CNET ChatGPT

CNET a laissé ChatGPT écrire ses articles, c’est un échec total

Le site de la technologie en ligne CNET a récemment essayé d’utiliser l’IA ChatGPT pour écrire certains de ses articles. Malheureusement, le résultat s’est avéré être un échec.

Les lecteurs ont été très déçus de cette tentative surtout de la part d’un site très réputé dans son domaine. Cette expérience représente une illustration intéressante du fait que les IA ne sont pas encore prêtes à remplacer complètement le travail humain.

ChatGPT pour la rédaction : l’initiative de CNET a subi des critiques

ChatGPT est une intelligence artificielle conçue pour générer automatiquement des contenus texte à partir d’informations données par l’utilisateur. Le programme analyse les informations et produit ensuite un article complet développant le sujet demandé. Les réponses de l’IA sont très pertinentes, parfois avec des exemples en illustration.

Bien que ce genre de technologie puisse sembler prometteur, elle ne fonctionne pas toujours comme prévu. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec CNET. Les articles produits par IA manquaient complètement de profondeur et contenaient des erreurs flagrantes qui ont déçu les lecteurs. De plus, ils se sentaient trompés, car ils pensaient que les articles étaient rédigés par des journalistes humains qualifiés. Les critiques ont souligné que l’expérience ressemblait à une tentative d’éliminer le travail des rédacteurs. 

CNET voulait-il rentabiliser son budget pour la rédaction ?

En fin de compte, CNET a reconnu son erreur d’après une annonce publiée par la rédactrice en chef de CNET, Connie Guglielmo. Elle a déclaré avoir pris des mesures de vérification concernant les articles générés par ChatGPT sur le site web. Heureusement pour eux, le scandale n’a pas trop affecté leur image. En effet, ils ont agi rapidement pour corriger la situation et montré qu’ils prenaient au sérieux la satisfaction des lecteurs.

Cet échec souligne la difficulté qu’il y a à créer des IA capables de produire du contenu cohérent et significatif sans l’intervention humaine. Bien que les progrès en matière d’IA soient impressionnants, il est clair que la tâche consistant à reproduire le travail créatif effectué par les journalistes reste très difficile à accomplir pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest