Microsoft OpenAI

Microsoft abandonne le navire OpenAI ! Bientôt la fin de ChatGPT ?

La fête est finie entre les deux entreprises IA de références. ne suivra plus le même chemin qu'. La situation est assez tendue, car les autres investisseurs sont réticents pour une collaboration avec la créatrice de . Affaire à suivre.

Plus de 13 milliards de dollars ont été injectés dans les projets de Sam Altam. Oui, les équipes de ont vraiment été un atout pour l'entreprise mère de ChatGPT. Cependant, cette collaboration d'environ huit mois pourrait toucher à sa fin. Microsoft a abandonné sa place au sein du conseil d'administration d'OpenAI. Une bombe qui chamboule le monde du high-tech actuellement.

Microsoft x OpenAI, plus qu'un souvenir

Tout a commencé en 2019. Bill Gates, à travers Microsoft a investi plus de 13 milliards de dollars dans les caisses d'OpenAI. L'objectif était d'accélérer le développement de technologies IA, telles que ChatGPT. Les équipes de ont alors conquis le marché, et continuent leur lancée.

Mais la vie n'a pas toujours été rose pour l'entreprise. Le 17 novembre 2023, le grand patron, Sam Altman a été renvoyé d'OpenAI. Il a ensuite repris son siège quelques jours après, grâce au soutien de Microsoft.

C'est à partir de ce moment que Microsoft a obtenu une place au conseil d'administration d'OpenAI. Toutefois, l'entreprise n'avait pas encore un droit de vote. Bill Gates et ses associés tenaient simplement le rôle d'observateur.

Microsoft a alors adressé une lettre à OpenAI pour annoncer son retrait. Elle a aussi affirmé que sa décision a un effet immédiat.

« Ces huit derniers mois, nous avons assisté aux progrès importants du nouveau conseil d'administration et nous avons confiance en la trajectoire de l'entreprise. Nous ne pensons pas que notre rôle limité d'observateur soit encore nécessaire » explique Microsoft.

Quelles seraient les causes de cette rupture ?

Les spécialistes se sont immédiatement penchés sur ce revirement entre ces entreprises IA. Selon eux, régulateurs des marchés et de la concurrence avaient un rôle à jouer dans cette histoire. La FTC (Federal Trade Commission), la Competition and Markets Authority, et la Commission Européenne ont commencé à analyser les investissements colossaux d'OpenAI.

Ces fonds pourraient désavantager la concurrence. Ainsi, le marché de l'IA sera dans les mains de quelques entreprises. La situation ne vise pas seulement Microsoft, mais aussi les autres mastodontes comme , et .

La Commission Européenne a fourni quelques explications concernant le sujet. Cette institution voulait comprendre si « certaines clauses d'exclusivité pourraient avoir un impact négatif sur la concurrence ».

Le retrait de Microsoft d'OpenAI a un effet domino sur plusieurs entreprises IA. a renoncé à sa place dans le conseil d'administration des rangs d'OpenAI.

De leur côté, les équipes de Sam Altman. Ils vont instaurer une stratégie plus efficace pour les prochains investisseurs.

« À l'avenir, nous organiserons des réunions régulières avec les parties prenantes pour partager les progrès réalisés dans le cadre de notre maison et garantir une collaboration plus étroite en matière de sécurité et de sûreté. Nous sommes impatients de continuer à recevoir les commentaires et les conseils de ces principales parties prenantes », explique le porte-parole d'OpenAI.

Selon vous, quelles sont les mesures les plus efficaces pour analyser les investissements dans le domaine de l'IA ? 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *