malware définition

Malware : qu’est-ce qu’un logiciel malveillant et comment s’en débarrasser

Un malware ou maliciel est un logiciel malveillant capable de compromettre la sécurité d’un ordinateur ou des données qu’il contient. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les malwares et comment s’en débarrasser.

Les ordinateurs sont des machines formidables, qui prennent de plus en plus d’importance dans nos vies. Cependant, ces machines peuvent aussi se révéler vulnérables. Lorsque leur sécurité est compromise, la situation peut rapidement tourner au désastre : demande de rançon, fuite de données, prise de contrôle, déni de service…

Les menaces qui planent sur les PC, les smartphones et autres serveurs sont aussi nombreuses que diversifiées. Parmi les plus redoutables, on compte les malwares.

Qu’est-ce qu’un malware ?

Le terme en anglais « malware » désigne la contraction de « malicious software ». Dans la langue française, le terme « maliciel » correspond à la contraction de « logiciel malveillant ». Cette expression fait référence à tous les codes ou programmes informatiques malveillants susceptibles de nuire aux systèmes informatiques.

Les malwares présentent un aspect hostile, intrusif. Ils visent à envahir, endommager ou désactiver des ordinateurs, des réseaux, des appareils mobiles et d’autres serveurs. Généralement, ils permettent aux cybercriminels qui les déploient de prendre le contrôle de la machine à distance et d’interférer avec son fonctionnement.

Souvent, l’objectif visé à travers les malwares consiste à extorquer de l’argent à la victime. Ils peuvent voler, crypter ou supprimer des données. Ils ont également la possibilité d’altérer ou de désactiver des fonctions clés de l’ordinateur et d’espionner secrètement l’activité d’un ordinateur.

Malware : comment ça marche ?

Particulièrement insidieux, les malwares peuvent infecter vos appareils sans même que vous vous en rendiez compte. Et cela, de plusieurs manières différentes :

Les courriers électroniques

Les mails sont de véritables portes d’entrées pour les logiciels malveillants. En effet, les pièces jointes ou encore les liens à cliquer font partie des méthodes les plus utilisées par les hackers pour s’infiltrer dans les systèmes en passant totalement  inaperçue.

Les réseaux de partage de données

Vous ne le savez peut-être pas mais de nombreux malwares proviennent des plateformes de streaming. En effet, même si ce type de service a de plus en plus le vent en poupe, les pirates sont nombreux à insérer des logiciels malveillants dans les fichiers les plus sollicités. Or, il faut savoir que les logiciels malveillants sont capables de se dupliquer. Ainsi, lors du téléchargement, ils vont se répliquer sur votre machine et continuer sans travail en arrière sans même vous en rendre compte,

D’ailleurs, il faut noter que même lorsque vous téléchargez un logiciel légitime, il y a toujours une chance que vous vous retrouviez avec un malware.

Enfin, notons que les pop-ups ou les publicités que vous rencontrez en naviguant sur une plateforme de streaming sont des vecteurs de malwares.

La navigation

Tout comme les courriers électroniques, la navigation sur internet se présente comme un point d’entrée pour les logiciels malveillants. En revanche,  leur propagation ne nécessite aucune action de votre part. Et c’est ce qui les rend d’autant plus dangereux. De plus, ce type de malwares a la capacité de scanner votre réseau local (LAN) pour infecter les autres machines présentant les mêmes vulnérabilités.

Quels sont les différents types de malwares ?

types malwares

Il existe une large variété de malwares différents. Découvrez ci-dessous les types de maliciels les plus courants.

Virus  

Les virus constituent sans doute les malwares les plus connus. À l’instar des virus « biologiques », ils s’attachent pour infecter des fichiers et peuvent se propager de manière incontrôlée. De fait, ils risquent d’endommager la fonctionnalité d’un système et supprimer ou corrompre certains dossiers. Ils se présentent généralement sous la forme de fichiers exécutables.

Chevaux de Troie 

Les chevaux de Troie comptent également parmi les malwares les plus renommés. Ils sont déguisés en logiciels légitimes, ou dissimulés dans un logiciel légitime. Ensuite, ils agissent discrètement et créent des portes dérobées dans la sécurité d’un système pour permettre à d’autres malwares d’y entrer.

Spywares

Les Spywares, quant à eux, sont des malwares conçus pour espionner la victime. Dissimulés en arrière-plan, ils surveillent les activités en ligne. Ils peuvent notamment permettre de dérober les mots de passe, les coordonnées bancaires, ou d’épier les habitudes de navigation.

Worms (vers) 

Les Worms  peuvent infecter des réseaux entiers d’appareils. Ils agissent localement ou via internet en exploitant des interfaces réseau. Chaque machine infectée est utilisée pour en affecter davantage.

Ransomwares  

Au cours des dernières années, les malwares les plus répandus sont les » Ransomwares  » ou rançongiciels. Ils peuvent verrouiller un ordinateur et menacent de supprimer tout son contenu, à moins que la victime accepte de payer une rançon. Par ailleurs, les Ransomwares connaissent un véritable essor lié à l’apparition des Bitcoins et autres cryptomonnaies. Ils permettent aux hackers de récupérer une rançon de manière intraçable.

Adwares

Les » Adwares « ne sont pas nécessairement malveillants, mais il s’agit de logiciels de publicité particulièrement agressifs capables de contourner le système de sécurité juste pour diffuser des publicités. En plus d’être agaçants, ils peuvent ouvrir la porte à des malwares plus dangereux.

Botnets

Enfin les Botnets, ils constituent des réseaux d’ordinateurs infectés utilisés pour travailler ensemble sous le contrôle d’un cybercriminel. Ils sont notamment utilisés pour orchestrer des attaques par déni de service DDoS.

Comment se débarrasser d’un malware ?

comment supprimer malware

Chaque type de malware différent infecte et endommage les ordinateurs et les données à sa manière. De fait, chacun d’entre eux requiert une méthode différente pour être supprimé.

En revanche, plusieurs pratiques permettent généralement d’éviter d’être infecté par un malware. Tout d’abord, il vaut mieux éviter les emails, liens ou sites web suspects même si les malwares modernes peuvent être tapis dans l’ombre de sites légitimes. La meilleure façon de rester protégé contre les malwares est d’utiliser un logiciel anti-malware ou antivirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest