Cloud gaming

Cloud Gaming : notre comparatif des meilleurs services

Google Stadia,  Xbox Game Pass  Ultimate (ex Xcloud), Shadow, GeForce Now, Playstation Now… Des noms qui ne vous sont désormais plus étrangers à l’heure où les jeux en streaming tendent à  devenir une véritable alternative au gaming classique. Et il faut dire que cette nouvelle approche du jeu a tout pour séduire. Entre la possibilité de tester les dernières nouveautés jeux  sans avoir besoin d’un super PC gaming, PlayStation 5 ou de Xbox Series X. Le cloud gaming permet également de jouer jusqu’en 4K et même avec le Ray Tracing si la connexion internet le permet.

Après des années de balbutiement, le cloud gaming trouve enfin ses habitués auprès du grand public, en marge du stockage en ligne, le pilier du cloud computing pour tous. Et une chose est sûre : la révolution est définitivement en marche. La preuve : les géants comme Google, Microsoft, Sony, Nvidia et même Amazon s’engouffrent tête la première sur ce marché plus juteux. Chacun propose désormais ses propres services de jeu à la demande.

À côté de ces grands noms, des startups très innovantes commercialisent également des services plus différenciés. Pour ne citer que la pépite française Shadow qui met en location un PC Windows dans le cloud. Mais, devant la multiplication des offres, il devient aujourd’hui très difficile de choisir la plateforme qui correspond le mieux à ses besoins. Alors, quels sont les meilleurs services de cloud gaming ? Réponse dans ce comparatif.

Microsoft Xbox Game Pass  Ultimate

La plateforme de cloud gaming proposée par le mastodonte de l’informatique Microsoft compte déjà plusieurs années d’existence au compteur. Avec plus 20 millions d’abonnés à son actif, cette plateforme née en 2017 devient désormais un incontournable dans le paysage vidéoludique. Et il faut dire que la Xbox Game Pass a plus que jamais la côte aussi bien auprès des habitués de l’écosystème Xbox que des néophytes. Et ce n’est pas sans raison.

Un service disponible sur tous les appareils

Si à ses débuts, le service était limité aux appareils Android, il propose désormais une expérience complète sur toutes les plateformes dotées d’un navigateur. De la Xbox en passant bien sûr par les smartphones jusqu’aux PC Windows 10 ou Windows. Sans oublier les  produits Apple. En effet, Xbox Game Pass est compatible avec l’iPhone XR à l’iPhone 13, sur la plupart des iPad récents et les Mac.

Néanmoins, si l’offre de Microsoft coche toutes les cases pour être le meilleur service de cloud gaming aujourd’hui disponible en France, elle n’a pas que des atouts. On déplore notamment le fait que le service ne soit pour le moment pas encore supporté nativement sur Android TV. Sans parler du 4k qui n’est pas encore prise en charge.

Un accès en illimitée sur un pléthore de jeux

Ensuite, Xbox Game Pass Ultimate vous donne non seulement la possibilité de jouer à un large catalogue de jeux en streaming, mais vous pouvez également les télécharger et y jouer en local.

En revanche, pour jouer, il faudra investir dans une manette en Bluetooth ou branchée en USB sur PC. Notons également que l’offre est particulièrement gourmande en data

Un service cloud gaming à prix mini

L’abonnement Xbox Game Pass Ultimate est proposé à 12,99 € par mois. Avec ce prix, vous avez accès à d’une centaine de jeux. Notamment les titres exclusifs de la Xbox Game Studios. Pour ne citer que Forza Horizon 5, Gears 5 ou encore Halo Infinite. Mais aussi les titres de Bethesda Softworks et d’EA Play. Et ce dès leur arrivée sur le marché. Sans oublier les titres du studio Zenimax récemment acquis par la firme de Redmond. Il s’agit de l’éditeur des célèbres jeux online comme The Elder Scrolls, Fallout, Wolfenstein ou encore Rage.

Points positifs
Points négatifs
  • Un catalogue de jeux riche et généreux
  • Des jeux Xbox inclus dans l’abonnement
  • Une vaste compatibilité
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Grande consommation de data
  • Manette obligatoire
  • résolution bridé à 1080p

GeForce Now

nvidia gforce now

Proposée par Nvidia, le service GeForce Now, officiellement lancé en février 2020, a tout d’un incontournable dans l’univers du cloud gaming.

Un service multi-support

Du Smartphone en passant par les appareils Windows et Mac ainsi que les smartphones sous iOS, GeForce Now est compatible avec un grand nombre de supports de jeu. Pour utiliser le service, il suffit soit d’installer l’application dédiée ou de passer par les navigateurs  Chrome et Safari. Il est même possible de jouer directement depuis votre Smart TV avec un boîtier Nvidia Shield.

Une expérience de jeu optimisée

D’un point de vue technique, GeForce Now garantit une excellente résolution d’image à 1440p et une fluidité jusqu’à 120 images par seconde. Et cela, avec un débit minimum de 15 Mbps. Une excellente nouvelle pour les amateurs des moniteurs QHD et 144 Hz. Sans oublier que c’est la version PC des titres qui est streamée. Et ce, quel que soit l’appareil utilisé. Vous pouvez ainsi régler tous les détails graphiques selon vos exigences ou le rapport qualité d’image/performance que vous recherchez.

Ce n’est pas tout ! Pour vous offrir la meilleure expérience de jeu possible, ce service cloud gaming propose une compatibilité avec le ray-tracing (RTX). Cela vous permet de profiter d’éclairages sublimes sur les derniers jeux comme Cyberpunk 2077. Il faut noter que même si l’offre est limitée à 1440p, vous pouvez jouer en 4K native en achetant le boîtier Shield TV Pro.

Par ailleurs, en plus de vous permettre de jouer dans les meilleures conditions possible sans avoir à vous équiper de matériel performant, GeForce Now vous donne également la possibilité de jouer aux jeux que vous avez déjà achetés sur les launchers Steam, Epic Games, GoG et Uplay. Toutefois, il faut savoir que le catalogue reste limité. D’ailleurs, de nombreux titres avec un peu d’ancienneté peuvent ne pas être supportés.

A noter également que la synchronisation des bibliothèques n’est disponible qu’avec Steam. Pour les autres launchers, il faudra ajouter chaque jeu.

Quel prix pour accéder à GeForce Now cloud gaming ?

Alors que le service de cloud gaming n’était jusque-là disponible qu’avec un abonnement unique semestriel, Nvidia propose désormais des formules mensuelles. Comptez 19,99€ par mois pour sa formule complète RTX 3080 et 9,99€ par mois pour la formule Prioritaire. La première vous permet de profiter d’une configuration gaming hébergée sur les serveurs de la maison. Vous avez également accès au ray-tracing (RTX).  La deuxième vous permet de sauter les files d’attente et d’étendre la durée des sessions. des sessions d’une durée d’une heure, dont le nombre est illimité.

Par ailleurs, si vous souhaitez tout d’abord tester la plateforme avant de souscrire à un abonnement, GeForce Now propose une version gratuite. Celle-ci vous permet de tester l’expérience du cloud gaming pendant une heure. Par contre, vous devrez passer par la case file d’attente avant de pouvoir jouer.

A noter toutefois qu’aucun des deux abonnements payants ne donne accès à un catalogue de titres.

Points positifs
Points négatifs
  • La possibilité de jouer à ses propres jeux
  • Une faible latence
  • 4K natif à 60 FPS avec Shield TV Pro
  • Application TV uniquement dispo sur Shield
  • Ne supporte pas les anciens titres
  • Pas de catalogue de titres fourni avec l’abonnement

Stadia, le service cloud gaming de Google

Google Stadia est le service de cloud gaming proposée par la firme de Mountain View. Pour mémoire, le lancement de ce service a marqué en grande pompe l’entrée du mastodonte du web dans l’industrie du jeu vidéo. Ayant beaucoup gagné en maturité ces dernières années, le service propose désormais un certain nombre d’avantages.

Des fonctionnalités bien pensées

Google Stadia est désormais accessible sur TV. D’ailleurs, Google Stadia s’adapte parfaitement à l’écran sur lequel il est affiché grâce à son interface qui réduit les frictions au maximum.  En revanche, il faudra acquérir un Chromecast Ultra et une manette Stadia pour pouvoir jouer sur TV.

Évidemment, vous pouvez également accéder à la plateforme sur votre PC directement sur Google Chrome. Google Stadia est également compatible avec la plupart des smartphones sous Android avec l’application dédiée. Pour les iPhone et iPad, le service est disponible dans sa version web sur Safari.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de rejoindre la partie d’un ami grâce à un simple lien partageable, ou encore la  partie d’un streameur en direct grâce à une intégration avec YouTube. Sans oublier sa grande simplicité d’utilisation.

En revanche, si Stadia s’est sensiblement amélioré, des efforts sont encore à fournir. Notamment en ce qui concerne la bibliothèque de jeux qui reste bien loin derrière ses concurrents. Pour l’heure, le service ne compte qu’une cinquantaine de jeux. Il est toutefois possible d’intégrer le catalogue de jeux Ubisoft en souscrivant à un abonnement Ubisoft+.

Très peu gourmande en data

Côté technique, Stadia est également très peu gourmande. Elle est d’ailleurs accessible dès 5 Mb/s. Préférez toutefois du 15 Mb/s pour une expérience Full HD confortable et à partir de 35 Mb/s pour de la 4K à 60 images par seconde.

Quel prix pour accéder à Google Stadia ?

Côté tarif, Stadia propose une version gratuite Stadia base qui permet de jouer à des jeux en Full HD et un abonnement Stadia pro à 9,99 euros par mois pour de la 4K UHD.

Points positifs
Points négatifs
  • La stabilité du service
  • 4K natif à 60 FPS avec la version pro
  • Les titres inclus dans l’abonnement
  • Accès à certains titres avec la version gratuite
  • Catalogue de jeux restreint
  • Chromecast Ultra et Stadia Controller obligatoires pour jouer sur TV
  • Pas de catalogue de titres fourni avec l’abonnement

Le service cloud gaming Playstation Plus

Désormais incontournable dans l’univers du cloud gaming, Playstation Plus (combiné avec l’ancien Playstation Now à partir du 22 juin 2022) a de quoi satisfaire les utilisateurs avec ses myriades d’atouts.

Un catalogue généreux

Le service de cloud gaming de Sony se démarque en proposant un accès illimité à un vaste catalogue de jeux PS2, PS3 et PS4. Au total, l’offre vous permet d’accéder à plus de 700 titres en streaming. On y retrouve actuellement des titres comme Red Dead Redemption, Ratchet & Clank ou encore Zero Dawn.

On déplore toutefois la résolution d’image bridée à 1080p sur les titres PS3, disponibles seulement en streaming. De plus, le service n’est accessible que depuis une PS4, une PS5 ou un PC sous Windows. De plus, si l’on ne possède pas une console PS compatible, il faudra directement s’abonner à l’offre Premium pour profiter du service sur son PC.

Une technologie fonctionnelle et stable

Bien qu’elle date un peu par rapport à ces concurrents, la technologie cloud proposée par Sony a le mérite d’être particulièrement performante. En outre, le service sort du lot en permettant une navigation simple et fluide entre les différents jeux sans aucun temps de chargement. De plus, elle offre un mode multi-joueur très intéressant.

Playstation Plus marque également un point en vous donnant la possibilité de télécharger les jeux du catalogue localement sur votre console. Vous pourrez ainsi jouer en mode hors-ligne. Mais, en téléchargeant le jeu, vous pourrez également contourner les problèmes de résolution d’image puisque le titre devient jouable en 1080p, voire en 4K sur les titres compatibles et sur PS4 Pro.

Combien coûte ce service de cloud gaming ?

Le service cloud gaming de Sony est accessible suivant un système à 3 niveaux selon l’ancienneté des jeux et l’étendu du catalogue proposés :

  • Essential (où se retrouvent les anciens abonnés PS Plus) pour 8,99 €/mois ou 24,99 €/trimestre ou 59,99 €/an
  • Extra pour 13,99 €/mois ou 39,99 €/trimestre ou 99,99 €/an
  • Premium (où se retrouvent les anciens abonnés PS Now) pour 16,99 €/mois ou 49,99 €/trimestre ou 119,99 €/an
Points positifs
Points négatifs
  • Accès illimité à plus de 700 jeux
  • Les titres inclus dans l’abonnement
  • Accès à certains titres avec la version gratuite
  • Impossibilité de jouer sur tous les écrans
  • Résolution d’image bridée à 720p

 Shadow cloud gaming

shadow pc

Considéré comme le pionnier du cloud gaming en France, Shadow est par ailleurs très populaire pour son service différencié par rapport à ses concurrents.

Un PC complet dans le cloud

Alors la plupart des fournisseurs de  services cloud gaming propose une plateforme de jeux en streaming, Shadow, lui, propose un véritable PC tournant sous Windows 10 dans le Cloud. Avec cette philosophie, la startup française ne limite donc pas son audience aux gamers. En fait, vous pouvez utiliser le service aussi bien pour la navigation Internet, le traitement de texte ou encore le développement de photos et le montage vidéo.

En revanche, cette liberté d’action présente un certain inconvénient. En outre, pour jouer à des jeux vidéos, il faudra installer vous-même les launchers comme Steam, GoG ou encore Uplay. Et bien sûr, il faudra également acheter les jeux puisqu’aucun jeu n’est inclus dans l’abonnement.

Un service multi-plateforme

Une grande liberté ne saurait être effective si elle n’est pas possible sur tous les supports. Et ça, Shadow l’a bien compris. Raison pour laquelle, le service est disponible aussi bien sur Windows, macOS, Linux qu’Android et iOS. Il est également compatible avec les Android TV et Apple TV. Le plus ? Shadow propose une interface dédiée pour éviter la navigation laborieuse sur Windows 10.

Tarifs de Shadow cloud gaming

Shadow est désormais accessible à partir d’un abonnement unique à 29,99€ par mois. Cette offre vous permet d’accéder à une configuration semblable à GTX 1080.

Points positifs
Points négatifs
  • Bonne qualité du son, codec aptX
  • Design élégant
  • Personnalisation grâce à l’application
  • Bon rapport qualité/prix
  • Pas de titres inclus dans l’abonnement
  • Installation des launchers pour pouvoir jouer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest