hpe mia

HPE va construire un supercalculateur pour la Maison de l’Intelligence Artificielle

Hewlett Packard Enterprise ou HPE a été choisie pour finaliser l’installation d’un supercalculateur à la Maison de l’Intelligence Artificielle (MIA) ; un événement qui aura lieu dans le parc technologique de Sophia Antipolis en France.

Face à cet ambitieux projet de recherche, le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, l’Université Côte d’Azur (UCA) ainsi que la MIA mettront en place l’installation du système livré HPC. Notons que celui-ci sera érigé près de Valbonne, au Sud-Ouest de Nice, en se basant sur des GPU HPE Apollo 6500 Gen10 et Nvidia Quadro RTX 6000. Ce système a pour mission d’être à la pointe de la recherche sur l’Intelligence Artificielle et l’apprentissage automatique.

L’influence du mix HPE HPC sur la conservation des loups et le déploiement des véhicules autonomes

Pour le président du département des Alpes-Maritimes et du Syndicat Mixte de la MIA Charles Ange Ginésy : « La maison de l’Intelligence Artificielle, lieu unique en France, permet à chacun de découvrir et d’expérimenter l’intelligence artificielle. Tous les acteurs de l’écosystème IA de la Côte d’Azur peuvent s’y retrouver pour co-construire l’expertise de la région ». A ces propos, celui-ci ajoute : «Cette solution nouvelle génération et performante sera mise à disposition des start-up hébergées au MIA, des projets expérimentaux pour la région, ainsi que des étudiants de l’Université Côte d’Azur pour leur permettre de mener divers projets de recherche et d’innovation».

Pour ce faire, l’équipement sera à la disposition des étudiants de l’Université Côte d’Azur. Cela servira dans l’analyse et l’approfondissement des voitures autonomes. Aussi, cette même recherche concernera le cancer et les moyens de préservation des loups dans le parc du Mercantour.

Jérôme Riboulon de chez Hybrid IT se prononce

Lors d’un discours public, Jérôme Riboulon, directeur régional de la prévente chez Hybrid IT et du centre de R&D HPE dans les locaux de Sophia Antipolis a déclaré : «Nous sommes fiers de collaborer avec la Maison de l’Intelligence Artificielle pour soutenir les efforts de recherche et contribuer à favoriser les initiatives mondiales d’IA de la France ».

Selon lui, leurs innovations et leur expertise en calcul haute performance et leur plateforme de données intelligentes offrent au Département des Alpes-Maritimes et à ses partenaires académiques et institutionnels un environnement idéal pour supporter les charges de travail complexes de modélisation, simulation, IA et analytique de la Maison de l’Intelligence Artificielle.

Depuis sa création en Mars 2020, le MIA se consacre à l’intelligence artificielle ainsi qu’à la mise en pratique de celle-ci.