Accueil > Intelligence artificielle > Dota 2 : l’IA OpenAi échoue en compétition face aux joueurs pros
dota 2 openai championnat

Dota 2 : l’IA OpenAi échoue en compétition face aux joueurs pros

L’Intelligence artificielle OpenAI n’a pas réussi à battre les cinq joueurs professionnels de l’équipe Pain Gaming sur le jeu Dota 2. Cette défaite lors du tournoi “The international” n’est que partie remise pour les chercheurs en intelligence artificielle.

Avant les intelligences artificielles étaient entraînées à l’aide de jeux de plateau : échec, Go, dame, etc. Désormais, les chercheurs en machine learning s’intéressent à des systèmes de jeu plus complexes. Les jeux vidéo comme les MOBA (Multiplayer online battle arena) sont très intéressants pour eux. Si les joueurs professionnels de Go et d’échecs ont plié face à l’IA, les professionnels de l’ e-sport font encore de la résistance. C’est le cas de ceux de Dota 2.

Dota 2, un jeu idéal pour entraîner une IA

OpenAI, le groupe de recherches fondé par Elon Musk entraîne son intelligence artificielle sur Dota 2, le deuxième MOBA le plus joué au monde après League of Legends. Non content d’avoir battu en un contre un Dendi, un joueur professionnel, OpenAI l’avait emporté contre une équipe de cinq joueurs semi-professionnels.

Elle avait ensuite gagné en août dans un match d’échauffement contre cinq professionnels. L’intelligence artificielle n’a pas renouvelé l’exploit le 23 août dernier contre deux équipes de cinq professionnels engagés dans un tournoi international (The International). Les humains ont gagné les deux matchs en question.

Il faut dire qu’OpenAI n’est pas encore totalement familière avec les arcanes de Dota 2. Par exemple, plus de 100 personnages sont jouables. L’IA en question n’en maîtrise que 18. D’autre part, certaines mécaniques de gameplay lui sont encore inconnues. Par souci d’équité, les humains étaient de les utiliser. En contrepartie, le temps de réponse d’OpenAI a été augmenté à 200 ms.

Des règles plus difficiles à maîtriser pour OpenAI ?

De même, les règles de ces parties de Dota 2 étaient différentes de celles du match d’échauffement. Les personnages ont été choisis par des experts du jeu afin d’équilibrer les forces. De plus, les équipes humaines et l’IA n’avaient accès qu’à un seul courier, un transport d’équipements et de potions. Un élément important pour lequel les équipes s’affrontaient pour son contrôle. Dans les parties précédentes avec OpenAI chaque joueur avait son propre courier. Une différence de taille qui a clairement changé la donne.

En effet, l’IA en question ne s’était entraînée que quelques jours avec la nouvelle règle. Mais selon l’équipe de chercheurs, ce n’est pas la raison de la défaite de son modèle d’algorithmes.Nous pensons que nous avons besoin de plus d’entraînement de réparer les bugs et de retirer les derniers éléments restants de logique scriptée dans notre modèle.

Dota 2 demande une cohésion de groupes afin de maîtriser l’espace. Les joueurs se doivent de contrôler les chemins qui mènent au cristal tout en réalisant les meilleures combinaisons de sorts/équipements à disposition. L’IA a adopté une position agressive, obligeant les joueurs a réagir rapidement. Selon les spécialistes, les parties se sont avérées particulièrement intéressantes. OpenAI n’a pas perdu sans se battre. Les parties ont duré 51 minutes et 45 minutes, la durée moyenne d’une partie serrée entre humains.

En fin de compte, les humains l’ont emporté. Ce n’est pas le plus important pour l’équipe de chercheurs. Il s’agit avant tout de prouver l’efficacité d’algorithmes testés dans un environnement contrôlé pour ensuite les faire fonctionner en situation réelle. L’intelligence artificielle en question ne peut que s’améliorer lors des prochains matchs.

Sources & crédits Source : - Crédit : Images : Valve - Dota 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend