IA-Stuart Russell

IA : Le Professeur Stuart Russell s’inquiète des progrès des machines

L’IA commence à avoir un impact important dans le monde réel, selon le professeur Stuart Russell.

Selon le professeur Stuart Russell, les experts dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) commencent à avoir « peur » de leur propre succès. Pour cet éminent chercheur britannique, les progrès fulgurants actuels sont à bien des égards similaires au développement de la bombe atomique dans les années 1940.

« L’IA est conçue avec une certaine méthodologie et une sorte d’approche générale. Et nous ne sommes pas assez instruits pour utiliser ce type de systèmes dans des situations complexes du monde réel », s’est-il récemment inquiété dans The Guardian.

L’IA commence à avoir un impact significatif dans le monde réel, a-t-il par ailleurs déclaré dans les colonnes du quotidien britannique.

Une situation qui, selon lui, n’avait pas été correctement anticipée par les scientifiques. « La communauté de l’IA ne s’est pas encore adaptée au fait que nous commençons maintenant à avoir un impact vraiment significatif dans le monde réel », a-t-il pointé.

Stuart Russell : l’émergence d’une IA plus intelligente que l’Homme pour ce siècle

Une impréparation qui, selon Stuart Russell, doit être rapidement corrigée si l’on ne veut pas que le monde plonge dans une situation incertaine. Pour ce scientifique, il est donc urgent que la communauté veille à ce que les humains restent maîtres des machines et que les risques d’une IA « super-intelligente » soient évités.

Concrètement, le professeur préconise que les gouvernements prennent des mesures pour garantir que tous les chercheurs en IA respectent un code de bonne conduite.

Selon lui, les États devraient également commencer à songer à ratifier de nouveaux traités. Cela, pour soutenir la contrôlabilité des systèmes d’intelligence artificielle utilisés à travers le monde. Enfin, il considère la formation des chercheurs comme un aspect essentiel pour garder l’IA sous contrôle humain.

Pour Stuart Russell, l’émergence de machines plus intelligentes que les humains ne relève plus de la science-fiction. Cela pourrait se produire au cours de ce siècle, voire de la prochaine décennie, s’est-il risqué à prédire. «  Je pense que les chiffres vont de dix ans pour les plus optimistes à quelques centaines d’années ».

Intelligence artificielle : les dangers des usages militaires

L’intelligence artificielle sous-tend aujourd’hui de nombreux aspects de la vie, des moteurs de recherche aux services bancaires en passant par la reconnaissance d’images et la traduction automatique. Cependant, c’est son usage militaire qui inquiète.

Certains experts estiment ainsi que le prochain conflit majeur de ce siècle impliquera des robots dotés d’IA. Comment et dans quelles mesures peuvent-ils faire l’objet de contrôle? Nul n’a encore la réponse à ce jour.

Dans cette perspective, l’intégration de l’IA dans des applications militaires telles que les armes légères antipersonnel est particulièrement préoccupante.

D’après Stuart Russell, ce type d’arme est « très facile à moduler ». Ce qui signifie que « vous pouvez en mettre un million dans un seul camion, ouvrir l’arrière et les regarder partir et anéantir une ville entière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest