CarePod

Ce cube IA va envahir les centres commerciaux : voici ce qui s’y cache

CarePod pourra révolutionner le monde médical. Selon ses créateurs, ce cube IA serait même une référence en termes de diagnostic et de soins. Mais cette idée ne passe pas auprès de tout le monde.

Forward, la start-up spécialisée en santé numérique, vient de présenter leur innovation. Adrian Aoun a récemment annoncé CarePod, leur cube IA capable d'examiner et de soigner les patients. Avec un financement de 100 millions de dollars, Forward devrait bientôt conquérir ce marché. Toutefois, il faut toujours penser à l'éthique avant de lancer ce genre de projet.

CarePod, la nouvelle médecine automatisée

Certes, Forward a déjà fait ses preuves dans ses cliniques high-tech. Cependant, cette start-up veut encore améliorer ses performances. Effectivement, les cubes CarePod seront entièrement automatisés, et le patient sera le seul maître à bord.

L'intéressé doit d'abord entrer dans ce fameux cube. Il prend ensuite une chaise, et sera face à un écran. Une intelligence artificielle le guide. Le patient pourra alors faire un scanner corporel, une prise de tension artérielle, et même un prélèvement sanguin. Tous ces actes seront sous la supervision d'une IA performante.

Selon Forward, CarePod s'entraîne avec les données des dernières recherches en matière de soins. L'IA se basera sur le LLM (large language model). L'objectif est d'accélérer le diagnostic, et le traitement des patients.

Toutefois, un médecin humain va toujours collaborer avec CarePod. En effet, l'intelligence artificielle n'est pas habilitée à diagnostiquer une maladie, ou à prescrire des médicaments. Après l'intervention de CarePod, les médecins prendront le relais pour assurer leurs fonctions habituelles.

« En coulisses, vos données sont envoyées aux médecins qui travaillent pour Forward et qui sont assis 24h/24 et 7 J/7 devants des écrans » Adrian Aoun, co-fondateur de Forward.

Mais l'innovation à un prix

La start-up à l'origine de CarePod n'a pas encore annoncé les coûts de production de leur innovation. Toutefois, ces dépenses peuvent être conséquentes, en vue des investissements. Les derniers fonds de 100 millions de dollars ont permis la conception de 25 CarePod.

Forward propose aux intéressés un abonnement de 99 dollars par mois. C'est peut-être une somme colossale pour une tranche de la population. Mais les investisseurs trouvent que ce prix est tout à fait raisonnable.

Cependant, l'entreprise veut rassurer ses futurs clients. Adrian Aoun a déclaré que Forward prévoit de baisser le prix d'ici peu.

L'idée ne passe pas auprès des médecins

Les médecins sont peu nombreux aux États-Unis. Il est alors assez délicat de bénéficier des soins primaires. En moyenne, il faut compter 26 jours pour avoir un rendez-vous chez un médecin.

« Pour beaucoup de gens, il est très difficile d'accéder aux soins primaires » Arthur Caplan, Professeur de bioéthique à l'Université de New York.

Pourtant, le corps médical est assez sceptique à l'innovation de Forward. Selon certains médecins américains, CarePod n'est pas la solution.

« La solution n'est pas de recourir à la médecine jukebox. (…). Très peu de gens se présenteront aux soins primaires et diront que leur vie sexuelle est minable, qu'ils boivent trop, ou que leur mariage s'effondre. Il faut qu'un médecin capte ces signaux et passe par un entretien sophistiqué pour découvrir les choses que les patients ne veulent pas divulguées » ajoutait le Professeur Arthur Caplan.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *