Tencent va empêcher les mineurs de jouer la nuit via la reconnaissance faciale

Le géant chinois Tencent déclare que désormais, un système de reconnaissance faciale sera mis en œuvre. Cette technologie cherchera à empêcher les moins de 18 ans de jouer à des jeux vidéo de manière excessive et notamment la nuit.

Les mesures adoptées par la législation chinoise

C’est en 2019 que l’histoire commence. La Chine décide, en effet, d’adopter une nouvelle réglementation. Celle-ci a pour objectif de contrecarrer les habitudes de jeu malsaines et excessives des mineurs. Ainsi, selon NPR, cette loi consiste à limiter le temps de jeu à 90 minutes au quotidien. Pour les moins de 18 ans, les jeux vidéos seront aussi interdits entre 22 heures et 8 heures du matin.

La dépense mensuelle en microtransactions, elle, est plafonnée à 57 USD. Des mesures ont même été prises pour que les citoyens utilisent leur identité réelle lors de la souscription aux jeux. Pour l’application de ces règles quasi-draconiennes, le ministère de la sécurité publique chinoise affirme collaborer avec de nombreuses entreprises technologiques. Tencent fait partie du programme.

Comment Tencent compte-t-il s’y prendre ?

Pour rendre cette nouvelle loi opérationnelle, Tencent conçoit le système « Midnight Patrol ». Il s’agit d’une technologie qui scanne les visages des joueurs. Ces images seront ensuite comparées à une base de données en interne. Cette méthode permettra d’exclure les mineurs des jeux lorsque ces derniers chercheront à jouer tard dans la nuit. Cela vaut également pour ceux qui ont excédé la durée maximale de jeu qui est de 1 heure et demie par jour.

Les adultes, eux, n’auront rien à craindre. Si jamais une erreur parvient, d’après Tencent, il suffit de réaliser un deuxième scan du visage pour que tout se débloque. Cette technologie, les autorités chinoises pourraient facilement s’en inspirer dans le cadre du système de crédit social. Sixth Tone, lui, se place en faveur de Tencent en explicitant les avantages tirés du nouveau système. Le média d’Etat dénonce ainsi le temps moyen qu’un jeune chinois dépense dans un cybercafé. Aussi, des adolescents en quête d’argent pour acheter des microtransactions s’adonneraient même à des vols dans le pays.

Tencent inébranlable malgré le nombre de mécontents

« Nous procéderons à un filtrage facial pour les comptes enregistrés avec de vrais noms et qui ont joué pendant une certaine période de temps la nuit… Quiconque refuse ou échoue à la vérification faciale sera traité comme un mineur, comme indiqué dans la supervision anti-addiction du système de santé de jeu de Tencent, et mis hors ligne. » Tels sont les propos de Tencent Games dans un récent communiqué de presse.

Cette nouvelle n’a, bien sûr, pas été accueillie à bras ouvert. De nombreux mineurs n’ont pas hésité à exprimer leur aversion sur WeChat. Dans tous les cas, Midnight Patrol sera mis en place dans une soixantaine de jeux pour commencer. Cette liste exclut cependant quelques titres populaires tels que League of Legends de Riot Games qui n’est autre qu’une autre propriété de Tencent.

Pin It on Pinterest