anotherbrain levée fonds ia

La startup parisienne AnotherBrain lève 19 millions $ pour son IA organique

La startup parisienne AnotherBrain vient de lever 19 millions de dollars pour son projet  » Organic IA « . Cette intelligence artificielle d’un genre nouveau fonctionne à la manière du cerveau humain, et résout plusieurs problèmes liés aux IA classiques…

L’intelligence artificielle est une technologie en pleine explosion, et les investisseurs cherchent à miser sur les startups les plus prometteuses du secteur. C’est ainsi que la startup parisienne AnotherBrain est parvenue à lever 19 millions de dollars lors d’une levée de série A. Parmi les investisseurs convaincus par le potentiel de la jeune pousse, on compte le fonds global dédié à l’IA Alpha Intelligence Capital, l’investisseur parisien Daphni, ou encore SEB Alliance et Robinson Technologies.

Cette startup développe un logiciel et des puces pour une intelligence artificielle d’un genre nouveau qu’elle appelle  » IA Organique « . Celle-ci fonctionne d’une façon  » similaire au cerveau humain « , ce qui lui permet de surpasser l’IA classique sur plusieurs points.

AnotherBrain Organic IA : l’intelligence artificielle qui fonctionne comme le cerveau humain

À la façon de notre cerveau, Organic IA analyse les flux de données en temps réel. Ainsi, en incorporant cette IA à des capteurs d’objets connectés, AnotherBrain compte rendre chaque capteur intelligent. Plutôt que de transmettre des données brutes, les capteurs pourront envoyer des interprétations de signaux.

Ceci permettra de réduire l’énergie consommée par les objets connectés, et donc de répondre à une problématique cruciale de l’industrie de l’IoT. De même, cette IA n’a pas besoin d’être entraînée sur de larges ensembles de données. Elle consomme donc moins de puissance de calcul, et par conséquent encore moins d’énergie.

Elle permet également de résoudre le problème du fonctionnement en  » boîte noire  » de l’intelligence artificielle actuelle, dont on est souvent incapable de comprendre le fonctionnement ou le raisonnement. Cette IA est capable  » d’expliquer ses décisions « .

En guise d’exemple de champ d’application de sa technologie, AnotherBrain cite les caméras de surveillance connectées qui pourraient désormais détecter des perturbations sans qu’on leur ait appris à le faire. De même, les capteurs Organic IA pourraient permettre aux voitures de devenir pleinement autonomes  » d’ici le milieu de la prochaine décennie. Espérons que cette startup française ambitieuse tienne ses promesses…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest