Black Mirror

ChatGPT écrit un épisode de Black Mirror : découvrez le résultat

L’auteur de Black Mirror a révélé avoir utilisé ChatGPT pour écrire un épisode, mais il a qualifié le résultat de terrible.

L’IA supprime 4 000 emplois, telle une scène de Black Mirror. Heureusement, Charlie Booker, showrunner de la série, est rassuré. Il a testé ChatGPT pour écrire un épisode de la sixième saison. Malheureusement, il l’a qualifié de merde. Dans une interview, Booker avoue avoir expérimenté avec ChatGPT pour son propre travail d’écriture, mais les résultats étaient décevants, sans surprise.

Une nouvelle saison de Black Mirror est prévue

Charlie Booker, l’auteur de science-fiction dystopique, a récemment exploré les possibilités offertes par ChatGPT en créant un épisode de la série « Black Mirror ». Malheureusement, ses expérimentations n’ont pas été concluantes. Dans une interview accordée à Empire, il a décrit les résultats comme étant « de la merde ». Selon lui, l’IA se contente de mélanger des synopsis existants sans proposer de réelles idées originales. Il a comparé cette approche à celle de Mike Yarwood, un imitateur des années 1970, soulignant l’absence de réflexion approfondie.

Malgré cette déception, Booker a tiré des leçons de cette expérience. Il a réalisé qu’il avait utilisé plusieurs clichés d’écriture dans ses propres épisodes, notamment la notion de personne piégée dans un ordinateur. Cela l’a incité à remettre en question ses propres idées préconçues sur ce qu’un épisode de « Black Mirror » devrait être. Il a compris qu’il était essentiel de briser les règles et de sortir de sa zone de confort. Cela lui permettrait de créer quelque chose de nouveau et surprenant.

Booker considère cette expérience avec ChatGPT comme une bouffée d’air frais. C’est une occasion de se remettre en question et de repousser les limites de sa créativité. Selon lui, une série d’anthologie comme « Black Mirror » ne peut véritablement exceller que si elle est prête à transgresser ses propres conventions. Cette prise de conscience a été une étape importante dans son processus d’écriture. Elle l’a motivé à explorer de nouvelles voies pour la sixième saison de la série.

Malgré ses réserves concernant l’IA, Charlie Booker est déterminé à poursuivre son travail de showrunner avec une approche audacieuse et novatrice. Il considère cette expérience comme une leçon précieuse pour repenser son écriture et éviter les pièges des clichés.

Limites de l’IA pour le contenu : Booker, grève des écrivains, résistance à l’IA

L’expérience de Booker dans la série Black Mirror montre que compter uniquement sur l’IA pour générer du contenu est voué à l’échec. L’intelligence artificielle se révèle en réalité assez stupide, se contentant de recycler des idées préexistantes. L’idée de laisser l’IA créer du contenu est hilarante, comme Buzzfeed l’a démontré avec ses quiz étranges. CNET, quant à lui, a dû doubler ses rédacteurs en intelligence artificielle après la publication de nombreux articles truffés d’erreurs.

La révélation de Booker s’inscrit dans un débat plus vaste qui agite le monde de la télévision. En effet, cela alimente la grève des écrivains en cours, qui en est à son deuxième mois. En plus, la Writers Guild of America réclame des redevances plus importantes des services de streaming et s’oppose à la réduction des salaires des dirigeants de Netflix. Parallèlement, le syndicat lutte contre la montée en puissance de l’IA.Booker et la WGA reconnaissent le potentiel de l’IA pour améliorer la télévision. Pourtant, le syndicat souligne que l’IA ne peut pas se substituer complètement aux écrivains humains.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *