covidia déconfinement

CovidIA : une intelligence artificielle pour organiser le déconfinement

Comment organiser le déconfinement en évitant une seconde vague de COVID-19 ? Dix médecins français proposent de se tourner vers l’intelligence artificielle à travers une initiative intitulée ” CovidIA “…

Alors que l’épidémie de COVID-19 continue à prendre de l’ampleur, le confinement se prolonge en France comme ailleurs. Pour l’heure, il est impossible de prédire dans combien de temps aura lieu le ” déconfinement “.

Cependant, l’autre question qui se pose est la façon dont se déroulera ce retour à la normale. Comme l’a expliqué le Premier ministre Edouard Philippe lors de son audition à l’Assemblée Nationale, “ il est probable que nous ne nous acheminions pas vers un déconfinement qui serait général et absolu, en une fois et pour tout le monde ”.

Pour cause, à l’évidence, recommencer à sortir et à se rassembler tous en même temps ferait courir le risque d’une seconde vague. Il suffit qu’une personne porte encore le virus pour que la propagation recommence…



L’avis du Premier ministre est partagé par une dizaine de médecins qui viennent de publier une tribune dans le Journal du Dimanche du 5 avril 2020. Le document est signé par Sadek Beloucif, anesthésiste réanimateur, Patrick Berche, microbiologiste, Patrick Joubert, datascientist, Xavier Jouven, cardiologue et épidémiologiste, Vincent Maréchal, virologue, Alexandre Mignon, anesthésiste réanimateur, Didier Payen, anesthésiste réanimateur, Gilles Pialoux, infectiologue et Éric Vicaut, biostatisticien.

D’après eux, plusieurs possibilités se présentent. La meilleure option serait de recourir à la technologie pour un déconfinement progressif et maîtrisé.

L’une des solutions serait de procéder au traçage des personnes malades et de celles qu’elles ont fréquentées, par le biais d’applications mobiles. Ces personnes pourraient alors être confinées, tandis que celles qui ne sont pas à risque pourraient reprendre le cours de leur existence. Ce dispositif est déjà mis en place dans plusieurs pays asiatiques comme Singapour.

Cependant, les médecins estiment que cette solution ” ne ressemble pas à la France “ au sens où elle représente une menace pour la confidentialité. À la place, ces experts suggèrent de s’en remettre à l’intelligence artificielle

CovidIA : combiner l’IA, les données de géolocalisation et les tests pour sortir du confinement

L’initiative qu’ils proposent serait de développer une IA dénommée ” CovidIA “. Celle-ci serait capable de ” mettre en oeuvre des modèles d’intelligence artificielle à partir d’hypothèses de départ sur la maladie “. Ces hypothèses seraient combinées aux résultats des tests et à des ” données issues de la géolocalisation contenue dans les téléphones mobiles, de manière contrôlée, anonyme et agrégée “.


L’idée serait donc de combiner modèles prédictifs, résultats de tests et données de géolocalisation. De cette manière, il serait possible de profiter de ” prédictions de plus en plus fiables ” et donc idéalement de maîtriser totalement la propagation du virus.

Certes, cette stratégie nécessite que les Français acceptent de partager leurs données avec le gouvernement pour triompher du virus. Cependant, il s’agit d’un sacrifice indispensable pour sortir de cette crise le plus rapidement et le plus efficacement possible.

C’est la raison pour quelle les signataires de la tribune demandent ” aux autorités que de manière temporaire et contrôlée, des données de santé et certaines données des opérateurs mobiles soient mises à disposition, après anonymisation et cryptage, sur la base du volontariat, le tout contrôlé par la CNIL et les autorités compétentes “…