jack ma elon musk

Elon musk assure que l’IA rendra les emplois inutiles

Lors de la World Artificial Intelligence Conference se déroulant à Shanghai, Elon Musk a affirmé que “l’IA rendra les emplois inutiles”. Jack Ma, PDG d’Alibaba pense lui que l’on travaillera 12 heures par semaine.

Elon Musk, fondateur de Tesla et instigateur du projet Neuralink, s’est vanté à de nombreuses reprises de travailler jusqu’à 120 heures par semaine. Sur Twitter, il avait déclaré “ on ne change pas le monde en travaillant 40 heures par semaine”.

Pour autant, lors de la World Artificial Intelligence Conference qui se tenait le 29 août à Shanghai, il a assuré que “l’IA rendra les emplois inutiles”. Il ajoute : “probablement le dernier emploi restant sera celui de développeur d’IA, et ensuite l’IA produira simplement son propre logiciel”.

Elon Musk s’inquiète des progrès fulgurants de l’intelligence artificielle

Le milliardaire affirme que l’on ne peut pas lutter contre la rapidité de l’intelligence artificielle, que pour une machine “une milliseconde est une éternité. “Pour nous, ce n’est rien”, ajoute-t-il. C’est pour cela qu’il défend son projet Neuralink afin de synchroniser le cerveau humain avec cette technologie.

De nombreuses activités seraient impactées par l’utilisation de l’IA. Les études de 2018 du World Economic Forum vont dans le sens d’Elon Musk. L’organisation a prédit que 75 millions d’emplois seront supprimés d’ici à 2022.

L’intelligence artificielle remplacerait d’abord les secrétaires, les ouvriers, les gestionnaires, les comptables, les administrateurs, les postiers, ou encore les manutentionnaires. Selon le PDG de SpaceX, les métiers impliquant une collaboration étroite entre les individus ne seront pas autant impactés. Les ingénieurs, les physiciens, les artistes devraient poursuivre leur épanouissement professionnel.

Le PDG d’Alibaba mise sur 12 heures de travail par semaine

Jack Ma, PDG d’Alibaba, n’est pas si catégorique. Lors de ce débat, il assure que “l’IA permettra aux êtres humains de profiter de leur condition d’être humain”. Pourtant, lui aussi défendait il y a peu le fait de travailler 12 heures par jour, six jours par semaine. Hier, il a affirmé que dans un avenir proche, nous effectuerons seulement 12 heures hebdomadaires.

Avec le vieillissement de la population et la baisse de la démographie, le visage du marché du travail va profondément changer. Par ailleurs, l’intelligence artificielle dominera l’ensemble des domaines majoritairement enseignés à travers le monde. Jack Ma mise lui aussi sur les métiers créatifs. Pour résoudre ces problèmes, il assure qu’il faut réformer le système éducatif :

Au cours des 10 ou 20 prochaines années, chaque être humain, chaque pays, chaque gouvernement devrait se concentrer sur la réforme du système d’éducation et s’assurer que nos enfants puissent trouver un emploi, un emploi qui ne nécessite que trois jours de travail par semaine, quatre heures par jour. Si nous ne changeons pas le système éducatif dans lequel nous sommes, nous aurons tous des problèmes.

Cependant, les deux entrepreneurs n’ont pas la même vision de l’IA. Elon Musk craint que cette technologie prenne le contrôle de notre espèce. Les machines deviennent bien plus intelligentes que les humains “dans tous les domaines”. Selon Jack Ma, ces engins sont “des jouets, des outils” pour les individus et cet état de fait doit le rester. “Nous avons inventé les ordinateurs, je n’ai jamais vu un ordinateur créer un être humain”, assure-t-il. Il constate que cela ne sert à rien de se confronter à l’intelligence artificielle. D’après le PDG, dans de nombreux domaines, elle nous est supérieure, mais elle est incapable d’égaler certains de nos atouts comme la créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest