International Team of Military Personnel Have Meeting in Top Secret Facility, Female Leader Holds Laptop Computer Talks with Male Specialist. People in Uniform on Strategic Army Meeting

Le Pentagone crée une IA capable de prédire l’avenir

L’armée américaine a conçu un outil IA qui lui permettrait de prévoir chaque mouvement de ses adversaires. En plus de l’intelligence artificielle, ce système fait intervenir le cloud ainsi que l’apprentissage automatique.

Ce système va-t-il permettre aux forces armées américaines d’anticiper le futur ? Le Pentagone vient de dresser, lors d’une conférence de presse, un bilan se rapportant à la progression d’un projet IA visionnaire. L’année dernière, celui-ci aurait effectivement réalisé des tests sur le fameux projet « GIDE » ou Global Information Dominance Experiments. Ce dernier est un méli-mélo d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle. Il fait également intervenir le stockage numérique de données ou cloud.

Dans ce projet, deux objectifs sont mis en avant. Il s’agit en premier lieu de démontrer une domination en termes d’information, mais aussi d’afficher une supériorité dans la prise de décision. Dans tous les cas, d’après un rapport d’Engadget, cette série de tests a été concluante. Le Pentagone peut alors être fier de posséder un outil « capable d’anticiper des événements plusieurs jours à l’avance ».

Les données, à la base de cette « vision du futur »

Ce système est rendu possible grâce à la collecte d’une quantité importante de données. Celles-ci seront ensuite administrées par l’IA. Cette dernière jouera, en effet, le rôle d’évaluateur. D’après G. VanHerck, un commandant-général de l’armée américaine, l’intelligence artificielle sera combinée à l’apprentissage automatique pour déterminer, par exemple, le nombre de voitures dans le parking d’un concurrent sur une période fixée.

De cette banque de données, il sera possible pour le système d’identifier les événements, et ce, plusieurs jours à l’avance. Cette faculté d’anticipation donne nécessairement de nouveaux espaces de décision. Durant la conférence, VanHerck souligne que ce concept n’a rien de nouveau. Celui-ci se fonde sur des systèmes qui sont déjà utilisés à travers le monde.

Une technologie à développer

Cette technologie sera exploitée dans le cadre militaire. L’US Army pourra ainsi prévoir les mouvements des forces ennemies et adopter une stratégie en conséquence. Les ressources seront, par la même occasion, déployées de façon plus optimale. Néanmoins, cet outil n’est que naissant d’après Engadget. Toutes les applications ne sont encore que des hypothèses.

Sources & crédits Source : bfmtv - Crédit :

Pin It on Pinterest