sur le cloud, ou pour les télécharger. Dans ce domaine, Google Drive emporte la palme avec 10,5 Mo/s en download et 5,5 à 6 Mo/s en upload. Moins connu, Ozibox excelle aussi avec une vitesse d’upload pouvant atteindre 12 Mo/s.Dropbox quant à lui offre environ 8,5 Mo/s à 9 Mo/s en download et seulement 650 Ko/s en upload. Chez Mega, la vitesse de download est de 1,5Mo/s et 1,8Mo/s en upload. De son côté, le Français Hubic propose une vitesse d’upload et de download limitée à 1,2 Mo/s. Microsoft arrive clairement en bas du classement, puisque OneDrive est limité à 500 ko/s en upload et en download.

Les applications mobiles et les applications de bureau sont les logiciels qui permettent de gérer, d’éditer et de télécharger les documents depuis un service de stockage cloud. De fait, la qualité et le confort d’utilisation de l’application sont importants à prendre en compte dans le choix d’un service cloud gratuit. Il est également possible d’utiliser le site web du service depuis un navigateur, mais cette solution est généralement moins pratique.Parmi les meilleures applications, on compte celles de DropBox, Google Drive, OneDrive et Hubic. Le client Google Drive permet par exemple de synchroniser en local les fichiers modifiés en ligne, et ce de manière instantanée. L’inverse est également valable. De fait, les changements apportés sur un fichier local sont immédiatement sauvegardés sur le cloud, à condition que ce fichier soit synchronisé au préalable.

Applications de bureau

L’application Microsoft OneDrive est elle aussi excellente. Elle est disponible sur Windows, macOS, et la gestion peut aussi être effectuée en ligne sur Windows 8.1 ou Windows 10. La dernière version de l’OS permet d’accéder directement à OneDrive depuis l’Explorateur. Un répertoire est créé dès la première installation pour permettre à l’usager de retrouver tous ses fichiers stockés en ligne sur le serveur cloud. L’utilisateur sélectionne ensuite les fichiers qu’il souhaite télécharger sur son disque dur.L’application Hubic est également remarquablement simple à prendre en main. L’application indique le nombre de Go utilisés et disponibles dans le répertoire de synchronisation créé automatiquement sur le disque dur, l’intervalle entre chaque synchronisation, et permet de choisir avec précision les éléments à synchroniser au sein d’un dossier.Rares sont les services qui ne proposent pas d’application de bureau ou d’application mobile. On peut citer pour exemple e-nautia, dont les utilisateurs doivent se contenter d’une interface web pour gérer leurs fichiers. Pour le reste, la plupart des services s’accompagnent d’une application pour la gestion.

Applications mobiles

Le service Mega propose une application mobile pour Android et iOS. Cette application permet de gérer efficacement le stockage cloud, de charger les fichiers, de les renommer, de les effacer ou de les partager.Dropbox de son côté propose de nombreuses applications mobiles pour gérer, effacer, renommer, partager les fichiers, ou créer des dossiers. Les développeurs tiers sont également autorisés à créer des applications Dropbox non officielles.Le Français Hubic n’a pas à rougir face à ses concurrents. L’application Android permet notamment de voir l’espace de stockage disponible, de gérer le cache, et de protéger l’espace de stockage par le biais d’un code à 4 chiffres. Une fonctionnalité appréciable qui renforce la sécurité du cloud.

En plus d’offrir un espace de stockage, certains services proposent également d’éditer le contenu en ligne par le biais du cloud. Cette fonctionnalité très utile n’est proposée que par Microsoft OneDrive, Google Drive et Dropbox. Chacun de ces services présente ces propres avantages et son fonctionnement unique.Sur Dropbox, il est possible de consulter des documents PDF, et même de les modifier en installant certains plugins. Des outils tels que WriteBox ou TextDropApp seront très utiles à ceux et celles qui doivent régulièrement modifier du contenu au format PDF. Il existe des dizaines de plugins compatibles avec Dropbox, permettant par exemple de synchroniser des fichiers sur différentes plateformes (inSync) ou de chiffrer les données (SafeBox, BoxCryptor…).Avec Microsoft OneDrive il est possible de modifier tous types de documents depuis un navigateur web. Vous serez en mesure d’éditer des documents Word, Excel, ou PowerPoint sans même avoir besoin de posséder la suite Microsoft Office. S’abonner à OneDrive peut donc permettre d’économiser le prix d’un abonnement à Office.Sur Google Drive, il est possible d’ouvrir n’importe quel format de document. Un texte Word avec Docs, un tableau Excel avec Sheets, ou une présentation PowerPoint peuvent être ouverts sans difficulté par les différents services de Google. Il est également possible d’effectuer des modifications ou d’éditer ces documents depuis un navigateur sans passer par un logiciel, et même de créer des documents PDF. Là encore, ce service cloud peut permettre d’économiser le prix d’un abonnement à Microsoft Office.

Certains services de cloud gratuit permettent de lire des fichiers audio / vidéo en streaming sur internet, sans les télécharger sur disque dur. L’encodage est directement pris en charge par le serveur cloud, ce qui permet d’ouvrir tous les formats de vidéo ou de fichier audio en toute simplicité depuis n’importe quel appareil.

Le service Dropbox permet de consulter n’importe quel fichier audio ou vidéo en temps réel sur n’importe quel navigateur sans procéder au téléchargement. Les principaux formats AVI, MP4 et MKV sont tous pris en charge. Cette fonctionnalité est malheureusement proposée uniquement sur desktop. Sur mobile, il est nécessaire de télécharger les fichiers vidéo et audio au préalable.

Le service Google Drive permet également de lire des fichiers audio ou vidéo en streaming. Les formats AVI, MP4, MOV sont pris en charge. Il est possible de visualiser les vidéos sauvegardées sur l’espace de stockage cloud, ou de les prévisualiser grâce à un système de transcode très économique en termes de bande passante.

Sur mobile toutefois, il arrive que Google Drive peine à ouvrir un document vidéo trop lourd. De son côté, Microsoft OneDrive propose également le streaming audio et vidéo depuis le cloud. Les utilisateurs peuvent écouter de la musique ou regarder des vidéos sans avoir à les télécharger au préalable.

Cependant, seuls certains formats standards sont pris en charge. Les formats MP3 ou MP4 sont pris en charge, mais pas les formats haute-qualité comme FLAC ou MKV. Si vous souhaitez profiter d’une fonctionnalité de streaming, il est en revanche préférable d’éviter Hubic. Ce service ne permet pas de lire un fichier vidéo ou audio directement depuis l’application mobile ou desktop. Il est nécessaire de télécharger le fichier pour l’ouvrir depuis son appareil.

Sur Mega non plus, aucune fonctionnalité de streaming vidéo ou audio n’est proposée. Il est nécessaire de télécharger le fichier sur un disque dur. Le service propose toutefois une fonctionnalité de compression au format ZIP. En outre, en plus de proposer le téléchargement sur disque dur, Mega permet de télécharger les fichiers directement sur un autre compte cloud.

Peu de services de cloud gratuit permettent aux utilisateurs de conserver plusieurs versions d’un même fichier. Le service Dropbox permet de conserver un historique des fichiers pendant 30 jours. Il est ainsi possible de restaurer une version précédente d’un fichier.

De même, Google Drive propose 30 jours d’historique et 100 modifications de fichier. Avec OneDrive, Microsoft propose de son côté de conserver les 25 versions précédentes d’un fichier. Ces trois services gratuits sont les seuls à proposer de conserver plusieurs versions d’un même fichier. Sur tous les autres services, faites extrêmement attention à ne pas vous tromper en sauvegardant des modifications erronées d’un fichier.

Il est très utile de pouvoir transférer ses documents d’un service cloud à l’autre. Ce processus permet de renforcer la sécurité des fichiers en les sauvegardant deux fois. Malheureusement, concurrence oblige, très peu de services proposent une telle fonctionnalité. Pour transférer ses documents d’un service à l’autre, il est donc nécessaire de les télécharger et de les uploader à nouveau.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

FAQ sur le Cloud

Plusieurs sociétés proposent des solutions de Cloud gratuit avec des services qui diffèrent de l’une à l’autre. Or, ce n’est pas parce que l’on s’appelle Microsoft ou Google que l’on dispose de la meilleure offre. C’est pour cela qu’il faut choisir un Cloud en fonction de ses besoins précis. Vérifier l’espace de stockage, les critères de sécurité, tout comme la nationalité de la société qui influe sur la qualité de son service client. Enfin, assurez-vous que votre choix est compatible avec toutes les plateformes que vous utilisez : Windows, Android, Linux, macOS. L’offre de 2To de stockage à vie de pCloud figure parmi les plus avantageuses.

Le Cloud Computing désigne la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Ainsi, le stockage et l’accès aux données se font par l’intermédiaire du web plutôt que sur le disque dur d’un ordinateur. Le stockage n’est pas local, mais sur un support seulement accessible par internet. Le Cloud a pour avantage de garantir la pérennité des données qui, en théorie, ne risquent pas d’être perdues.

Le Cloud est disponible dans des versions payantes, mais peut également être proposé gratuitement. Il faut alors vérifier plusieurs critères pour s’assurer d’un bon service. Comme pour toutes choses, la gratuité entraîne une simplification générale de l’offre qui intégrera moins de fonctions. Le plus important est celui relatif à la sécurité, afin d’avoir des données protégées à tout instant.

En avril 2016, le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Culture ont donné cette définition du Cloud Souverain : “modèle de déploiement dans lequel l’hébergement et l’ensemble des traitements effectués sur des données par un service de cloud sont physiquement réalisés dans les limites du territoire national par une entité de droit français et en application des lois et normes françaises.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest