L’IA pour assurer la compatibilité amoureuse et booster le taux de natalité au Japon

Trouver le partenaire parfait peut sembler impossible surtout avec l’isolement brutal généré par le confinement durant la pandémie de COVID-19. Le gouvernement japonais lui propose d’aider ses citoyens à trouver l’amour, ou du moins leur futur conjoint, en utilisant l’intelligence artificielle. Le Cabinet Office japonais demande l’approbation du budget pour un nouveau service de rencontres basé sur l’intelligence artificielle.

Un effort pour augmenter le taux de natalité

Dans un effort pour augmenter le taux de natalité en baisse au Japon, le gouvernement a essayé d’aider les hommes et les femmes célibataires hétérosexuels à trouver le véritable amour. Le gouvernement a un objectif précis : un mariage suivi de naissance. Le nombre de mariages annuels au Japon est passé de 800 000 en 2000 à 600 000 en 2019.

Selon Sora News 24, environ 25 des 47 préfectures japonaises disposent actuellement d’une sorte de service de jumelage géré par le gouvernement pour les célibataires. Les utilisateurs saisissent leurs critères de choix : l’âge, le revenu et le niveau d’éducation. Les services de rencontres fournissent ensuite une liste des utilisateurs qui correspondent au profil recherché.

L’IA pour améliorer l’efficacité de recherche

Le Cabinet Office du Japon pense que les services de rencontres actuels ne sont pas assez avancés pour aider les célibataires à établir des relations amoureuses durables. C’est là que l’intelligence artificielle pourrait venir améliorer les choses. Les nouveaux systèmes de rencontres IA fonctionneraient en demandant aux utilisateurs de répondre à des questions plus spécifiques plus axées vers leurs valeurs personnelles, à plusieurs niveaux.

Les utilisateurs devraient également partager plus d’informations sur leurs passe-temps, hobbies et intérêts. Une personne passionnée de Pokemon par exemple pourrait matcher avec un partenaire qui souhaiterait organiser un mariage sur le thème de Pikachu.

Pour un meilleur appariement

En utilisant ce service davantage axé sur la personnalité plutôt que de se limiter à l’âge, le revenu et le niveau d’éducation comme critères principaux, le taux de conversion de l’appariement en mariage est plus élevé, selon la réflexion. Le gouvernement paierait les deux tiers des coûts d’introduction et d’exploitation des nouveaux systèmes améliorés de datation par IA.

Actuellement, le Cabinet Office japonais demande l’approbation d’un budget de deux milliards de yens (environ 19,05 millions de dollars) pour le nouveau service de rencontres activé par l’IA. Le lancement de la solution est prévu début printemps.

Pin It on Pinterest